TRANSPORTS AERIENS: Ariella Airline - Nouvelle compagnie aérienne burkinabé. - Africa Nouvelles

INTERNATIONAL

Ariella Airlines est une filiale du groupe Sophia dirigée par Samuel Laogo Karambiri.
Le paysage du transport aérien a été enrichi par la naissance d'une nouvelle société de droit burkinabè, en l'occurrence Ariella Airlines, qui a son siège social à Ouagadougou, sa base d'exploitation à Bobo-Dioulasso et compte desservir 22 destinations dont 17 villes africaines.

La vision d'Ariella Airlines consiste à servir autrement à travers une prestation unique pour un tarif unique dont celui de la ligne Ouaga-Bobo pourrait être de 15 000 F CFA en semaine et 12 500 F CFA les week-ends en aller simple.

Responsable du groupe Sophia composé des sociétés Ariella Voyages et Ariella Jet Services, Samuel Laogo Karambiri nourrissait la secrète et noble ambition de donner des ailes à l'intégration sous-régionale. Il ne tardera pas à concrétiser son projet par la création d'une compagnie de transport aérienne adaptée au contexte socioéconomique africain.


Mais en quoi cette nouvelle société est-elle différente des autres ?

A en croire son promoteur, celle-ci est une société de droit burkinabè au capital de 260 millions CFA dont le siège social est à Ouagadougou et sa base d'exploitation à Bobo- Dioulasso.

Conformément à sa vision qui consiste à servir autrement, la nouveau-née dans le paysage du transport aérien a opté pour le principe du service unique pour un tarif unique.

En d'autres termes, les prestations seront délestées des services annexes non nécessaires, ce qui permettra de les rendre plus accessibles au plus grand nombre en réduisant les dépenses au simple coût du transport.

Pour ce faire, Ariella Airelines a choisi d'adopter le modèle «middle cost» (coûts moyens) qui repose sur une standardisation et une simplification à l'extrême du processus de production.

Pour ce faire, elle jouera sur des leviers comme le recours intense à Internet comme canal de distribution, l'optimisation des trajets et des avions, les vols de point à point et sans correspondance, des services simplifiés au client qui doit désormais payer les services supplémentaires en option.

Les autres innovations apportées par Ariella Airlines sont le maintien du tarif sur une destination donnée tout au long de l'année quelles que soient la durée du séjour du passager et la date d'achat de son billet.


Les billets de la nouvelle compagnie aérienne seront non remboursables mais cessibles et celle-ci compte desservir la ligne Ouaga-Bobo-Ouaga au minimum deux fois par jour dont les tarifs en aller simple peuvent varier entre 12 500 les week-ends à 15 000 F CFA en semaine.

Et l'administrateur général de la société de préciser que cette recherche d'économie et de bas coûts ne se fera jamais au détriment de la sécurité des vols. Vingt-deux destinations seront desservies dont 17 en Afrique par des avions de la gamme «Nouvelles générations».


Quant au choix de Bobo-Dioulasso comme base principale, l'animateur de la conférence de presse l'a justifié par le fait que la capitale économique burkinabè est plus rentable de par sa position géographique.

En effet, celle-ci est plus proche des autres villes africaines desservies que Ouagadougou dont l'aéroport est d'ailleurs trop concentré. En plus de cela, les installations techniques de l'aéroport de la ville de Sya seraient assez performantes. La période probable retenue pour le vol inaugural d'Ariella Airelines est le mois de septembre prochain.


Les destinations desservies par Ariella Airlines sont: Bobo-Dioulasso Ouagadougou Abidjan Bamako Conakry Dakar Niamey N'Djamena Accra Lomé Cotonou Douala Malabo Libreville Pointe Noire Brazzaville Luanda Johannesburg Bruxelles Paris Genève Rome.

A. Sawadogo