GUINÉE: Conakry, capitale mondiale du livre en 2017 - Africa Nouvelles

Littérature

Fierté africaine! 

La capitale de la République de Guinée, Conakry, a été nommée Capitale mondiale du livre pour l'année 2017, a annoncé l'UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture).

alt

C'est un grand exploit qu'ont enregistré le gouverneur de la ville de Conakry et la maison d'édition l'Harmattan Guinée. Conakry été désignée par l'UNESCO capitale mondiale du livre en 2017. Depuis le début du processus en avril 2015, Soriba Sorel Camara s'est activé corps et âme pour défendre les couleurs nationales auprès de cette institution internationale. En contact permanent avec le point focal de la candidature de la Guinée, M. Camara aurait joué son rôle pour aboutir à ce résultat exaltant. 

Dès après l'annonce de la candidature de la Guinée, M. Camara a adressé une correspondance à l'UNESCO. Ainsi, il a suivi de près l'évolution du dossier. Impatient de voir le fruit du minitieux travail, M. Camara s'est impregné régulièrement auprès du ministère de la culture, de l'Harmattan pour faire son appui institutionnel. Du coup, les dossiers dont le gouvernorat devait remplir ont été rigoureusement étudié avant la transmission auprès de l'UNESCO.

Soriba Sorel Camara ne cache pas sa satisfaction: «Je suis très heureux, c'est sous le règne d'un professeur président intellectuel que la Guinée a eu ce grand privilège de tenir cet évènement culturel international. Cette attribution est à l'image de la Guinée candidate pour l'organisation de la coupe du monde. Il y a eu beaucoup d'aspect qui ont favorisé le choix de la Guinée. C'est le cas de l'aspect législatif avec la convention de Nairobi qui ouvre à la Guinée à une vision mondiale du livre, de l'éducation, de recherche... Surtout que la lumière de Kaleta va participer à l'émergence de l'informatique, des bibliéothèques pour sortir la Guinée de l'obscurité, de l'analphabétisme et à s'intégrer dans la mondialisation. Félicitation à tout le monde, merci au président de la république, merci au gouvernement à travers le premier ministre et le ministre de la culture, merci à l'université guinéenne, merci à Sansy Kaba un jeune dévoué et engagé« .