Africains de la diaspora - Africa Nouvelles

Avancez d'un cran

Avec l'Afrique à l'écran!

alt

Le Bouquet Africain La Box TV,

20 chaînes TV africaines accessibles

en direct sur votre télévision!

THEMA est heureux d’annoncer le lancement de l’offre «Le Bouquet Africain La Box TV» en partenariat avec ALPHA NETWORKS. Grâce au «Bouquet Africain La Box TV», vous pouvez recevoir 20 chaînes africaines de télévision de 11 pays d'Afrique. Sans plus attendre découvrez toutes les TV africaines du Bouquet Africain.

alt

Lancement de l’offre

«Le Bouquet Africain La Box TV»

La première BOX – OTT de chaînes africaines

dans l'Union Européenne, hors France

THEMA*, distributeur et représentant de chaînes thématiques et ethniques en France et à l’international, est heureux d’annoncer le lancement de l’offre «Le Bouquet Africain La Box TV» en partenariat avec ALPHA NETWORKS**.

Face au succès du Bouquet Africain” *** en France et à une forte demande sur le marché européen, THEMA a décidé de lancer une «Box OTT» permettant de recevoir les chaînes africaines partout dans l’Union Européenne (hors France) avec une simple connexion Internet. Grâce à cette technologie, il suffit de brancher le boîtier «Le Bouquet Africain La Box TV» à son téléviseur, puis de le connecter à Internet (par Wifi ou câble), et tous les abonnés auront alors accès à leurs chaînes africaines favorites.

THEMA a choisi la société ALPHA NETWORKS comme partenaire technique sur ce projet.

Inédite, Le Bouquet Africain La Box TV, la première offre 100% légale BtoC, permet aux téléspectateurs de retrouver toute l’Afrique directement chez eux autour de 20 grandes chaînes africaines nationales publiques et privées, provenant de 11 pays d’Afrique francophone : Sénégal, Côte d’Ivoire, Cameroun, Mali, Guinée, Congo, Gabon, Burkina Faso, République Démocratique du Congo, Togo, Bénin.

Le Bouquet Africain La Box TVsera disponible la semaine du 28 octobre 2013 dans l’Union Européenne hors France, notamment en Allemagne, Italie, Espagne et Belgique où la diaspora africaine francophone est très présente. Les populations d’Afrique subsaharienne pourront ainsi retrouver leurs racines TV autour de trois formules sans engagement:

■ 1 mois à 14,99€/mois + 75 euros pour la box

■  6 mois à 79,99€ + 75 euros pour la box

■  179,99€ pour 1 an d’abonnement et la box est offerte.

Un site internet ad-hoc avec un tutoriel pour aider à l’installation de la « Box » ainsi qu’un réseau de showrooms ont été mis en place pour accompagner la commercialisation de cette box:

Pour plus d’informations: www.lebouquetafricain.com/laboxtv

Nos équipes de distribution et de marketing sont également à votre disposition.

Contact presse: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.- 01 83 62 78 32

Contact distribution : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Contact promotion Italie:  Ndèye Fatou Seck - Tél 380 5955791 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

* A propos de THEMA.

Créée en 2005 par François THIELLET, THEMA compte aujourd’hui 4 filiales à l’étranger et travaille avec plus de 9 bureaux d’agents dans les principaux marchés d’Europe.

La société possède un portefeuille de près de 100 chaînes et a créé de solides relations avec les principales plateformes de télévision à péage en France, en Europe, au Moyen Orient, en Afrique, en Asie et en Amérique du Nord.

