STROMAE: La star belgo-rwandaise ne jouera plus à Kinshasa et à Kigali - Africa Nouvelles

ITALIE

Affaire de palu! 

Le chanteur Stromae ne donnera pas son concert tant attendu au Rwanda, pays natal de son père. Après avoir annulé son concert en République démocratique du Congo, l'artiste belge a dû renoncer à se produire à Kigali suite à une mauvaise réaction à un traitement anti-paludique. Tous ses concerts prévus jusqu'au 2 août, en Afrique, mais aussi ensuite en Italie, Angleterre, Portugal ou encore aux États-Unis, sont annulés. 

alt

Stromae ne se rendra pas au Rwanda, c'était pourtant l'étape - oh combien - symbolique de sa tournée africaine débutée le 13 mai dernier à Dakar au Sénégal. En effet, le chanteur belge devait se produire le 20 juin prochain à Kigali, dans le pays natal de son père mort lors du génocide de 1994. Un événement important comme il le confiait il y a quelques jours : « Quand je vais me rapprocher de plus en plus du Rwanda, ce seront pas mal de choses en moi qui vont ressortir et je ne sais pas à quoi m'attendre, honnêtement ».

Une annulation de dernière minute en raison de problèmes médicaux. Alors que le chanteur allait se produire en RDC à Kinshasa, il a dû être rapatrié en urgence en Europe jeudi dernier. Les examens effectués depuis son retour montrent « qu'il subit les effets secondaires sérieux d'un traitement prophylactique (préventif) antipaludique », ont expliqué ce dimanche les producteurs du chanteur dans un communiqué. Son état de santé, qui « impose un suivi médical dans les prochaines semaines », ne lui permet pas de « reprendre ses activités pour le moment », ont ajouté Auguri Productions et Mosaert, sans préciser si le chanteur était actuellement hospitalisé.

En plus des étapes congolaise et rwandaise de sa tournée africaine, Stromae est contraint d'annuler plusieurs séries de concerts en Europe et aux Etats-Unis. En tout, une dizaine de représentations ne pourront être assurées par l'artiste jusqu'au 2 août prochain.