CONSEILS VACANCES: "Pardon, prends-moi un petit paquet pour le pays" Ces erreurs qu´il ne faut pas commettre! - Africa Nouvelles

IMMIGRÉS EN ITALIE

Mettre le paquet mais... sans prendre de paquet!

«Tu peux me donner un petit paquet pour ta famille»: c´est une offre qui de prime abord semble être anodine, cependant porte souvent préjudice aux amitiés et aux rapports interindividuels au sein de la diaspora.

altIl est curieux de voir avec quel cynisme et égoïsme certains forcent la main aux voyageurs pour envoyer des cadeaux que les bénéficiaires au pays taxent même de «pacotilles». Traité d´égoïste, d´ingrat, le voyageur déjà débordé par ses propres paquets finit par se laisser prendre dans le piège de la mauvaise foi et du chantage de ses amis et accepte un service sans pour autant savoir comment il va le gérer. Et pourtant, ces demandeurs de service sont beau et bien conscients de l´impossibilité pour un voyageur de garder les cadeaux à tous ceux qui lui sont chers, après tant d´années passées à l´étranger.

Prendre un petit paquet pour la famille restée au bercail est une tradition qui anime depuis belle lurette les rapports entre nos villages et nos villes. Envoyer un cadeau à sa personne restée au village est un signe d´attachement. De retour, la famille restée au village ne rate pas l´occasion d´envoyer les produits agricoles et d´élevage à leurs connaissances installées en ville. Dans le sillage des migrations, cette symbiose village-ville est transposée au plan transnational avec bien entendu de nouveaux barèmes et des exigences qui augmentent au fil des ans. Donc, rester à l´étranger pendant des années sans donner ses nouvelles et sans faire de petits gestes à ceux restés au pays - que ces gestes soient sous forme de Western Union ou de petits cadeaux - traduit un détachement notoire et peut par conséquent avoir des retombées néfastes pour le concerné.

La volonté, mais aussi la pression de faire plaisir aux siens, pousse bon nombre de compatriotes à forcer la main à ceux qui voyagent pour le pays. Le voyage préparé pendant des années et ayant pour but le repos et le renouement avec les sources peut vite se transformer en une source de stress si le chapitre des paquets est mal géré. Ainsi voici quelques erreurs à éviter:

* Evitez de faire de votre projet de voyage tout un mystère. Si les proches qui vous entourent apprennent la nouvelle à travers une tierce personne, ils risquent de penser que votre attitude cachotière vise à contourner leurs services.

* «Tu peux me donner un petit paquet»: cette offre peut devenir un fardeau si celui qui l´adresse n´a pas les mêmes mesures que son interlocuteur. Le voyageur entend par un petit paquet un portable tandis que le bénéficiaire voit en cela 5 portables avec accessoires et quelques pairs de chaussures pour ses frères et sœurs.

* Vérifiez votre carnet de voyage et ne prenez que les paquets des personnes vivant dans les endroits où vous allez séjourner.

* Evitez de prendre les paquets destinés aux personnes que vous ne pourrez joindre que par personne interposée. Il peut s´avérer que les intermédiaires boudent de n´avoir rien reçu et ne trouvent aucun intérêt, après votre premier coup de fil, à venir récupérer le paquet pour quelqu´un d´autre.

* Les paquets destinés aux personnes qui «ne sont pas n´importe qui» peuvent devenir un fardeau pour vous car celles-ci estimeront qu´elles sont trop importantes pour se déplacer afin de récupérer un paquet. C´est ainsi que certaines vous manquent tout respect au téléphone et posent des exigences, oubliant ainsi que vous n´êtes qu´un simple «commissionnaire» pressé de retrouver sa propre famille peut être dans une région lointaine.

* Evitez de prendre de grosses sommes d´argent qui risquent de vous exposer à l´insécurité pendant vos déplacements et vous réserver de mauvaises surprises alors que l´expéditeur aurait pu éviter le problème en faisant usage des services des institutions de transfert.

* Vu qu´un homme averti en vaut deux, il reste prudent dans ce monde aux criminalités transnationales d´éviter de prendre les paquets aux contenus inconnus car ils risquent de vous exposer aux contrôles même les plus kafkaïens sans que vous ne soyez en mesure de répondre aux questions des agents de contrôle. En cas de transport d´un objet interdit, votre naïveté ne vous dédouanera pas.

Ces mesures de prudence peuvent aussi valoir pour le voyage-retour surtout que s´encombrer des paquets des gens peut souvent vous pousser à laisser vos propres bagages, en cas d´excédent de kilos et à mettre votre propre famille en colère. Afin de préparer et de réaliser son précieux voyage avec moins de stress, de déception, de regrets et de frustration, il est important de savoir mettre les priorités, d´apprendre à dire clairement "non" quand on ne peut pas rendre service et de faire savoir que le refus est tout simplement imposé par vos ressources limitées, voire épuisées.

Sur ce, bon voyage et bonnes vacances en «Afrique en miniature»!