Pour plus d’informations sur THEMA et ses chaînes en portefeuille, rendez-vous sur www.thematv.com

** A propos d’Alpha Networks

Alpha Networks SA est une société de logiciels spécialisée dans la télévision payante distribuée par réseaux IP. Grâce à sa plateforme, la société fournit des solutions IPTV et OTT Internationales clés en main. Alpha Networks dispose des raccordements directs avec les grands opérateurs de fibres optiques dans le monde entier et assure ainsi de la télévision sans frontières. Plus d’informations sur www.alphanetworks.tv

*** Chiffres

***  Octobre 2008. En précurseur, la société THEMA annonçait le lancement du premier bouquet de chaînes télévisées africaines sur le marché français. Son prix, son accès simple et son contenu riche ont permis de répondre à l’attente légitime d’une grande partie de la population africaine vivant en France, et aux amoureux de l’Afrique. Aujourd’hui, Le Bouquet Africain distribue 20 chaînes, représente 11 pays et compte plus de 147 000 foyers abonnés (composés en moyenne de 4 à 5 membres chacun, soit un bassin estimé à au moins 600.000 jouisseurs environ) sur 8 opérateurs.

 

 

A la mémoire des victimes! 

Le 13 décembre, a été commémoré à Firenze, le 2ème anniversaire de l'assassinat des sénégalais Samb Modou et Mor Diop, tués à Piazza Dalmazia, par la main meurtrière de Gianluca Caseri: un italien sympathisant du mouvement d'extrême droite Casa Pound. Trois autres compatriotes furent également grièvement blessés:  Mbengue Cheikh, Sougou Mor et Moustapha Dieng, ce dernier, resté paralysé et contraint à vivre dans un centre pour handicapés.

altLe 13 décembre, a été commémoré à Firenze, le 2ème anniversaire de l'assassinat des sénégalais Samb Modou et Mor Diop, tués à Piazza Dalmazia, par la main meurtrière de Gianluca Caseri: un italien sympathisant du mouvement d'extrême droite Casa Pound. Trois autres compatriotes furent également grièvement blessés:  Mbengue Cheikh, Sougou Mor et Moustapha Dieng, ce dernier, resté paralysé et contraint à vivre dans un centre pour handicapés. .

La Communauté sénégalaise toute entière s'est resserrée pour commémorer leurs frères lâchement abattus, à  Piazza Dalmazia où une plaque rappelle les victimes. Une couronne et de nombreuses gerbes de fleurs ont été déposées par les dizaines de personnes qui sont venues rendre hommage aux victimes du lâche attentat.

altAu cours de la matinée, il y a eu aussi une manifestation de l'ANPI (Association Nationale des Partisans Italiens) et du syndicat CGIL (Confédération Générale des Travailleurs Italiens) et de l'ARCI (Association Récréative des Communistes Italiens) à laquelle a pris part le Secrétaire de la Chambre du Travail, Mauro Fuso.
Etaient présents le président du Conseil Municipal Eugenio Giani, le président du Quartier 5, Federico Gianassi et les conseillers Tea Albini, Susanna Agostini, Cecilia Pezza, Andrea Vannucci, Leonardo Bieber (Parti Démocratique), Valdo Spini, Eros Cruccolini (Sinistra per Firenze), Mario Tenerani (Forza Italia), Bianca Maria Giocoli (Noi con Matteo Renzi), et l'Honorable Riccardo Nencini qui, ensemble avec les nombreux citadins présents, se sont recueillis en une minute de silence, à la mémoire des victimes.
«Dommage qu'il y ait eu une double commémoration" a dit l'Association des Sénégalais: "La Commune pouvait attendre qu'on revienne de la mosquée".

altSon Excellence l'Ambassadeur du Sénégal, Mme Seynabou Badiane, qui a déclaré: "La lutte au racisme, nous la faisons ensemble avec la société et les institution italiennes, nous ne sommes pas seuls. Pour cela, je remercie l'Italie qui est un pays d'accueil où il y a de nombreux Sénégalais. Aujourd'hui, nous sommes ici pour rappeler ce qui s'est passé. il  y a 2 ans; un geste isolé, accompli par une personne pleine de sentiments racistes. Des sentiments que nous avons tous le devoir de combattre à tout prix".

