EXPULSIONS: Un Ivoirien s'incendie à l'aéroport de Rome Fiumicino - Africa Nouvelles

COMMUNAUTÉS AFRICAINES

Pulsions d'expulsions? 

Un jeune ivoirien s'est donné le feu à l'aéroport de Fiumicino: son état est grave!

altMoments de panique à l'aéroport de Fiumicino à Rome, ce jeudi matin, où un jeune de 19 ans s'est immolé par le feu, dans la zone des départs du Terminal 3. Secouru par un policier, intervenu avec un extincteur pour éteindre les flammes, il s'est brûlé et est dans un état grave: il a été transporté en ambulance à l'hopital Saint-Eugene de Rome où il est en code rouge. Dans le même hôpital, a également été accompagné l'agent qui l'a secouru, qui a reporté une brûlure sur son bras droit: code jaune avec pronostic de 20 jours.

Le jeune ivoirien devait être expulsé: il avait reçu la notification du procès-verbal, l'expulsion devait etre effectuée dans les 5 jours.

Peu avant 11h30, a été rouverte aux voyageurs et aux opérateurs la partie du terminal des départs où le jeune ivoirien a accompli le drame. La fumée avait englouti une partie de l'aéroport, provoquant beaucoup de peur parmi les passagers. Toute la zone du terminal 3 a été immédiatement bouclée et interdite aux voyageurs afin de permettre les relevés de la police scientifique.

Selon une première reconstruction de ce qui s'est passé, le jeune ivoirien s'est présenté dans les bureaux de la police de frontières, au Terminal 3 Secteur départs, peu après 10h. Il a montré aux agents le décret d'expulsion, a sorti d'un sac un bidon d'essence et a commencé à verser le liquide sur lui, essayant de s'immoler par le feu avec un briquet. Les policiers ont essayé de l'arrêter, mais le jeune s'est libéré sortant de la salle et il a allumé le briquet, près du mur extérieur d'un petit bureau de l'Alitalia, à la fin du couloir des check-in. L'un des flics a pris un extincteur pour éteindre les flammes qui avaient déjà enveloppé le jeune ivoirien, se brûlant lui-même à son tour.