HOROSCOPE NOVEMBRE 2015: Taureau (21 Avril - 21 Mai) - Africa Nouvelles

Horoscope

alt

Un début de mois prometteur! 

Depuis la mi-août, Jupiter protège et favorise même votre vie amoureuse. D'ici à la fin de l'été 2016, la chaleureuse planète se charge de multiplier les opportunités d'aimer et de l'être, de faire des rencontres prometteuses ou (et) de rallumer la flamme, de fonder une famille ou de l'agrandir. En novembre, vous disposez en outre du soutien du Soleil qui vous invite à ouvrir le dialogue, à vous mettre à l'écoute de l'autre. Pas (plus) question donc de faire cavalier seul en novembre mais bien de partager vos émotions ami Taureau et de tout mettre en œuvre pour enchanter l'âme sœur ou dénicher la perle rare, ancrer une idylle récente ou approfondir encore vos amours anciennes.

Le quotidien fait de la résistance

Profitez ainsi des bonnes ondes de ce mois automnal dont les flux porteurs vous permettront sans doute de vivre quelques moments forts tout du moins lors d'une première quinzaine qui devrait vous laisser quelques bons souvenirs (le 3, le 11). Le temps pourrait se gâter dans la deuxième mi-temps d'un mois plutôt contrasté. Vos initiatives pour améliorer vos conditions de vie et celles de votre entourage, votre bonne volonté risquent de se heurter à des impondérables qui vous obligeront à réduire un peu la voilure ami Taureau et à composer avec des imprévus qui généreront une frustration qui pourra vous mettre les nerfs en boule.

Leçons de vie à apprendre

Certains (natifs du 1er décan) auront ainsi bien du mal à faire passer leurs messages et à concrétiser leurs espérances en fin de mois où les nuages s'amoncellent au-dessus de leur tête entre le 25 et le 30 où l'avenir leur paraîtra soudain bien sombre et leurs perspectives d'avenir plutôt bouchées. Ne baissez surtout pas les bras. Saturne qui s'est immiscé dans le domaine de votre thème qui gère les grands changements de la vie vous demande de faire le tri entre essentiel et superflu, parfois en renonçant à une vision de la vie et du couple qui ne correspond plus vraiment à vos besoins. Sous la coupe de l'austère planète, il est toujours question de grandir. On le sait toute phase de croissance comporte quelques mises à l'épreuve et tests pas toujours agréables à vivre mais indispensables pour évoluer et franchir un cap vers plus de conscience. Il s'agira in fine de vivre des histoires qui vous ouvrent des perspectives ami Taureau plutôt que des romances qui vous relient encore et toujours à certains schémas du passé à dépasser.

1er décan (21 avril-1er mai) :

Des pressions et tensions en fin de mois

Si Saturne approfondit vos amours aux alentours du 13, le grand enseignant du zodiaque ne vous évitera pas en fin de mois de remettre en question certains projets d'avenir peut-être en vous privant des ressources nécessaires pour les concrétiser. Avec à la clef des leçons à apprendre et à intégrer.

En couple, vous voilà bien disposé lors d'une première quinzaine plutôt harmonieuse à améliorer votre vie quotidienne et les conditions d'existence de votre entourage. C'est en toute fin de mois (à partir du 25) que le ciel se voile et que vous vous heurtez à un mur. N'essayez alors pas de forcer le passage et contentez-vous pour l'instant de vous adapter à des circonstances pas nécessairement agréables.

Célibataire, , si la première quinzaine vous invite à sortir de votre bulle et à vous relier au monde qui vous entoure, la dernière semaine du mois risque d'être un peu moins favorable à vos relations plombées par un environnement ou un entourage qui bride vos désirs et vous retient à quai. Si vous avez envie de ruer dans les brancards ou de baisser les bras, préférez pourtant faire pour l'instant contre mauvaise fortune bon cœur en attendant la fin décembre où Saturne vous oublie enfin.

2ème décan (2 mai-11 mai) :

Bon début, fin plus délicate

La première quinzaine du mois vous offre quelques belles occasions de décoller ou d'embarquer pour Cythère. Vous profitez d'une conjoncture cosmique plutôt enchantée pour convoler, vous engager (le 11) et vivre quelques moments forts en excellente compagnie. C'est en deuxième quinzaine de mois que le temps se gâte et le ton monte.

En couple, vous renouez jusqu'au 15 avec une complicité qui vous réchauffe le cœur et émoustille vos sens. Vous resserrez les rangs, rallumez ensemble la flamme et pourriez avoir envie (le 11) de donner une tournure plus officielle (si ce n'est déjà fait) à votre lien le 11.

Célibataire, , si la première quinzaine favorise vos élans, les grands serments et les délicieuses envolées, méfiez-vous, à partir du 16, de contrariétés qui pourraient bien finir par vous exaspérer et vous faire sortir de vos gonds. Pour éviter de "péter les plombs", reposez les pieds sur terre avant qu'il ne soit trop tard et acceptez de composer avec une réalité peut-être un peu moins affriolante qu'elle n'y paraît (le 21 et le 23).

3ème décan (12 mai-20 mai) :

À l'abri de tout sauf de l'amour

En tout début de mois, vénus intensifie vos échanges et vous jouirez ensuite d'une délicieuse immunité cosmique qui semble vous mettre à l'abri des embruns qui ne manqueront pas de ternir un peu le tableau amoureux des deux premiers décans.

En couple, le début du mois s'annonce chaud, bouillant. Les passions se réveillent, la température monte (le 3) et vous avez la possibilité de vivre de grands moments avec le partenaire. Ensuite, vous explorerez ensemble la carte du tendre protégé des nuages qui n'épargneront a priori personne sauf vous.

Célibataire, , vous pourriez éprouver des sentiments forts (coups de cœur, de foudre) aux alentours du 3 où vos sentiments et désirs seront exacerbés. Vous disposerez ensuite d'un ciel plutôt harmonieux pour développer une histoire qui vous plaît ou en faire naître une qui vous inspire.

MON CONSEIL 

Si vous êtes dans l'hémisphère nord :

Un mois qui commence bien et favorise votre épanouissement affectif mais qui vire à l'orage lors d'une deuxième quinzaine où des tensons apparaissent (réapparaissent) et pourraient vous plomber les ailes, le moral et le cœur. Pour éviter d'alimenter rancœurs et drames, veillez surtout à ne pas reproduire les schémas du passé et à rester ouvert à tout, surtout au dialogue.

Si vous êtes dans l'hémisphère sud :

Ce mois est mitigé, entre soleil et nuages, entre passions et conflits, entre vous et les autres… Ne rabâchez pas vos rancœurs qui vous empoisonnent lentement mais sûrement, faites table rase d'un passé révolu et entrez gaillardement dans un nouveau cycle, plus épanouissant.