AUTOMOBILES: Quel sera le destin futur des rétroviseurs? - Africa Nouvelles

INTERNATIONAL

 Dans un proche futur, les véhicules pourraient avoir un élément esthétique, technologique et "pratique" résolument innovateur: pourraient en effet disparaître les rétroviseurs extérieurs, remplacés par d'autres complètement numérisés.

 

Adieu aux rétroviseurs tant latéraux (souvent "déplacés" par les piétons dans les parkings ou peu commodes lorsqu'il pleut) qu'internes (dans lesquelles apparaissent plus les têtes des passagers arrière que ce qui se passe dehors). 

A la place des rétroviseurs traditionnels, il y aura au contraire, un unique rétroviseur numérisé qui, connecté aux caméras placées sur l'arrière de la voiture, rendra la conduite plus sûre et même plus "économique".

Une conduite sûre parce que, contrairement à ceux traditionnels, le rétroviseur numérisé exploite le grand-angle des caméras et par conséquent offre une meilleure visibilité nocturne et l'ultérieur avantage de ne pas "éblouir" l’automobiliste.

L'avantage est ensuite économique: en effet, même si marginalement, l’absence des rétroviseurs extérieurs, améliore le coefficient aérodynamique de l'auto, permettant donc de consommer moins de carburant.

Les sociétés de fabrication d'automobiles bougent déjà dans cette direction. En effet, aux Etats-Unis par exemple, la Cadillac (brand de la société General Motors) a déjà monté sur ses modèles CT6 et XT5 un rétroviseur de nouvelle génération qui est produit par la Gentex.

Ce rétroviseur numérique reproduit normalement les images comme tout rétroviseur traditionnel mais, en appuyant sur une touche, on trouve au contraire l'affichage numérisé des images qui sont reprises par la caméra montée sur le côté arrière du véhicule.