HOROSCOPE NOVEMBRE 2015: Verseau (21 Janvier - 18 Février) - Africa Nouvelles

Horoscope

alt

Peu concerné ?

Sans doute serez-vous davantage préoccupé par la tournure que prendront vos affaires que par l'évolution de vos histoires amoureuses en novembre où, jusqu'au 22, le Soleil vous place sur le devant de la scène sociale et vous invite à tout mettre en œuvre pour orienter votre vie professionnelle dans le bon sens. Vous défendez a priori vos couleurs contre vents et marées et ne trouverez sans doute que peu de temps à consacrer au partenaire ou à la quête de l'âme sœur. Toutefois si la première quinzaine ne titille guère vos sens et n'attise pas davantage vos désirs, vous pourriez bénéficier d'une bienveillante neutralité qui devrait vous encourager à ancrer, pérenniser vos liens, canaliser vos émotions ami Verseau en prévision d'une deuxième mi-temps de mois beaucoup moins lisse. En effet, à partir du 16, vous aurez sans doute tendance à vous laisser envahir et déborder par des pulsions plus ou moins conscientes, des peurs, qui pourraient alors nuire à l'entente du duo ou court-circuiter vos efforts pour dénicher la perle rare.

Méfiez-vous surtout de vous-même.

Prudence ainsi aux alentours des 212 et 23 où vos rêves, espérances devront vraisemblablement composer avec des souvenirs, doutes ou complexes qui mineront votre confiance en vous et en votre capacité à aimer et à l'être en retour. Vénus qui stimule pourtant votre soif d'atteindre un idéal, de vivre une histoire inspirante ou de faire évoluer la relation se heurtera successivement à Pluton (le 21) et à Uranus (le 23). Des rencontres cosmiques pour le moins troublantes, déstabilisantes qui troubleront le jeu amoureux bien davantage qu'elles ne vous rassureront sur vos chances d'atteindre la béatitude. Essayez alors ami Verseau de comprendre l'origine de vos peurs inconscientes qui vous poussent de temps à autre (et pour certains assez régulièrement) à saboter une histoire pour éviter sans doute qu'elle ne s'étiole d'elle-même. Il est temps d'intégrer que vous êtes vous-même à l'origine de la plupart de vos naufrages affectifs et de tout mettre en œuvre pour redresser la barre en vous retournant sur votre passé pour en sonder les épreuves et expériences les plus secrètes.

Pas de panique

La fin du mois ne s'annonce guère plus enthousiasmante. Depuis le 18 septembre Saturne vous encourage à tirer des plans sur la comète et à vous projeter sur le long terme pour sécuriser vos bases. Attendez-vous cependant à être quelque peu contrarié dans vos plans entre le 25 et le 30 où un manque de moyen, une déception liée a à vos finances ou à l'expression de vos potentiels de réalisation noirciront sans doute votre tableau personnel ami Verseau et influeront sur votre moral alors en chute libre. Consentez alors à prendre du recul sur les événements pour dédramatiser les situations et n'endossez pas le rôle de la victime qui ne vous aiderait en rien à sortir de cette impasse provisoire. Prenez votre mal en patience, accrochez-vous à vos rêves mais ne forcez pas le passage et surtout tâchez de partager vos états d'âme avec votre alter ego plutôt que de le manipuler, de le culpabiliser (pour tenter d'évacuer les pressions que vous subissez actuellement), stratégie perdante qui n'arrangerait en rien vos affaires amoureuses pas plus que sociales.

1er décan (21 janvier-31 janvier) :

Bof…

Si en première mi-temps de mois vous, avancez lentement mais sûrement vers vos objectifs amoureux (le 13), il n'en sera pas de même fin novembre où vos projets ont du plomb dans l'aile et où votre moral part en chute libre. Pour éviter de perdre trop vos moyens tâchez, entre le 25 et le 30 de prendre au sérieux les situations qui vous déstabilisent sans toutefois les dramatiser. Exercice difficile mais pas impossible.

En couple, préparez-vous en fin de mois à voir capoter un projet ou à subir freins et aléas qui vous déprimeront et vous mèneront à croire que votre avenir est définitivement bouché. Ce n'est pas vrai. Patientez jusqu'au moins prochain où d'autres perspectives s'ouvrent et où vous retrouverez alors confiance en vous et en l'autre.

