UEMOA: - 4 nouveaux commissaires ont prêté serment - Africa Nouvelles

INTERNATIONAL

Aux titres des Républiques de Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Niger et Togo.

C'est devant la Cour de justice de l'UEMOA que les quatre nouveaux commissaires de l'Union ont prêté serment, hier jeudi 1er septembre 2011 au siège de la Commission à Ouagadougou.


Les 4 nouveaux commissaires sont: Augustin Tompieu-Zouo (Côte d'Ivoire) qui remplace Ibrahim Tampone au poste de Commissaire chargé du Département de l'Aménagement du territoire communautaire, des Transports et du tourisme; Ibrahima Dieme (Guinée-Bissau) qui prend la place d'Ismaïl Kpandja Binguitcha-Fare au poste de Commissaire chargé du Département du Développement rural, des Ressources naturelles et de l'environnement ; Abdallah Boureima (Niger) qui occupe le poste de Commissaire chargé du Département du Développement social et culturel en lieu et place de Jérôme Bro-Grebe et Essowè Barcola (Togo), Commissaire chargé du Département des Services administratifs et financiers en remplacement de Rui Duarte Barros.

Notons que El hadj Abdou Sakho, Christophe Joseph Marie Dabiré et Guy-Amédée Ajanohoun (Commissaires chargés respectivement du Département des Politiques économiques et de la fiscalité intérieure, du Département du marché régional, du commerce, de la concurrence et de la coopération, et du Département du Développement de l'entreprise, des télécommunications et de l'énergie) conservent leurs attributions actuelles.

 

Par la voix de leur représentant, Ibrahim Tampone, les commissaires sortants, en rappelant aux entrants les acquis engrangés, les ont exhortés à avoir une vision prospective en vue de relever les challenges qui les attendent. Faire de l'Union économique et monétaire ouest-africaine un outil de développement au profit des populations des 8 Etats-membres.

 

C'est là le leitmotiv des nouveaux commissaires si l'on en croit leur porte-parole, Essowè Barcola, qui a souligné qu'il oeuvreront au renforcement de l'intégration sous-régionale, voie incontournable pour le développement des pays membres. Chose entrant en droite ligne de la volonté du président de la Commission de l'UEMOA, Soumaïla Cissé, qui, à quelques semaines de la fin de son mandat, n'a pas manqué d'inviter leurs collaborateurs à poursuivre les chantiers en cours.

La sympathique cérémonie divisée en deux actes (la cérémonie de prestation de serment et celle d'au revoir et d'accueil) a pris fin par un cocktail.

 

Béma Traoré