Homepage - Africa Nouvelles

Mudimbi a participé parmi les jeunes en compétition à Sanremo, se classant 3ème avec la chanson “Il Mago”.

Paco Diatta, de son vrai nom Oumar Lamine Diatta, est né en Casamance (sud du Sénégal). Auteur-compositeur et chanteur, il entretient avec la musique des rapports le plus souvent exclusifs. Son instrument de prédilection est la guitare acoustique et la guitare basse. Très tôt, il part pour l'aventure, sa guitare sous le bras et son sac à l'épaule. Son univers à lui est celui de la musique, de l'universalité, des valeurs humanistes, engagé musicalement pour la paix. Il nous explique ses nouvelles ambitions, dans cet entretien exclusif pour Africa Nouvelles.

Le musée africain de Lyon menacé de disparition Manque de financement, le musée africain des cultures de l'Afrique de l'Ouest à Lyon est aujourd'hui menacé de fermeture et cherche des donateurs. L'institution est visitée chaque année par 10 000 personnes. Il recèle une importante collection d'objets de rituels, mais aussi du quotidien.

Les plombs pétés après l'insulte raciste sur Facebook et la stupeur pour la solidarité. Ainsi, Musah Awudu, médiateur culturel qui collabore avec Caritas de Benevento, a décidé de tendre l'autre joue à la femme qui l'avait insulté et lui a demandé de se rencontrer pour lui montrer qu'elle ne lui en veut pas.

Même avant la fameuse sortie de l’ancien ministre français Luc Ferry à la télévision, la ville de Marrakech au Maroc avait la réputation d'être un haut lieu du libertinage. Une ville où tout semble permis; une ville dont l’image est, depuis longtemps, associée au tourisme sexuel et à la pédophilie. 

L’accueil est chaleureux pour les touristes, le long du chemin qui va de l’aéroport à Ambatoloaka, la station balnéaire de Nosy Be, au nord-ouest de Madagascar. Chaleureux mais dissuasif, au vu des messages qui informent des lourdes peines prévues en cas d’«attentat à la pudeur» contre des mineurs. 

Les demandeurs d'asile et leurs familles ont, dans certaines circonstances, droit d'accès au marché du travail.

L’hiver, évitant des mauvaises surprises dans les factures, il est important d'être à jour sur toutes les nouveautés et connaître toutes les astuces pour économiser sur le chauffage. On peut ainsi épargner ses sous et donner un coup de main à l'environnement en réduisant la consommation.

La TARI est la nouvelle taxe municipale à payer pour  l'élimination des ordures. Introduite avec la Loi Financière (Legge di Stabilità) del 2014, elle avait substitué la TARES (Tribut municipal sur les ordures et les services) et la TARSU (Taxe sur les ordures solides urbaines).

C'est un parcours hors du commun: un jeune Camerounais de 18 ans, Williams Kemadjou Tchatchoua, vient de recevoir la médaille d'or du meilleur ouvrier en métallerie de Bretagne, dans l'ouest de la France. Et il est sans-papiers. 

Le 15 novembre, dans la salle de conférence de l'Hôtel Abitart de Rome, s'est tenue l'étape romaine du tour italien du Dr Denis Mukwege, avec une conférence intitulée «Droits humains et futur dans la République Démocratique du Congo». Le célèbre gynécologue congolais, baptisé comme "L'Homme qui répare les femmes" est en effet mieux connu pour le travail précieux que, depuis maintenant une vingtaine d'années, dans l'hôpital de Panzi, ensemble avec son équipe et ses collaborateurs, il a entrepris, avec la mission de prendre soin des femmes victimes des viols dans son pays, à travers un parcours de "reconstruction"  non seulement physique mais surtout aussi psychologique, afin d'aider ces pauvres victimes à une récupération de la dignité individuelle et à leur réinsertion sociale. Outre à la nomination au Prix Nobel, l’œuvre du Dr Denis Mukwege lui a valu le  prestigieux Prix Sacharov pour la Liberté de pensée, importante reconnaissance du Parlement Européen, intitulé au physicien et dissident russe. Sa longue liste de reconnaissances internationales en vante également d'autres dont notamment des doctorats honoris causa ainsi que le Prix "Right Livelihood", connu comme le Prix Nobel alternatif. Au cours de la Conférence de Rome, Dr Denis Mukwege a illustré les divers aspects de sa noble mission professionnelle et du programme d'action de son équipe, donnant un témoignage direct du rapport médico-social avec ses patientes. Sollicité également sur la situation politique de son pays, il a répondu à bâtons rompus, illustrant son point de vue sur l'action à mener pour un Congo prospère.

