FMI: 129 millions USD à la Cote d'Ivoire - Africa Nouvelles

INTERNATIONAL

Décaissement d'un financement de 129 millions USD au nouveau gouvernement du président Alassane Ouattara, au titre de la Facilité de crédit rapide.

Le Fonds Monétaire International reprend son aide à la Côte d`Ivoire, suspendue pendant la crise politique qui avait suivi l`élection présidentielle de novembre.

L`institution a indiqué que son Conseil d`administration avait donné son accord à un décaissement de 129 millions de dollars au titre de la Facilité de crédit rapide.
Le Fonds avait accordé en mars 2009 un prêt de quelque 330 millions d`euros au pays, dont trois tranches seulement ont été versées sur les sept prévues à l`origine.

Après l'élection présidentielle de novembre 2010, cette aide s'était arrêtée à cause de la crise provoquée par la décision du sortant Laurent Gbagbo de s`accrocher au pouvoir malgré sa défaite. Le prêt a finalement été annulé.

Le vainqueur de l`élection, Alassane Ouattara, un ancien économiste du FMI, a été investi le 21 mai. C`est avec lui que l`institution coopère désormais.

"Cette crise a pratiquement paralysé l`activité économique du pays et entraîné une contraction brutale en 2011, qui d`après les projections provisoires devrait représenter 6 à 7% du produit intérieur brut", a indiqué le Fonds.

Le FMI compte travailler avec la Côte d`Ivoire sur un nouveau prêt.

"Les autorités ont fait part de leur intention de solliciter un nouvel accord, d`ici fin 2011, dès qu`elles seront en mesure d`élaborer un programme économique à moyen terme", a-t-il souligné.

 

L'annonce de ce financement, premier "geste" du FMI auquel devraient en suivre d'autres, a donné du punch à tous ceux qui saluent l'avènement du nouveau gouvernement ADO comme la solution ivoirienne, tout comme témoignerait le commentaire du frère Axel L.: "Alors où sont ceux qui accusaient la France, l'ONU et la communaute internationale de tous les maux pendant que la communaute du monde de la raison deracinait Gbagbo et ses complices qui avaient mis la Cote d'Ivoire a feu et a sang? N'est ce pas que l'argent du FMI va maintenant au secours de nos freres et soeurs Ivoiriens?".

 

 

Afri-Nous