SEA-WATCH ET SEA-EYE: Le destin final des migrants en otage sur les bateaux des ONG - Africa Nouvelles

INTERNATIONAL

Le Premier ministre maltais Joseph Muscat a annoncé la libre l'ok à l'accord européen sur les migranti des bateaux des ONG Sea-Watch et Sea-Eye, qui vaguent en mer, depuis des semaines, avec 49 migrants à bord.

 

Malte transfèrera sur ses propres bateaux les migrants qui seront redistribués parmi 8 pays EU, parmi lesquels l'Italie.

«L'opération de transfert des migrants sur les bateaux de nos forces armées commencera dès que possible», a déclaré Muscat.

Les 8 pays qui contribuiront à la redistribution des migrants à bord de la Sea-Watch sont: Allemagne, France, Portugal, Irlande, Roumanie, Luxembourg, Hollande et Italie.