Le Ministre de l'Intégration Cécile Kyenge est intervenue déclarant: "Aujourd'hui est une journée particulière pour Firenze parce que le 13 décembre d'il y a deux ans, est arrivé ce tragique épisode et je crois donc que c'est une journée contre la discrimination et contre il racisme. C'est une journée triste, mais aussi un jour où pouvoir repartir encore plus fort avec des valeurs unificatrices de l'Italie. Il serait juste qu'au lieu de crier et hurler, on commençât à faire la politique du silence pour faire entendre la voix des derniers. Les batailles des droits de l'homme devraient être les batailles de tous, elles ne sont ni de droite ni de gauche , ni de centre, elles  doivent être de tous les citoyens".
altAprès avoir réaffirmé son intention de poursuivre "la lutte pour la citoyenneté, une bataille de l'Italie", le ministre Kyenge a souligné l'importance du rôle "de qui est assis dans les institutions ou fait campagne électorale".
Pour elle, il s'agit d'œuvrer "pour laisser à nos enfants un pays qui respecte les droits de l'homme, qui soit centré sur les différences".
Et pour cela, il faut commencer par une politique de prévention, "par ce que peut faire l'école», a conclu le ministre de l'Intégration Cécile Kyenge, qui a également écrit au feutre, "Merci Madiba" sur le mur du souvenir dédiée à la mémoire de Nelson Mandela, et installé, quelques jours après la mort du père de la lutte contre l'apartheid, à Firenze, à l'intérieur du Palais des Sports qui porte son nom.

alt"Après le massacre du 13 Décembre 2011, on s'attendait à  des mesures des institutions, au niveau national et local contre le racisme, mais qui cependant ne  sont jamais arrivées. Et Casa Pound est encore libre de distribuer des prospectus dans les rues sans que personne ne fasse rien", a polémiquement dénoncé le porte-parole des Sénégalais de Firenze, Pape Diaw.
Et de renchérir se référant au cas de Moustapha Dieng, un des trois sénégalais grièvement blessés par Gianluca Caseri et qui est resté paralysé et contraint à vivre dans un centre pour handicapés: "Il n'y a pratiquement  personne qui va le voir; ce massacre est en train d'être oublié. Afin que cela ne se produise pas, il faut un engagement quotidien; il ne suffit pas de venir ici une fois par an pour faire la passerelle, le jour de l'anniversaire''.
La référence polémique, a ensuite expliqué le porte-parole de la communauté sénégalaise, est adressée aux représentants du Conseil municipal qui, dans la matinée, ont organisé une initiative indépendante pour commémorer les victimes de Gianluca Caseri. Une commémoration bipartite, à laquelle ont participé des représentants de la majorité et de l'opposition du Conseil municipal.

Mor Sougou, un des sénégalais survivants a fait une déclaration très émouvante:
"Merci au président de la République Giorgio Napolitano, qui nous a donnés la nationalité italienne. J'ai encore confiance aux Italiens. Ne nous oubliez pas. Ne nous abandonnez pas. Depuis deux ans,  après le massacre, je n'arrive plus à bien bouger les bras et je n'ai plus la même force qu'avant. Je ne travaille plus et je ne peux pas m'occuper de ma famille comme je le faisais avant. Je combat chaque jour avec la peur: mais j'ai trouvé tant d'amis, tant d'affection après ce qui s'est passé, et c'est contre cette peur que je veux continuer à me battre ".

Quant à Mme Ken, la femme de Samb Modou, une des victimes, face aux journalistes et aux caméras, après quelques mots, elle s'est mise à pleurer ne réussissant qu'à murmurer à peine: "Aujourd'hui, c'est un jour plein de douleur parce que ça me rappelle que mon mari ne reviendra plus jamais".

