ITALIE: Les réfugiés pourront faire des stages dans des entreprises ayant besoin de travailleurs - Africa Nouvelles

ITALIE

Les entreprises italiennes se sont rendues disponibles à enseigner un métier aux réfugiés, offrant une occasion d'intégrer qui a été contraint de fuir son pays d'origine et désire maintenant se construire un avenir en Italie.

 

Un accord prévoit des stages de formations pour les bénéficiaires d'une protection internationale, dans les entreprises appartenant à l'association industrielle. Seront impliqués sur une base volontaire, les entreprises qui «montrent un besoin spécifique de personnel», afin de donner une chance d'insertion professionnelle, après la formation.

Confindustria s'est chargée de sensibiliser ses sociétés membres (plus de 150 entreprises manufacturières et de services) et déterminer celles qui sont disponibles.

Le ministère de l'Intérieur choisira les stagiaires parmi les réfugiés sans emploi, hébergés dans les centres de SPRAR (Système de Protection des Demandeurs d'Asile et Réfugiés) et fournira l'appui financier de la formation à travers une "dot individuelle", c'est-à-dire un remboursement pendant la formation.

«L'accueil et l'intégration sont le grand match, le grand défi que nous avons face à nous. Si les prochaines années ne seront pas les années de l'intégration, cela signifie avoir topé l'enjeu et les coûts et les conflits seront un problème», avait-il été déclaré à la signature du protocole d'accord.

Et de réaffirmer qu'il y a «une prise de conscience qui est beaucoup plus grande que l'exaspération dictée par des raisons politiques et électorales. Nous devons travailler pour assurer davantage de sécurité dans nos villes; nous accueillons mais sommes stricts dans le respect des règles. Nous avons été immigrants et nous accueillons des immigrants; sur le défi de l'intégration, nous devons avoir vision et courage».