HYST EN AFRIQUE: Technologie destinée à révolutionner le continent! - Africa Nouvelles

INTERNATIONAL

Après les gouvernements sénégalais et somalien, les lettres d'intention pour l'expérimentation de la technologie HYST sur le continent se multiplient.

L'Afrique réclame avec vigueur la technologie HYST, comme l'a montré la conférence "Philantropie: une course à obstacles", tenue, le 23 mai 2011, à l'Auditorium de l'Hotel Divino Amore, à Rome, réalisée par l'Association "Scienza per l'Amore" (Science pour l'Amour), et au cours de laquelle ont été  présentés les associés (environ 200) ainsi que le système organisationnel et la variété synergétique de toutes ses activités, vouées à des fins exclusivement philantropes et humanitaires, en faveur des couches nécessiteuses, dans divers domaines de la société humaine.

 

Le système HYST (Hypercritical System Technology) est un traitement révolutionnaire, inventé par le savant italien Umberto Manola, après 40 ans de recherches scientifiquement documentées et attestées, et qui permet la récupération totale des biomasses végétales en produits destinés tant à l’alimentation humaine qu'animale et à la production de bioénergies.

Suivant l'esprit du projet "Bits of Future: Food for All", promu par "Scienza per l'Amore" en collaboration avec la société BioHyst, la technologie HYST, commercialisée dans les pays riches, sera au contraire, conformément à l'objectif visant la sécurité alimentaire, offerte gratuitement en prêt pour l'utilisation, dans les pays africains y intéressés.

Et à telle enseigne, la conférence a également été l'occasion de présenter les lettres d'intention des Gouvernements sénégalais et somalien, premières actions vers l'introduction du système HYST dans leurs pays.

Mais attention! A côté des bonnes nouvelles, il a émergé que le chemin de ce projet en faveur de l'Afrique est et sera semée de tackles, comme nous ne nous surprenons plus d'ailleurs, pour y avoir malheureusement toujours été habitués.

En effet, à notre avis, la technologie HYST révolutionnerait le destin de l'Afrique, relevant sa dignité et l'affranchissant des gueules de tant de profiteurs, qui verraient du coup sérieusement minés leurs super rodés systèmes de spéculations qui, depuis belle lurette, continuent à les engraisser au détriment des populations et des économies du continent, pourtant si riches de ressources de tous genres. Tout le contraire de l'esprit des objectifs philantropiques de "Scienza per l'Amore".

On a ainsi pris connaissance des embuches judiciaires qui ont frappé notamment Danilo Speranza (fondateur de l'Association "R.E. Maya", mouvement qui démarra ce projet humanitaire en faveur de l'Afrique), arrêté sous l'accusation de pervers gourou d'une secte, et à qui, plusieurs illustres intervenants, de tous les rangs sociaux, ont cependant, dans leur pleine autorité, tenu à témoigner leur solidarité, repoussant avec force et dédain toute ombre sur l'honnêteté de la personne,  et prêts même à mettre leurs deux mains sur le  feu pour en défendre l'intégrité morale.

La conference, ouverte par Dott.ssa Stefania Adiutori, a presenté une video sur l'histoire des associations Maya et de leur fondateur Danilo speranza, une salade qui alignait des reportages farfelus de divers medias allant jusqu'à mettre en doute la technologie HYST, l'efficacité de la machine et l'existence même de l'Ingénieur Umberto Manola.

A ces absurdes dénigrations (notre rédaction et moi personnellement avons maintes fois parlé avec l'Ingénieur Manola et assisté directement au bon fonctionnement de diverses usines Hyst en Italie), a répliqué l'intervention du président de "Science pour l'Amour", l'ingénieur Pierpaolo Dell'Omo, qui a fait une brillante relation sur les indiscutables résultats techniques publiés par l'Université de Milano (Département des Sciences Animales), qui ont pleinement confirmé les précédents résultats des analyses effectuées par l'Université Catholique de Piacenza, déjà en 2008.

Tout cela démontre l'absolue validité de la technologie HYST et suggère que le soi-disant "gourou" est en réalité le financeur d'un projet philantropique auquel les associés ont adhéré en pleine autonomie.

La "phantomatique" machine, erronément définie par les medias tantôt comme "déstructeur", "distructeur" ou "déstructurateur" moléculaire, est en réalité une concrète opportunité pour combattre la faim dans le monde.

Elle permet en effet l'exploitation des biomasses et des déchets des biomasses, pour la production de farine pour l'alimentation humaine et animale, à haute teneur de protéines et vitamines, ainsi que  la production de bioénergies.

Un grand intérêt a été montré par les délégations des gouvernements africains présentes: Sénégal, Somalie, Burkina Faso, Congo, Côte d'Ivoire, Ouganda.

L'intention commune est celle de soutenir et promouvoir, auprès de leurs gouvernements respectifs, l'introduction et l'expérimentation de la technologie HYST dans leurs pays.

En particulier, les représentants des gouvernements sénégalais et somalien ont officialisé, à travers  la remise de lettres d'intention, l'intérêt de leurs pays à démarrer au plus tôt le projet humanitaire.

Pour les innovations du système HYST, le président du "Comité promoteur du Prix Nobel de la Physique à Umberto Manola", Dott. Renato Pagliaro, a expliqué les raisons de cette initiative:

«Nous retenons que la technologie réalisée par l'Ingénieur Umberto manola puisse apporter une importante contribution pour une meilleure compréhension de la structure moléculaire de la matière et de son comportement dans certains contextes environnementaux».

La conférence a été conclue par le président de "Scienza per l'Amore", Pierpaolo Dell'Omo, qui a rappelé que «depuis le 16 mai, Danilo Speranza est en train de faire la grève de la faim, dans l'objectif d'une justice meilleure. La grève continuera sans relâche afin que le projet pour l'utilisation de la technologie HYST en Afrique ne puisse pas être bloqué: "la faim pour la faim!"».

 

SOUS L'ARBRE A PALABRES

S.E. Papa Cheick Saadibou 
(Ambassadeur du Sénégal près le Quirinal)

La technologie HYST est une invention révolutionnaire. Je tiens à remercier son inventeur, l'Ingénieur Umberto Manola et qui a oeuvré pour la valoriser.
Cette technologie arrive au moment opportun pour continuer le combat contre la faim, là où des personnes courageuses et fières luttent chaque jour pour donner à manger à leurs enfants et leur offrir une vie digne.
Je réaffirme la détermination et la disponibilité du gouvernement sénégalais à accompagner la réalisation du projet pour que les choses s'accomplissent dans les plus brefs délais.



S.E. Haji Shukri Sheikh Ahmed

(Président de la Commission Affaires Etrangères pour l'Europe du Parlement du Gouvernement de Transition de la Somalie)

Au nom de mon Gouvernement, avec la délégation du Ministre de l'Agriculture, nous avons souscrit une lettre d'intention par laquelle nous officialisons le démarrage du projet "Bits of Future: Food for All". Ça fait plusieurs années que je connais le Prof. Danilo Speranza dont j'ai personnellement constaté et apprécié l'engagement dans le projet pour la technologie HYST. Pour toutes les actions réelles qu'il a accomplies au fil des années, c'est avec un immense plaisir que je propose, au nom de mon gouvernement, l'octroi de la nationalité honoraire somalienne à Danilo Speranza.

 

Milton Kwami