TCHAD: Le pays bannit le voile intégral - Africa Nouvelles

AFRIQUE

Burqa? Non, merci!  

Après la double attaque terroriste qui a visé la capitale tchadienne lundi, le Tchad a pris une série de mesures. Parmi les plus récentes, l'interdiction de porter dans le pays, le voile intégral encore appelé burqa. 

alt

Le Premier Ministre tchadien, Kalzeube Pahimi Deubet a annoncé cette mesure mercredi. Il a invoqué des raisons de sécurité. Tout contrevenant sera interpellé et ordre a été donné au forces de l'ordre de ramasser et brûler les burqas disponibles dans les marchés. Les leaders religieux sont priés de relayer ce message dans leurs prêches. La double attaque de Ndjamena avait fait 34 morts

La décision coincide avec le début du mois de jeûne dans ce pays où la population est en majorité musulmane. Mais Emmanuel Nadingar secrétaire général du parti au pouvoir, le MPS prévient: La mesure ne vise aucune religion particulière. En prenant une telle mesure, le pouvoir espère empêcher des attentats perpétrés par des kamikazes qui dissimulent des explosifs sous leurs vêtements. De pareils cas ont été enregistrés au Nigeria voisin.

La double attaque de lundi n'a toujours pas été revendiquée mais le pouvoir tchadien croit qu'elle est l'oeuvre du groupe armé Boko Haram. Une thèse qui ne convainc pas certains observateur.