YVES DEMUKUSE: Hommageà l'ex talentueux guitariste de l'orchestre "Viva la Musica" de Papa Wemba! - Africa Nouvelles

ITALIE

Paix à son ame! 

Yves Luamba Mfumu Makanda, alias Demukuse, Demukwata,  est décédé le 22 mai à l’Hôpital Bicêtre en France à l’âge de 51 ans. C’est un cancer du poumon contre lequel il se luttait, depuis plusieurs mois qui l’a emporté. 

alt

Né en 1964 à Boma dans la province du Bas-Congo en République démocratique du Congo, ce guitariste talentueux intègre le groupe Viva la Musica de Papa Wemba dans les années 1980. Et c’est dans ce groupe qu’il se révèle au grand public en imposant sa marque à la guitare solo. Yves Demukuse figure alors dans la délégation de Viva la Musica lors d’une tournée en Europe, alors que le groupe s’installe pendant quelques années sur le Vieux continent. Il participe à l’enregistrement de plusieurs albums de Viva la Musica en Europe. Auteur de la chanson « Réponse ya ba venants », il fait alors partie d’une dissidence dans Viva la Musica qui aboutit à la formation du groupe Nouvelle Génération avec des chanteurs comme Lidjo Kwempa, Maray Maray, Luciana de Mingongo, Maestro Fanfan, du guitariste Bongo Wende, et du batteur Awilo Longomba, etc. Mais ce groupe n’existera que le temps d’un album intitulé « Porokondo », avant de se désintégrer. Et Demukuse retourne dans Viva la Musica.

En 2013, il reçoit le trophée « Franco et Nico » récompensant le meilleur guitariste solo de la nouvelle génération de la rumba congolaise, lors d’une soirée organisée par l’Association ASSCO en France. Et c’est l’illustre guitariste congolais Pépé Felly Manuaku Waku qui lui remet en main propre le trophée, en présence d’autres guitaristes de la rumba congolaise comme Papa Noël Nedule, Dino Vangu, Dally Kimoko, etc. Et comme dans un rêve prémonitoire et avec grande émotion, Yves Demukuse déclare à l’assistance : « Heureusement que j’obtiens ce prix de mon vivant. Je suis natif de Boma, je me revois encore en train de décortiquer les notes et accords de ya Pépé Felly Manuaku, jusqu’à ce que j’atteigne Kinshasa à 500 km de chez moi. Si je suis là, c’est grâce à Papa Wemba qui a tout fait pour que le monde me découvre ».

Tout en lui remettant le prix, Pepe Felly Manuaku s’adresse alors à Demukuse en ces termes : « Ce n’’est pas un honneur, mais du charme de remettre un trophée à un collègue guitariste, reçois ce pris qui symbolise la sueur de ton front et tu as pu nous égailler avec des mélodies et ces mélodies vont nous bercer jusqu’à la fin de notre vie ». Deux ans après cette cérémonie mémorable en France, le cancer de poumon a eu raison d’Yves Luamba Mfumu Makanda, dit Demukuse Demukwata  qui s’éteint en France où il s’était installé.