SPERANZA DEP-HYSTATA? * - Africa Nouvelles

Editorial

Qui torpille le projet "HYST pour l'Afrique"?

Il y a un peu plus de deux ans (exactement depuis le 16 avril 2010) que votre journal Africa Nouvelles suit et informe de manière ponctuelle et assidue sur la technologie HYST (Hypercritical Separation Technology), ce système révolutionnaire inventé par le savant italien Umberto Manola, au terme de 40 années d'études et de recherches et consistant en la transformation des biomasses végétales en produits utilisables pour l'alimentation humaine, zootechnique et la production de bioénergie.

Cette potentielle nouvelle "révolution industrielle" vient de très loin, de l'intuition visionnaire d'un homme à l'esprit philanthrope, Omar Danilo Speranza qui, il y a deux décennies déjà, posait les bases pour un projet qui aujourd'hui est aux yeux de tous: "Bits of Future: Food for All".

Il s'agit d'un projet d'immense portée humanitaire qui a comme finalité la sécurité alimentaire. Et notamment de porter et diffuser gratuitement le système HYST en Afrique, dans la condition de garantir les retombées directes en faveur des populations.

Après les visites démonstratives des usines HYST, organisées pour les Ambassades Africaines, la phase successive de l'expérimentation sur les biomasses typiques africaines a subi un ralentissement, dû aux violentes attaques, plus ou moins occultes, qui se sont abattues sur Omar Danilo Speranza, dont le nom (sans le faire exprès), symbolise bien l'espérance africaine qu'offre ce projet humanitaire.

Votre journal, qui l'a rencontré, lance son cri d'indignation: «Ne "dépistez" pas une fois de plus l'énième "Speranza" de l'Afrique!»

(* Espérance dépistée)

Milton Kwami