PRIX IBRAHIM 2011: Le président Pedro Pires a reçu le prix à Tunis - Africa Nouvelles

INTERNATIONAL

Le Prix Ibrahim distingue et récompense le leadership d'excellence en Afrique.

L'ancien président du Cap-Vert, Pedro Verona Rodrigues Pires, a reçu le Prix Ibrahim pour le leadership d'excellence en Afrique, au cours d'une cérémonie de gala organisée par la Fondation Mo Ibrahim à Tunis et à laquelle ont pris part plusieurs journalistes venus de plusieurs pays.


Le Prix Ibrahim s'élève à un versement global de 5 millions USD sur 10 ans, complété ensuite par une dotation annuelle de 200 000 USD à vie.

En remettant son prix au Président Pires, Salim Ahmed Salim, président du Comité d'attribution du prix, a déclaré: «Notre choix a été guidé par le rôle tenu par le président Pires pour transformer son pays en un modèle de démocratie, de stabilité et de prospérité. Son leadership a permis au Cap Vert d'être aujourd'hui internationalement reconnu comme l'une des démocraties les plus stables d'Afrique. Le président Pires a rejeté catégoriquement toute suggestion de modifier la Constitution afin de briguer un nouveau mandat. C'est exactement ce que l'on peut espérer d'un dirigeant dont la longue carrière, marquée par la modestie et l'intégrité, a été consacrée à servir son peuple et son pays».

En recevant le Prix Ibrahim, le président Pires a déclaré: «Le Cap Vert est parti de peu, mais étape par étape et grâce aux efforts des Capverdiens, nous avons atteint un niveau qui nous permet de mériter la reconnaissance du Comité d'attribution du Prix. Je pense que derrière l'initiative noble et visionnaire du Prix réside une passion franche pour l'Afrique. Il exprime à la fois une préoccupation face à l'avenir, et la confiance que le peuple africain et ses enfants peuvent construire un futur conforme à leur volonté. Je tiens à exprimer ma solidarité avec le peuple tunisien pour avoir renversé un régime autoritaire. Je tiens à rendre chaleureusement hommage au sacrifice du jeune Mohamed Bouazizi. Je souhaite le plus grand succès aux institutions politiques légitimes et nouvelles qui ont été établies en Tunisie».

Evoquant les événements en Afrique du Nord cette année, Mo Ibrahim a déclaré: «Le printemps africain est là pour durer - il n'y a pas de retour en arrière possible. Le message adressé à nos dirigeants parle haut et clair. Faites des réformes, démocratisez, développez, créez des emplois - sinon, faites valoir vos droits à la retraite avant qu'il ne soit trop tard».

Afin de célébrer les extraordinaires événements tunisiens qui ont inspiré le printemps arabe, la Fondation Mo Ibrahim a organisé un concert exceptionnel à Tunis la veille de cette cérémonie. "L'Afrique fête la démocratie" a réuni sur la même scène des artistes tunisiens et subsahariens de premier plan, et attiré plus de 4 500 Tunisiens et africains de nombreuses nationalités.

Toutes les recettes de la soirée seront reversées aux programmes pour la jeunesse du Croissant Rouge tunisien.