Célibataire, , novembre ne vous aidera guère à sortir de votre isolement. Si la première quinzaine vous donne envie de vivre des relations au long cours, de vous installer dans une relation stable, la fin du mois ravive vos peurs les plus profondes et vous fait douter de tout. Évitez de grâce de trop nourrir vos petits démons intérieurs qui se feront une joie de dévorer tout cru votre idéal et attendez des jours meilleurs (le mois prochain) pour rouvrir vos ailes et reprendre du poil de la bête et pourquoi le fil d'une histoire pour l'instant en stand-by.

2ème décan (1er février-10 février) :

Des émotions à maîtriser

Vous œuvrez prioritairement en novembre pour faire évoluer votre situation sociale et marquerez des points lors d'une première quinzaine prometteuse. Veillez cependant à ne pas trop délaisser vos amours qui pourraient pâtir de votre désintérêt en seconde partie de mois où le doute s'installe et tend à miner votre confiance en vous et en l'autre.

En couple, la première quinzaine s'avère prometteuse sur le plan social et la deuxième quelque peu dangereuse pour vos amours. Attention aux alentours des 21 et 23 à vos peurs inconscientes qui pourraient saper l'entente et perturber la communication au sein de la relation. Sondez alors votre cœur et votre tête plutôt que de reprocher sans délai à l'autre d'être à l'origine du malaise. C'est bien en vous retournant sur vous-même, votre passé et vos comportements répétitifs à risque que vous parviendrez le mieux à identifier les problèmes qui perturbent actuellement l'harmonie de votre duo.

Célibataire, , ce n'est sans doute pas le meilleur moment, le meilleur mois de l'année pour faire des touches et encore moins vous engager dans une histoire. Si la première quinzaine relaie vos efforts pour transformer votre situation sociale à votre avantage, la seconde vous poussera dans l'impasse sur le plan affectif où la communication sera troublée par des émotions que vous aurez bien du mal à identifier et encore plus à contrôler. Préférez alors ruminer en solo plutôt que de projeter vos peurs et aigreurs sur qui vous plaît et pourrait être tenté de s'éloigner si vous lui menez la vie trop dure. À bon entendeur

3ème décan (11 février-18 février) :

À l'abri

Si vous évitez toute précipitation aux alentours des 3 et 7 où vos émotions sont en ébullition et pourraient vous pousser à l'excès, vous devriez traverser ce mois plutôt contrasté relativement protégé des remous qui affecteront les deux premiers décans.

En couple, vous vous emballez pour un projet en début de mois et ne supporterez guère qu'on vous freine dans vos élans. Si l'autre vous suit, pas de problème. Sinon, tâchez de clamer un peu votre bouillant tempérament pour ne pas altérer l'harmonie. Vous déroulerez alors le mois sans encombre et jouirez en outre à partir du 22 du soutien de Jupiter qui vous aidera à transformer positivement votre vie.

Célibataire, , vous êtes tout feu tout flamme lors d'une première semaine ou les coups de foudre ne sont pas à exclure, les débordements émotionnels non plus. Si vous parvenez à canaliser positivement vos émotions les 3 et 7, vous n'aurez rien à redouter d'un mois où vous jouirez d'une relative immunité. À partir du 22, comptez sur Jupiter (jusqu'en février) pour accélérer le mouvement, booster vos désirs et a priori vous aider à les réaliser.

MON CONSEIL 

Si vous êtes dans l'hémisphère nord :

Un mois qui ne vous portera assurément pas au septième ciel mais pourrait vous permettre par le biais de prises de conscience et d'un travail sur vos petits démons intérieurs de comprendre un mode de fonctionnement amoureux pas toujours très positif et alors de tout faire pour en changer.

Si vous êtes dans l'hémisphère sud :

Le ciel vous ouvre grand les portes de l'amour mais il vous tend aussi des pièges sournois qui pourraient vous frustrer en deuxième quinzaine. N'hésitez pas à ouvrir votre cœur à l'être aimé pour aplanir tout quiproquo, toute tension qui risque fort de survenir…