M. Kwami et Ndèye F. Seck

Le Consulat mobile... mobilise!
Le Réseau des Associations de la Communauté Marocaine en Italie (RACMI ) porte à l'attention de la communauté marocaine dans la région de Toscane que le Consul général, Driss Rochdi informe que: «Le Consulat Général du Royaume du Maroc à Bologne organisera un consulat mobile, le 10 Novembre 2013 à Arezzo, à la Maison de la Culture, Piazza A. Fanfani 5 ( Parking Cadorna ) - 52100 Arezzo».

altL'objectif de ce déplacement est de permettre aux citoyens marocains résidant dans cette ville, et les villes limitrophes de la Toscane, de bénéficier des services consulaires sur place et sans devoir se rendre à Bologne (demandes de passeport ou carte d'identité, légalisation de documents, atestations, timbres fiscaux, etc.)

L'équipe du Consulat sera composé d'une douzaine de fonctionnaires, pour assurer le succès de cette opération.

«Tous les citoyens marocains sont invités à profiter de cela», explique le consul général.
Yassine Belkassem (RACMI)

Unique Consul d'un pays africain en Sardaigne!

COMMUNIQUE DE PRESSE

Par une disposition publiée dans le Journal Officiel n. 86/2013, le Ministre des Affaires Etrangères a concédé l’exequatur à l'avocate Gabriella Marogna, pour la désignation au titre de Consul Honoraire de la République du Sénégal.

altMadame Gabriella Marogna remercie le Président de la République du Sénégal, Son Excellence M. Macky Sall, qui, grace aux bons offices de Son Excellence l'Ambassadrice du Sénégal en Italie, Madame Seynabou Badiane, lui a permis de garder le role de Consul de la Ville de Sassari, soulignant ainsi de fait la haute considération que la République du Sénégal revet à l'endroit de l'Ile de la Sardaigne.

Une désignation qui est advenue en pleine harmonie avec ce qui se passe au Sénégal, où plusieurs femmes recouvrent des roles de dirigeantes et, en Italie également, ce sont elles qui représentent le Gouverenemernt Sénégalais.

Une charge qui honore le long chemin parcouru aux cotés de la Communauté sénégalaise car cela fait près de 10 ans qu'elle a canalisé sa profession, outre que vers les clients italiens, uniquement vers les immigrés sénégalais, s'engageant avec eux pour trouver une solution aux problèmes juridiques et sociaux mais surtout humains.

L’avocate Gabriella Marogna s'est rendue compte que quelque chose était en train de muter quand elle fut convoquée, pour la première fois, par le Ministre des Affaires Etrangères du Sénégal; ce fut la première d'une série de rewncontres institutionnelles; depuis lors, 4 années sont passées et sa désignation a traversé deux Presidents sénégalais, deux Ambassadeurs et deux Gouvernements italiens.

Au fil des années, son engagement a été exercé en harmonie avec la Convention de Vienne, pour ce qui est de la protection et l'assistance aux ressortissants de l'Etat d'envoi, ainsi que la promotion des investissements et paternariats, dans les rapports avec les Institutions italiennes, qui se sont d'ailleurs distinguées par une cordialité mutuelle.

Le Consul de la République du Sénégal estime qu'il s'agit d'une activité qui commence à partir du bas, géographiquement étendue et en mesure de créer des synergies dans divers domaines: politiques, économiques, culturels et sociaux.

Elle est consciente qu'il devrait y avoir une plus grande diffusion des idées, en partageant les cultures afin qu'on puisse arriver à la pleine intégration des peuples, à la redistribution progressive de la richesse et une augmentation souhaitable des investissements européens. L'avocate Gabriella Marogna retyient que c'est un remède possible pour freiner l'immigration clandestine et assurer le développement harmonieux des pays africains.

Le premier engagement a été une salutation amicale au Préfet de Sassari, le second, à la la réunion annuelle des Consuls en Italie, à laquelle a été invitée invitée Mme Gabriella Marogna et, à telle occasion, elle a rappelé les particularités d'être la seule consul d'un pays africain en Sardaigne.

La complexité, l'originalité et la nouveauté du Consulat nouvellement créé, mérite d'être approfondie lors d'une conférence qui sera prochainement réalisé et se tiendra à Sassari.

