MARIO BALOTELLI - L'attaquant italo-ghanéen a décidé: il jouera en Serie A - Africa Nouvelles

ITALIE

L'officialité aura lieu le 15 août, à moins de coups de théâtre de la dernière heure.

 

Mario Balotelli revient en Serie A. L'ancien attaquant marseillais et niçois est désormais très proche de Brescia: l'annonce devrait avoir lieu le 15 août. L'ancien attaquant de l'Inter, Milan, Manchester City et Liverpool, actuellement libéré, signera un contrat de trois ans avec le club de Massimo Cellino, à peine de retour en Serie A.

Sur SuperMario, il y avait d'autres clubs étrangers comme les Brésiliens de Flamengo et deux autres clubs de la série A comme la Fiorentina et Hellas Verona. L'offre du club de Rio avait presque convaincu l'attaquant de Brescia, mais il a choisi de revenir comme protagoniste en Italie pour récupérer les graces de l'entraîneur Roberto Mancini et le maillot de l'équipe nationale.

Balotelli signera ensuite avec le club de sa ville un contrat de trois ans pour un salaire de 3 millions USD par saison en fonction des objectifs atteints. Il ne devrait pas y avoir de rebondissements, même si dans la journée son manager Mino Raiola rencontrera la délégation de Flamengo, pour une dernière relance: mais SuperMario semble avoir fait un choix du cœur.

L'ancienne pointe de Marseille (8 buts en 15 matches dans la dernière partie de la saison dernière) reviendrait donc en Italie, après trois saisons en France.

Le propriétaire des Rondinelles, Massimo Cellino s'était ainsi exprimé sur un éventuel atterrissage du joueur: «S'il ne pensait qu'à jouer au football, je pense qu'il n'aurait aucun problème à trouver une équipe et peut-être serait-il déjà là. Mais vous pouvez voir qu'il cherche autre chose. Si je rêve de Balotelli? Je rêve de femmes la nuit....... C'est un joueur que j'ai toujours tant aimé et qui a toujours su mettre en avant ses qualités plutôt que ses défauts. Il est de Brescia et il n'a jamais joué ici, mais je ne pense pas qu'il soit intéressé et nous ne pensons pas que nous serons défigurés sans lui. Je ne veux pas de lui, mais s'il venait à Brescia, il irait bien. Il est assisté par Mino Raiola, un ami à moi, mais en 35 ans nous n'avons pas fait un joueur ensemble».