Caca...o.k.! 

Présidant la 2ème Journée Nationale du Café et du Cacao, qui s'est tenue dans la cour du palais présidentiel de Yamoussoukro, Le chef de l'Etat, Alassane Ouattara, a donné le nouveau prix du cacao bord champ. 

alt

"J'ai l'honneur de vous annoncer que le prix du cacao bord champ pour la campagne 2015-2016 est fixé à 1000 CFA. Un record jamais atteint et égalé", a lancé le Président, félicitant et remerciant l'apport des producteurs dans l' économie ivoirienne, et indiquant que si la Côte d'Ivoire est la première productrice aujourd'hui avec 45% de la production mondiale, l'objectif est désormais d'atteindre 50%. Il a aussi insisté sur le fait que le gouvernement tient à ce que la Côte d'Ivoire transforme beaucoup plus de ces productions en terre ivoirienne.

Le ministre de l'Agriculture, Mamadou Coulibaly Sangafowa, a rappelé que depuis la réforme dans cette filière en 2012, le prix du cacao est passé successivement de 500 CFA à 725 CFA, 750 CFA et 850 CFA. "Augmentant ainsi le revenu des paysans qui est passé de 1000 milliards à 1600 milliards CFA, soit une hausse de 50%", a-t-il déclaré. 

A cette cérémonie, plusieurs coopératives et producteurs ont été distingués et ont reçu des enveloppes allant de 3 à 5 millions CFA, des véhicules de 5 tonnes et bien d'autres lots. Le producteur Germain Kadio Morokou d'Abengourou a été distingué meilleur producteur avec le prix Alassane Ouattara et le doyen Bléoué Aka élevé au rang des pionniers de cette filière.

Quant aux planteurs, ils ont décerné au Président Alassane Ouattara un trophée en reconnaissance de ses efforts pour la satisfaction des producteurs du Cacao.

Zurich célèbre les 100 ans du mouvement Dadaïste, né en Suisse, d'une révolte contre un massacre inutile, la Bataille de Verdun en 1916  et contre un conformisme béat. Dada se définissait comme "anti-artistique". Ce mouvement nihiliste voulait faire table rase du passé. Il appelait à une sorte d'attentat esthétique permanent. Peut-on être encore Dada aujourd'hui? 

"Dada ? le mot à été choisi au hasard dans un dictionnaire pour que, justement, il ne signifie rien et ne nous engage à aucun dogmatisme" expliquait Tristan  Tzara en 1961 . "Il n'y avait en commun, entre nous, qu'un grand sentiment de révolte. Nous allions tous dans le même sens, qui était de dépasser les formes de l'Art pour atteindre la liberté de l'homme et de l'individu". Avec l'écrivain Hugo Ball, le plasticien Marcel Duchamp, le peintre et architecte Marcel Janco, le groupe veut dénoncer l'absurde, pratiquer l'anarchisme dans l'art. Il prône une liturgie du dégoût. Dans le groupe, on trouve également l'écrivain et photographe Hemmy Hennings et le peintre Hans Arp.

Tristan Tzara est l'imprésario du scandale. Il est dynamique, inventif. Il se hâte de préciser que "tout le monde est directeur du mouvement Dada" et, à celles et ceux qui en douteraient, ce provocateur de génie donne dans le Bulletin Dada la liste des 80 présidents et présidentes !  Le mouvement gagne vite.  Tout est bon dans ce grand défouloir. On chante, on récite, on boit beaucoup. Sur la piste de danse des percussions africaines rythment cette hystérie inédite et bon enfant. L'improvisation est reine.  Bientôt, Le Cabaret refuse du monde. Les articles des journaux évoquent la naissance du mouvement. L'onde de choc touche la France.

Tzara arrive à Paris en 1919 et le mouvement s'implante naturellement à grands coups de scandales et de provocations.  La presse se déchaîne. Les dadaïstes font irruption dans les institutions artistiques. Ils sèment un trouble inédit jusque là. André Breton et Aragon adhèrent aussitôt. Il souffle sur Paris un vent de souffre   particulièrement rafraîchissant. Impossible de récupérer ce mouvement qui revendique haut et très fort son absurdité. Le mouvement déconcerte, séduit, scandalie, fascine. En 1921, Dada offre même  "50 francs de récompense à qui trouve le moyen de nous expliquer Dada".