 

Le Consul Honoraire du Sénégal - S.E. Madame Gabriella Marogna

Consulat de la République du Sénégal - Siège de Sassari

Piazza del Rosario 9 - 07100 Sassari (SARDAIGNE) - Tél: 0792 3815679 - Fax: 0792 6093113


 

STATISTIQUES

- Sardaigne -

Résidents / Domiciliés Sénégalais en Sardaigne: 4000 dont 1/3 de seconde génération

Consulats africains en Sardaigne: 1 (Sénégal)

Consulats à Sassari: 1 (Sénégal)

Association des Sardes liées au Sénégal: plus de 25

En raison de la crise économique, les familles choisissent de retourner au Sénégal


- Sénégal -

Independence:  4 Avril 1960

Régime politique: République semi-présidentielle

Religion: Etat laïc avec liberté religieuse, en prédominance islamique soufi

Population: 12 millions d'habitants dont 42% des jeunes

Droits Humains: Egalité entre les femmes et les hommes depuis 1962

2012: Abolition du Sénat

Commerce extérieur: Droit d'importation française

Garantie constitutionnelle des investissements, des dépôts et de l'entreprise privée

Allégements fiscaux: suspension de la TVA et des crédits d'impôt

Produit Interne Brut (PIB):  22.000 USD 

Vive les mariés!

Le 23 novembre à Orte, Marco Kéi et Florine Lobé se sont mariés. Nos meilleurs voeux de grand bonheur à ce jeune et splendide couple ivoirien!

altA 11h, à la Mairie d'Orte, l'union civile de Marco Kéi et Florine Lobé a été célébrée par l'Assesseur Angelo Ciocchetti, dans une atmosphère très détendue, qui a mis à l'aise tous les présents.

A suivi, à la Salle d'Orte Scalo, le rite religieux qui a été officié par Vincent Nobime, dont le sublime sermon a exhorté les deux époux à être une seule chair, Dieu ayant créé Eve de la cote d'Adam.

Puis ce fut la fête à gogo pour marquer la splendide journée que Marco Kéi et Florine Lobé ont offert à la communauté ivoirienne et africaine, accourue nombreuse pour leur témoigner toute la chaleur de leur affection. AUGURI AGLI SPOSI!!!

SOUS L’ARBRE À PALABRES

■ Raymond Lobé (Père de la mariée)

«Savoir que sa fille se marie, c'est un honneur mais cette fois, de par leur âge, l'honneur est double parce que, de nos jours, les gens ne se marient plus. Les gens cherchent à vivre ensemble sans se marier légalement parce qu'ils pensent que c'est la corde au cou.

J'ai servi en Italie toutes les communautés étrangères et notamment l'association ivoirienne dont j'ai présidé personnellement l'organigramme, surtout sans compter les innombrables dossiers que j'ai traités au niveau du syndicat CISL, depuis 1990. C'est un travail difficile mais attrayant dans la mesure où,  quand on aide quelqu'un, c'est une bonne chose. En tant que père, c'est un double honneur qui me démontre que mes efforts ne sont pas vains.

Le fait de voir sa fille se marier avec tous les étrangers présents pour concélébrer ce mariage, pas seulement les Ivoiriens mais d'autres africains dont des pasteurs togolais, béninois, c'est une très bonne chose. Et voir que c'est à Rome que ça s'est célébré, dans la capitale, c'est encore bien et ça m'a fait beaucoup plaisir.

Je souhaiterais que cela entraine beaucoup de mariages de jeunes parce que des "petits enfants" qui se marient, c'est très beau. On m'a dit qu'il y a d'autres mariages qui se feront parce que ça a suscité beaucoup de vocations. J'ai vu des jeunes avec leurs copines qui disaient: "Bientôt c'est notre tour!" ça a tellement réussi que tout le monde veut faire la même chose, disant que sans dépenser une fortune, on peut célébrer un grand mariage.

Tous les repas ont été faits à la maison, sans aller prendre de grands hôtels et restaurants. Simplement on a cuisiné, sélectionné les plats de chez nous, les repas italiens américains, et ça a été une réussite totale. Les gens ne voulaient plus partir ils étaient là, très tard, et voulaient aller jusqu'au petit matin.

