DJANA SISSOKO: Talentueuse chanteuse musicienne, fille du grand griot malien Baba Sissoko - Africa Nouvelles

ARTS & CULTURES

La talentueuse chanteuse a hérité de son papa, le grand griot malien Baba Sissoko, la tradition et l'amour pour la musique.

 La chanteuse italo-malienne Djana Sissoko est née à Cosenza, en Calabre. Son père est le fameux griot Baba Sissoko. Elle fréquente la 5ème année du Lycée linguistique de sa ville. Elle a terminé ses deux premières années à l'école de chant du Maestro Rosa Martirano et est entrée au conservatoire de “Chant Jazz”, cours auquel elle a été admise avec la mention suprême.

L'amour de Djana Sissoko pour la musique et le chant lui viennent de la branche généalogique paternelle: son père est en effet Baba Sissoko, célèbre musicien et compositeur, descendant d'une des plus importantes familles de griots du Mali. 

Dès son enfance, Djana Sissoko a eu diverses occasions de voyager pour rencontrer sa famille au Mali et là, elle s'est imbibée de la musique traditionnelle, grâce à ses grands-parents, eux aussi griots et musiciens: son grand-père, Mamadou Sissoko (paix à son âme), jouait le "ngoni", qu'il "grattait" racontant les antiques histoires et récits de la tradition mandingue. Sa grand-mère chante encore aujourd’hui. 

C'est de cette dernière que Djana a appris les vocalités typiques de la culture musicale du Mali de laquelle, comme universellement reconnu, dérivent le Blues et la Soul. 

Sa première apparition dans un projet discographique remonte à 2014, quand elle participa, en tant que guest, à l'album de son papa intitulé “Tchiwara”. 

En 2015, elle est une des protagonistes de l'album “Three Gees” dans lequel Baba Sissoko a réuni, justement, trois générations de sa famille dans un parcours musical qui, de sa propre mère, Djeli Mah Damba Koroba, à travers lui, aboutit à Djana.

Depuis 2015, elle participe à diverses tournées en Italie et à l'étranger, tant avec le projet “Three Gees ” qu'en exhibition en duo avec son père. 

Ces expériences lui ont donné la possibilité et la vigueur pour comprendre l'importance qu'affiche pour elle la musique, tout en lui donnant l'inspiration de créer son propre style musical et s'exprimer à travers ses compositions, tout en s'accompagnant à la guitare. 

Le style de Djana Sissoko fond la tradition musicale africaine de ses origines paternelles aux sonorités occidentales du contexte dans lequel elle est née et dans lequel elle est en train de grandir. 

Ses chansons parlent des sentiments que ses compagnons et elle vivent quotidiennement.