Que reste-t-il de Dada  aujourd'hui? Et si la crise mondiale que nous traversons était tout simplement le triomphe de Dada ?

Félicitations à la Miss! 
Elle a 21 ans et fait 1,82m pour 63kg. Ressortissante de la ville de Ouesso, elle est élève en classe de terminale A et attend les résultats du baccalauréat. C'est elle la Miss indépendance 2015. Helderine a triomphé lors de la soirée placée sous le patronnage de la première dame du Congo, marraine de la municipalisation accélérée du département de la Sangha, Antoinette Sassou N'Guesso. 

alt

La cérémonie a tenu toutes ses promesses tant dans sa qualité que de la manière dont elle a été organisée par Ferréol et l'association Lumières d'Afriques. En effet, c'est pour la première fois qu'une compétition de beauté est organisée avec les Feux d'artifices, ouvrant en même temps la célébration de ce qu'on appelait «Les trois glorieuses», c'est-à-dire les 13, 14 et 15 août.
Au total, 18 candidates toutes originaires du département de la Sangha choisies selon les critères définis par le comité d'organisation. Après cinq sorties en tenue traditionnelle, d'indépendance (en pagne arborant les couleurs nationales, vert-jaune-rouge), de plage, de soirée..., le jury a procédé à l'élimination de 12 candidates sur les 18. Un jury composé de 7membres et présidé par Yolande Motsé Akanaty, sous l'œil vigilant de maître Norbert Bantival, greffier en chef du tribunal de grande instance de Ouesso.
Ce sont donc les 6 candidates retenues qui ont participé à la partie intellectuelle de l'élection. «Ça été difficile, dire même très difficile, mais on s'en est sorti», a déclaré la présidente du jury au regard des critères de sélection et de choix des candidates.
 
Résultats du concours de beauté
 
♦ Miss indépendance 2015, Helderine Ayeni Kosso Ngondongo, 21 ans, 1,82m pour 63kg, ressortissante de la ville de Ouesso, élève en classe de terminale A, en attente des résultats du baccalauréat ;  succède à Aminata Ancia Pandi, Miss indépendance 2014; 
♦ Première dauphine, Emmanuelle Shina Douma, 19 ans, élève en classe de terminale A, ressortissante de la sous-préfecture de Souanké ; 
♦ Deuxième dauphine, Anine Balla, 22 ans, élève en classe de terminale F4 au lycée technique ; 
♦ Miss fair-play, Parfina Ziboth, 22 ans, élève en terminale A ; 
♦ Miss élégance, Hornella Mobinot, 18 ans, élève en classe de 3è au CETF, ressortissante de Ouesso ; 
♦ Miss charme Merveille Mobinot, 18 ans, élève en classe de 3è au CETF, ressortissante de Ouesso. 
 
Plusieurs offres et promesses au menu...
 
Comme de coutume madame le ministre de la Promotion de la femme offre 18 kits complets de couture à toutes les candidates, soit 1 kit chacune, puis à la Miss indépendance 2015 et ses deux dauphines une somme de 1.000.000 CFA. La ministre des Petites, moyennes entreprises et de l'artisanat offre à la Miss indépendance, un voyage à Ouagadougou pour visiter le SIAO (Salon International de l'Artisanat) ; le ministre des Affaires étrangères et de la coopération offre à la Miss indépendance, un voyage à Addis-Abeba en Éthiopie, siège de l'Union africaine, avec en prime la visite de Lucy, l'ancêtre de l'humanité, la tombe de Négus Haïlé Selassié plus un shopping presque sans retenue.
Députés et autres personnalités ont exprimé leur générosité au cours de cette soirée en hommages à maître Ngouacha, l'un des membres de l'association Lumières d'Afriques et grand formateur de danse et à la première miss du Congo avant les indépendances, originaire de la Sangha.
Signalons que toutes les offres faites par la première dame du Congo, marraine de la municipalisation accélérée, ont été remises aux ayants droit à la fin de la cérémonie. Ainsi donc, toutes les 18 candidates ont reçu, chacune, un téléphone de marque Galaxy ainsi que les enveloppes réservées. La Miss indépendance 2015 est rentrée chez elle avec une voiture de marque Peugeot 307 remise par la première dame du Congo, Antoinette Sassou N'Guesso.

Cliquer sur l'image ou sur le lien

pour accéder à la page de l'horoscope quotidien



http://www.astroo.com/horoscope.php