Donc c'est l'exemple qu'il faut donner aux jeunes. On n'a pas besoin de millions pour pouvoir faire un mariage avec peu d'argent on peut faire un grand mariage c'est la volonté qui compte c'est pourquoi il faut permettre aux jeunes d'avoir la vocation de se marier ne pas toujours vivre ensemble car quoi qu'il en soit, il faut arriver à ce point».

■ Raymond KEI (Père du marié)

«C'est une très belle journée pour mon fils Marco et sa fraiche épouse Florine,  pour moi, pour nos deux familles Kéi et Lobé, et aussi pour tous les amis et la communauté ivoirienne, africaine et aussi italienne, qui a témoigné un élan de grande affection pour ce jeune couple qui aujourd'hui commence le chemin de vie de son foyer familial.

Comme père, je salue avec profond orgueil ce pas qu'on fait ces deux jeunes, de couronner leur amour par cet acte de témoignage face à la société.

Je leur souhaite tout le bonheur possible, tout en les rassurant que je serai toujours à leur côté, pour les accompagner dans le sentier de cette étape nouvelle de leurs jeunes vies, que nous souhaitons longue, prospère et pleine de joies».

Madine ne badine pas... avec la beauté!

La bandoulière de "Miss Fair-play", titre national satellite du concours de beauté de "Miss Italie", semble être une affaire privée entre Livournaises.

altEn effet, l'année dernière, la livornaise Giulia Gammannossi conquit le titre; cette année, c'était au tour de l'italo-ivoirienne Madine Konaté. Et la jeune étudiante, 21 ans à peine et hôtesse du club de football Livorno Calcio, a immédiatement reçu au téléphone les compliments de son amie, dont elle a hérité la bandoulière.

«C'est une immense satisfaction; on fetera peut-être à un match de Livorno, au Stade Picchi. Pour moi, c'est presque un rêve parce quej jusqu'à la finale régionale de Casciana, je n'avais encore rien gagné. Mais là au contraire, voici cette aventure et un titre national qui me comblent de joie car il est attribué par le vote de toutes les filles. Le groupe est vraiment fantastique et, nous les Toscanes en particulier, avons bien familiarisé entre nous. Lundi, ce fut difficile de se dire "au revoir" même si nous garderons le contact», explique Madine dont la maman est livournaise et le papa, de la Côte-d'Ivoire. 

Madine est en train de vivre un rêve, heureuse de son bon résultat, à la finale de Miss Italie, qui a récompensé la couronne la plus convoitée à Giulia Arena.

«Je n'ai aucune illusion et c'est déjà une grande réussite d'avoir obtenu ce tire satellite», disait-elle avant la proclamation du verdict final du concours. Et de poursuivre: «J'espère que cette vitrine dans laquelle je jouais le rôle de la protagoniste me permette de revoir mon père. Il s'appelle Va et ça fait deux ans que je n'ai pas de ses nouvelles. A Livourne, je n'ai jamais eu de problèmes avec la couleur de ma peau. Je m'y trouve bien et j'ai beaucoup d'amis».

Madine est une étudiante à la
Faculté de Chimie à Pise. Elle a les yeux noirs, les cheveux bruns et elle mesure 1m80. L'athlétisme est son sport favori et le dimanche, elle bosse comme hotesse d'accueil dans la tribune centrale du Stade de Livorno. La lecture est son passe-temps, le cinéma et le théâtre sont ses aspirations artistiques.

Une servante dévouée à la gloire du Seigneur!

Konian Solange Sergie (épouse Zogou Gnébélé) est la première femme pasteur ivoirienne en Italie. Elle dirigeait déjà en Côte d'Ivoire, à Abidjan Port-Bouët, l'Eglise évangélique "Miracle et Réveil Spirituel", créée en 2005. Elle vit à Attigliano, où le Seigneur l'a «envoyée pour une nouvelle mission».

altKonian Solange Sergie est la première femme pasteur ivoirienne en Italie où elle réside, depuis le 22 mai 2011, quand «le Seigneur a permis que je vienne en Italie», dit-elle dans toute la ferveur de sa foi.

