MALI: Le sort des manuscrits anciens au centre d'une conférence internationale à Bamako - Africa Nouvelles

ARTS & CULTURES

Trésor littéraire! 

Près de 2 ans après l'occupation du nord du Mali par des groupes armés et les destructions de biens culturels qui s'en sont suivies, une Conférence internationale sur les manuscrits anciens a été organisée au Centre international de conférences de Bamako, a indiqué l'UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture). 

alt

Le bureau de l'UNESCO à Bamako, le Ministère malien de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique et l'Institut des Hautes études et des recherches islamiques Ahmed Baba, en partenariat avec le Ministère malien de la culture, de l'artisanat et du tourisme, sont à l'origine de cet événement qui examinera les enjeux de préservation durable de ces trésors documentaires.

Intitulée «Les manuscrits anciens face aux défis de l'heure», la Conférence pose la question cruciale de l'avenir de ces manuscrits, exfiltrés de Tombouctou en 2012 et transportés dans l'urgence à Bamako où ils se trouvent toujours. Elle s'intéresse aussi à l'importance de ces documents dans l'histoire de la région, aux défis que pose la conservation de ce patrimoine culturel fragile, au rôle des communautés locales dans sa préservation, à la lutte contre le trafic illicite ou encore à l'action de l'UNESCO dans la sauvegarde de ces manuscrits.

De nombreux intervenants ont débattu: universitaires, responsables d'institutions culturelles, représentants des autorités religieuses et des communautés locales, décideurs politiques, historiens ou chercheurs.

En 2012 et 2013, l'occupation des régions du nord du pays par des groupes armés s'est traduite par d'importants dégâts causés au patrimoine culturel, notamment aux manuscrits anciens.

A l'Institut Ahmed Baba, 4.203 de ces manuscrits ont ainsi été brûlés ou volés. Mais près de 90% de ces documents ont pu être sauvés, grâce à l'action de la population organisée autour de l'ONG SAVAMA-DCI(Sauvegarde et Valorisation des Manuscrits pour la Défense de la Culture Islamique), partenaire de la Conférence.

Les manuscrits de Tombouctou forment un ensemble de plusieurs centaines de milliers de documents dont les plus anciens remontent au 13e siècle. Ils rassemblent aussi bien des traités savants que des textes religieux ou des documents commerciaux et sont rédigés en arabe ou dans une version africanisée de l'alphabet arabe.