Africains de la diaspora - Africa Nouvelles

Témoignant sa présence, sa vigueur et son esprit  d'initiative, à travers ses projets culturels et sociaux, l'Association Afro-Italienne continue de marquer le territoire, ciblant la consolidation d'un parcours participé d'insertion et d'intégration interethniques, pour une fructueuse cohabitation entre la population italienne locale et la Diaspora, africaine et non seulement. Votre journal Africa Nouvelles a de nouveau interviewé le président sortant Oumar Seck qui, conformément au statut, après un unique mandat, s'apprête à passer le témoin bientôt. 

Un "bonbon" de cuisinière!

Mère italienne, père malien. Résultat, une belle fille au sourire pétillant, à la joie contagieuse et dotée d'une grande habileté dans la cuisine. Ce qui l'a conduite à l'émission "La Prova del Cuoco" (émission culte de la chaine Tv nationale Rai 1) ou Ambra Romani a débuté dans le défi quotidien des chefs cuisiniers, présenté par Antonella Clerici. 

Originaire de la Région des Marches mais résidente depuis à Milano, Ambra, qui a fait son apprentissage sous les ailes du grand Chef Gianfranco Vissani et a assimilé les conseils, les astuces et les tuyaux de l'autre luminaire de la cuisine, Aimo Moroni, travaille actuellement à la "Cantina di Manuela", à Milano, via Procaccini, où, ensemble avec Grace Ghisetti, elle prépare des plats savoureux et dit-elle, «très méditerranéens".  Même si elle aime utiliser certaines épices africaines, surtout depuis qu'elle y est retournée avec son mari sénégalais, Adam.

Le 15 novembre, dans la salle de conférence de l'Hôtel Abitart de Rome, s'est tenue l'étape romaine du tour italien du Dr Denis Mukwege, avec une conférence intitulée «Droits humains et futur dans la République Démocratique du Congo». Le célèbre gynécologue congolais, baptisé comme "L'Homme qui répare les femmes" est en effet mieux connu pour le travail précieux que, depuis maintenant une vingtaine d'années, dans l'hôpital de Panzi, ensemble avec son équipe et ses collaborateurs, il a entrepris, avec la mission de prendre soin des femmes victimes des viols dans son pays, à travers un parcours de "reconstruction"  non seulement physique mais surtout aussi psychologique, afin d'aider ces pauvres victimes à une récupération de la dignité individuelle et à leur réinsertion sociale. Outre à la nomination au Prix Nobel, l’œuvre du Dr Denis Mukwege lui a valu le  prestigieux Prix Sacharov pour la Liberté de pensée, importante reconnaissance du Parlement Européen, intitulé au physicien et dissident russe. Sa longue liste de reconnaissances internationales en vante également d'autres dont notamment des doctorats honoris causa ainsi que le Prix "Right Livelihood", connu comme le Prix Nobel alternatif. Au cours de la Conférence de Rome, Dr Denis Mukwege a illustré les divers aspects de sa noble mission professionnelle et du programme d'action de son équipe, donnant un témoignage direct du rapport médico-social avec ses patientes. Sollicité également sur la situation politique de son pays, il a répondu à bâtons rompus, illustrant son point de vue sur l'action à mener pour un Congo prospère.