Toutefois le début de son séjour n'a pas été facile car elle est tombée malade, à son arrivée.

«Mais je savais une chose: tout comme Dieu envoya Moise libérer son peuple, Dieu m'avait envoyée en mission et je sais qu'il ne pouvait pas me lâcher. Par sa grâce, je suis sortie de l'hôpital», s'illumine Maman Solange.

Aujourd'hui, elle remercie le Seigneur pour le parcours positivement fructueux qu'il lui a permis de faire depuis sa venue en Italie car, affirme-t-elle, tout comme Dieu l'a choisie, il a aussi choisi l'Italie, le pays de sa destination.

«Quand on parle des Romains dans la Bible, on parle de l'Italie. Il y a des enfants de Dieu qui ont besoin de la Parole de Dieu  et qui s'en sont éloignés».   

La destination Italie, elle tient à le souligner, n'a pas été une chose qu’elle avait décidée ni même envisagée. 

«Je n'ai pas cherché à venir en Italie mais Dieu m'a dit: Lève-toi et vas! C'est vrai que c'est par le mariage que tu vas mais je t'envoie pour me servir».

Maman Solange ne cesse de louer la démonstration des réalisations que «Dieu continue d'opérer dans ma vie et dans l'œuvre qu'Il m’a confiée».

Et de rappeler que Dieu déclare: «Je ne suis point un homme pour mentir, ni un fils de l'homme pour me repentir. Ce que je dis, je le fais». 

Le bilan de ces deux premières années en Italie est «positif grâce à la main de Dieu».

Et d’ajouter: «Ces  sont deux ans qui valent comme mille», dit-elle,  remerciant pour tous les instruments dont elle a été pourvue pour réaliser la mission qui lui a été confiée, tout en étant elle-même sans moyens, comme cela fut déjà à Port-Bouët, "une autre place minée".

Soulignons également que la Mission "Miracle et Réveil Spirituel" mène notamment une importante action ciblée sur les femmes, pour les sensibiliser sur l'œuvre de Dieu.

«Les femmes ont été importantes dans la vie de Jésus: sa mère la Sainte Vierge-Marie, la samaritaine, Marie Madeleine. Ce sont les femmes qui annoncèrent sa résurrection».

L'objectif de la Mission est de promouvoir, en Dieu, les capacités des femmes,  les aider à exploiter à bien leurs vertus, s'épanouir dans leur expression et être utiles les unes aux autres.

- SOUS L'ARBRE À PALABRES -

altZogou Gnébélé (Diacre)

Depuis 2006, j'ai commencé à chercher la face de Dieu dans ce village, et bien avant cela, je marchais avec d'autres groupes: "Deeper Life" du Nigeria et le congolais Malobi et bien d'autres que j'ai fréquentés à Rome.

Quand je suis venu à Attigliano, j'ai senti le besoin de créer une église francophone pouvant bien expliquer la Parole de Dieu. L'Esprit m'a donc conduit à chercher un pasteur. J'en ai d'abord fait venir un, mais il nous a quittés pour aller au Nord. Je me suis alors confié au Pasteur Séka Roger, mon Père spirituel, et, comme Dieu fait bien les choses et nous éclaire toujours, celui-ci m'a fait connaitre Konian Solange Sergie, la Servante de Dieu qui est aujourd'hui est aussi l'épouse qu'II m'a choisie.

Quand elle est venue, il y a eu une lumière sur l'œuvre de Dieu, qui a battu toutes les embuches. Nous avons décidé de changer l'appellation de la Mission Evangélique des Chrétiens de la Rédemption en Mission Evangélique "Miracle et Réveil Spirituel".

