ART CONTEMPORAIN: Les 10 Africains qui comptent - Mounir Fatmi (Maroc) - Africa Nouvelles

ARTS & CULTURES

Le pouvoir de la déconstruction!  

Artistes cotés, galeristes ou commissaires d'expositions, ces Africains ont un rayonnement international. Ils exposent chez eux et à travers le monde, qu'ils appartiennent à la diaspora, soient ancrés dans leur pays ou en mouvement entre plusieurs continents; leurs travaux parlent du passé colonial et de la post-colonie, mais reflètent aussi l'Afrique d'aujourd'hui : un continent créatif, reconnu et décomplexé. 

alt«Comprendra bien qui comprendra le dernier»

Etabli à Tanger, Lille et Paris, ce vidéaste et plasticien marocain de 44 ans cultive l’art de mettre les pieds dans le plat. Partout où il monte ses installations, il donne à réfléchir et pose des questions.

Sur l’islamisme, il a notamment réalisé une série intitulée «Save Manhattan», où il installe, entre autres, des volumes du Coran comme des Twin Towers, sous la légende: «Comprendra bien qui comprendra le dernier».

altSa biographie officielle indique qu’il «traite de la désacralisation de l’objet religieux, de la fin des dogmes et des idéologies», mais aussi de la «mort de l’objet de consommation».

Cet homme qui refuse d’être «aveuglé par les conventions» montre son travail en Afrique, en Europe et au Moyen-Orient: trois régions du monde où il a reçu des prix.