NOBEL A LA FEMME AFRICAINE: La campagne présentée à Rome - Africa Nouvelles

INTERNATIONAL

Lancement à Rome de la campagne «Prix Nobel à la Femme Africaine».
Le staff promoteur de la Campagne NOPPAW (Prix Nobel pour les Femmes Africaines) avait, avec la Librairie "Griot", organisé la rencontre «Femmes d'Afrique, maitresses de vie», ayant pour objet la présentation de la dite campagne, et durant laquelle des femmes africaines (notamment du Cameroun, Darfour et Cote d'Ivoire) avaient apporté leurs témoignages et raconté leurs édifiantes histoires de vie.



La rencontre avait été faite pour mettre l'accent sur le role fondamental des femmes dans la conservation des cultures et traditions africaines. 
Dans la musique, par exemple, des berceuses chantées aux enfants ensommeillés aux chants de fete, les femmes véhiculent la tradition.  Elles sont souvent la voix de la musique et de la littérature africaines.

Outrepassant les obstacles culturels, le manque d'instruction, les inégalités de genre, elles affrontent des thèmes délicats comme: 
● la position et le role des femmes comme mères et filles, dans l'institution du mariage;
● la polygamie;
● l'infibulation,
● l'égalité des sexes, etc.

Les femmes sont l'épine dorsale qui soutient l'Afrique. Dans tous les domaines de la vie: depuis la maison et les enfants, jusqu'à l'économie, en passant par l'art, la politique, la culture, l'engagement pour l'environnement.

C'est pour cela qu'en Afrique aucun futur n'est envisageable sans leur participation active et responsable. Sans le quotidien des femmes, il n'y aurait aucun lendemain pour l'Afrique.
"C'est pour cela que nous voulons lancer une campagne internationale, pour que leur rôle,  trop souvent oublié, soit reconnu formellement et officiellement", ont dit les intervenants, accompagnés des poésies et textes récités par "Persone Libro"  (Gens Livres) de l’Association "Donne di Carta" (Femmes de papier).
■ Hélène Yinda: théologue camerounaise: «Tisseuses de paix»
■ Fatima Mohamed Lmeldeen, enseignante au Darfour et Experte du SWOD (Forum des Femmes pour le Darfour);
■ Salimata Porquet (ivoirienne)  Présidente du Réseau Paix et Sécurité des Femmes CEDEAO;
■ Giuseppina Tripodi de la Fondation Rita Levi Montalcini: «Maitresses de vie».

Outre à l'hymne «Walking Africa» dédié aux femmes africaines par Amii Stewart, il a été projeté le spot de la "Campagne Noppaw" et la vidéo «La guerre des femmes» de Paolo Mongiorgi.
■ Eugenio Melandri, coordinatore de "ChiAma l’Africa";
■ le député italo-congolais Jean-Léonard Touadi.