Je suis heureux d'être chrétien car je sais que Dieu est avec moi et Il me démontre chaque jour son soutien.

altFlorence Dago (Responsable des Femmes et Chantre)

Je suis la Responsable des Femmes de l'Eglise Mission Evangélique Miracle et Réveil Spirituel. Ça fait 8 ans que je connais le Seigneur et ça a été une marche pas facile, mais remplie de beaucoup d'expériences de ce que Dieu est capable de faire. Mon chemin n'a pas toujours été dans la vérité, mais «un pied dedans un pied dehors», comme on dit chez nous en Côte d'Ivoire. Il y a 2 ans que j'ai commencé à me poser des questions sur ma relation avec Dieu: avoir une relation sincère avec Lui ou faire les choses du monde?

 Quand je suis arrivée à Rome, il y a 4 ans, j'ai cherché une église et décidé de marcher avec le Seigneur. Malgré mes tâtonnements, j'ai toujours senti la grâce et l'amour de Dieu.

Il y a dans la Bible un homme que j'aime bien: David. C'était un pécheur mais un homme intègre qui aime vraiment Dieu et veut lui plaire. J'ai demandé à Dieu de m'aider à lui plaire et de là, est partie ma marche avec Lui et j'ai abandonné les choses du monde, me confiant totalement au dessein qu'il a pour moi, selon son temps.

Je suis arrivée à Attigliano, il y a 3 mois, et je suis dans le Ministère de Maman Solange et je sens vraiment bien, car je sens d'avoir progressé comme niveau de croissance spirituelle.

Mon message est que quand tu décides sincèrement de marcher avec Dieu, Il fait tout le reste! Il gère!

altMarcelle Tohouri (Chantre)

J'étais à Lecco mais là, je suis venue rendre visite à ma grande sœur Dago Florence à Attigliano, et c'est par elle que j'ai commencé à aller à l'Eglise de Maman Solange. C'est vrai que j'allais à l'église mais depuis que j'étais venue en Italie, je n'avais pas encore eu l'occasion d'aller dans une église évangélique. Je partais à l'église catholique pour au moins prier Dieu parce que je n'avais pas la possibilité d'aller ailleurs. C'est arrivée à Attigliano que j'ai commencé à m'intégrer dans l'église de Maman Solange et vraiment je me suis trouvée à l'aise.

Je vois que quand tu fais confiance en l'Eternel, il pourvoit à tes besoins. Je suis arrivée, ma sœur est tombée malade, elle a arrêté d'aller au boulot et moi non plus je ne travaille pas. Mais malgré ça, Il nous donne de quoi manger chaque jour. Il nous donne la santé malgré qu'on nous dise: «Vous êtes malades! Venez vous coucher à l'hôpital». Mais nous sommes à la maison et nous sommes avec Dieu. Ce qui veut dire que quand tu crois vraiment en Dieu, quand tu as la foi en Dieu, Il pourvoit! Y a rien à faire!

altMarco Kéhi 

Je n'avais jamais connu Dieu dans ma vie. C'est après 10 ans en Europe, surtout en Italie, qu'en ce moment que je traverse, je connais le Bon Dieu, grace à Papa Zogbo.
Depuis que j'ai connu Dieu, j'ai vu qu'il y a eu un changement en moi., parce que, dans ma vie, j'ai fait  des tas de betises: rien comme vol mais beaucoup de vilains trucs.
Aujourd'hui que je me suis confié au Seigneur, je prends mon courage à deux mains et, avec la foi, quel que soit où je me trouve, je remercierai Papa Zogou pour m'avoir fait connaitre le Seigneur, et je louerai Dieu pour ce qu'il a fait dans ma vie et pour toutes ses bénédictions.

altFlorine Lobé(Chantre)

Ça fait maintenant deux ans  que je suis à Rome. Tous les dimanches, je participe au culte à l'église de Maman Solange comme chantre. Je chante et je suis très honorée de faire l'œuvre de Dieu parce que, en toute chose, nous rendons grâce à l'Eternel. Je suis très fière d'être chrétienne dans la Mission Evangélique Miracle et Réveil Spirituel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus d'articles...