DAISY OSAKUE: La lanceuse du disque italo-nigériane décroche la première médaille d'or italienne aux Universiades 2019 - Africa Nouvelles

ITALIE

Grande fête à Moncalieri où a grandi l'athlète "azzurra", victime il y a un an d'un acte d'intimidation qui risquait de lui faire perdre un œil.

 

La première médaille d'athlétisme aux Universiades de Naples a les couleurs de Turin: elle vient de Daisy Osakue dans le lancer du disque. L'Italienne qui étudie la criminologie à Angelo State University, au Texas, a remporté l'or avec un record personnel de 61,69 m, allongeant la jetée de 34 cm par rapport à 61,35 m qu'elle avait réalisé dans la saison collégienne USA.

La performance de Daisy Osakue est la 7ième mesure italienne de tous les temps: les 6 premières appartiennent à la détentrice du record national Agnese Maffeis, avec un record de 63,66 m, qui remonte à 1996. La jeune turinoise a, au 5ième tour de lancer, a détrôné de la première place la cotée allemande Claudine Vita (61,52 m) et a dépassé pour la seconde fois la mesure requise pour la Coupe du monde à Doha, l'automne prochain: son prochain objectif imminent.

Grande fête à Moncalieri où vivait la famille de la championne d'Italie. Et dire qu'il y a tout juste un an, Daisy vivait le drame qui l'a catapulté malgré elle à la Une des journaux: ciblée par un groupe de brutes alors qu'elle rentrait chez elle, elle a été frappée aux yeux par un œuf jeté depuis une voiture. Un accident qui a menacé de compromettre sa participation aux Championnats d'Europe de Berlin 2018.