ITALIE: L'Association des Médecins Etrangers lance de nouveaux dispensaires pour immigrés - Africa Nouvelles

ITALIE

Le 1er décembre à Rome, s'est tenu le Congrès AMSI (Association des Médecins Étrangers en Italie), auquel ont participé plus que 150 professionnels de la santé italiens et étrangers, sur le thème «Neurotraumatologie et lésions périphériques: Traitement médical, chirurgical et réhabilitation»Sont intervenus, comme rapporteurs et modérateurs, des orthopédistes, des neurologues, des médecins du travail de l'INAIL (Institut National contre Accidents et Lésions du Travail), podologues universitaires et hospitaliers, avec deux sections et confrontation constructive avec les participants

 

Le Congrès a été ouvert par le Prof Foad Aodi, médecin physiatre, fondateur et Président de l'AMSI, et Conseiller de l'OMCEO (Ordre des Médecins Chirurgiens et Odontologistes) de Rome, et par le Dr. Giuseppe Quintavalle, DG de l'ASL RM 4 (Civitavecchia) et Commissaire extraordinaire de l'ASL RM5 (Tivoli)

«Dès le début, un des principaux objectifs de l'AMSI a été la gratuité des cours ECM, à l'occasion de séminaires comme celui-ci; parmi les thèmes à intensifier, nous avons aussi les rapports entre santé et immigration. Depuis 2002, nous avons activé des conventions avec des dispensaires AMSI, qui permettent d'assister un nombre élevé de personnes, dont de nombreux immigrés, et aussi des situations à risque comme les maisons de circonscription (pour lesquelles nous avons également activé des "forces d'intervention": pendant que l'ASL, actuellement, vaccine tous ceux qui, pour un motif ou un autre, entrent dans notre territoire. A l'ASL Rm5 et à l'ASL Rm4, il y a le programme d'ouvrir des dispensaires AMSI pour étrangers: pour surmonter les difficultés linguistiques, intensifier la prévention, la recherche, la coopération internationale et la collaboration entre les professionnels italiens et les collègues étrangers. Pour cela, nous voulons intensifier la collaboration avec AMSI, qui a démontré, ces 18 ans, caractère concret et constance», a déclaré Dr. Quintavalle.

De son coté, Dr Foad Aodi a ajouté: «Dans les dispensaires et les guichets AMSI pour étrangers, les pathologies les plus fréquentes concernent à la gynécologie, l'orthopédie, la physiatrie, la pneumologie, la cardiologie, la gastro-entérologie, la diabétologie, l'odontologie. Il a en outre été enregistré une augmentation très significative, qui documente la variation d'âge, les habitudes et les styles de vie et d'alimentation des mêmes immigrés en Italie: 40% en plus de demandes de consultations psychologiques, 35 % de visites cardiologiques et diabétologiques, 25% de contrôles anti-obésité, 20% de visites pour pathologies de stérilité. Des statistiques des guichets, il est émergé qu'aujourd'hui les immigrés aussi, s'adaptant aux habitudes occidentales et italiennes, font peu d'enfants, arrivant au mariage et à la grossesse en âge plus avancé par rapport à leurs pays d'origine».

En outre, Dr Foad Aodi, ensemble avec les membres du Conseil Directeur AMSI (Dr. Jamal Abo Abbas, vice-Président; Dr. Petre Mihai Baleanu, porte-parole; Kamran Paknegad, secrétaire général) ont illustré les statistiques et autres nouveautés de l'Association

♦ lancement du #DecretoAmsiperl'integrazione et la politique des 2 rails, "Sécurité-Intégration";

♦ 80.000 professionnels sanitaires d'origine étrangère exercent aujourd'hui en Italie, 19.000 desquels sont des médecins, de presque toutes les nationalités

♦ résultats du travail des Commissions Physiothérapeutes, Infirmiers, Odontologistes, Podologues, Psychologues, Orthophonistes et Pharmaciens

♦ collaboration avec: 

 Ordre des Médecins de Rome; 

 Université Unicamillus;

 Commune de Cerveteri.