JO LONDRES 2012: Fermeture de l'Africa House à Londres - Africa Nouvelles

COMMUNAUTÉS AFRICAINES

Africa out!

Les Jeux olympiques ne sont pas que du sport. C'est aussi un moment où plusieurs pays exportent leur culture à travers des villages olympiques et autres stands. C'est le cas du continent noir. Malheureusement, avec la fermeture anticipée de la "Maison Afrique", les visiteurs n'auront plus la chance de découvrir les différentes facettes de la riche culture africaine. Pour cause!


Un litige opposant une entreprise française et des sociétés anglaises a provoqué cette situation et engendré des conséquences des plus néfastes pour notre continent, qui n'avait d'autre souhait en édifiant ce projet que de permettre aux populations anglaises et autres de s'imprégner des richesses africaines, informe l'ACNOA (Association des Comités Olympiques Africains).

«Nous considérons quant à nous que cette fermeture a été effectuée de manière arbitraire sans même que l'ACNOA et les locataires des stands ne soient prévenus et sans qu'aucun document de la justice anglaise ou des autorités administratives ne soit fourni. il n'est pas sans dire que l'Acnoa a fait preuve de toute la bonne volonté nécessaire en se permettant même d'opérer à des paiements qui ne nous concernaient en aucune manière et en faisant tout son possible pour aider et soutenir les sociétés anglaises», poursuit l'ACNOA, qui se réserve toutefois le droit «d'exiger qu'il soit fait réparation des préjudices causés aussi bien à notre image de marque qu'aux exposants qui se sont vus spolier de leurs expositions au sein desquelles ils n'ont même pas pu accéder», regettent les camarades du président du comité d'organisation, le général Lansana Palenfo.

Rappelons que l'Africa House, regroupant, pour la première fois de l'histoire des Jeux Olympiques, les 53 comités nationaux olympiques du continent africain a été édifié à Hyde park, le plus grand parc du centre de Londres (2 km de longueur et environ 1 km de largeur), pour célébrer leurs athlètes médaillés. Le coût est évalué à 200.000 dollars

Ouvert au public, la «Maison Afrique» se voulait aussi une vitrine culturelle pour mettre les autres délégations au parfum des multiples facettes culturelles du continent, «l'occasion de donner une autre image de l'Afrique à un événement où le monde est focalisé sur Londres», selon Lansana Palenfo.

Concerts, dégustations, promotion des richesses culturelles et économiques de chaque pays africain étaient à la une de ce village olympique, qui attire 30.000 visiteurs par jour.