Sos racisme - Africa Nouvelles

Bien conduire, c'est bien se conduire!

Une plate-forme de e-learning en 6 langues, un cours de formation en ligne pour apprendre les règles du code de la route, dans le décor des plus importantes villes italiennes, un guide avec les attitudes responsables au volant et 1000 cours de conduite sécuritaires comme récompense. Voici les principales caractéristiques de DRIVE IN ITALY, le projet de formation et d'éducation à la sécurité routière destiné aux "nouveaux citoyens italiens", réalisé par la Fondation ANIA pour la Sécurité Routière, sous le patronage du Ministère de l'Intégration. 

alt

Présenté le 21 Janvier 2014 au Ministère de l'Intégration par la Ministre de l'époque, Cécile Kyenge, et le président de la Fondation ANIA (Association Nationale des Entreprises d'Assurances), Aldo Minucci, "DRIVE IN ITALY" est en ligne pour être utilisé par les "nouveaux citoyens italiens".

Pour accéder au programme DRIVE IN ITALY, il faut:

● posséder un permis de conduire valable en Italie;
● se connecter au site http://driveinitaly.smaniadisicurezza.it;
● et choisir une des 6 langues: italien, anglais, roumain, albanais, chinois et arabe.
Une fois enregistré et entré dans la plate-forme, on peut démarrer un programme de formation.

L'objectif est de connaître le code de la route, mais aussi de sensibiliser le public sur les attitudes de la conduite à assumer selon le contexte dans lequel on évolue (urbain, extra urbain).
Les 1000 meilleurs qui passeront le cours de conduite en ligne, pourront accéder à des cours de conduite sécuritaire, qui enseignent les techniques pour affronter des dangers sur la route et fournissent les bases pour améliorer la conduite.

«Ce projet est aussi une façon d'améliorer la connaissance de la langue italienne, à travers l'explication des termes techniques relatifs à la matière. Voici un outil utile et de facile d'accès à offrir à ces  "nouveaux citoyens italiens" pour créer une culture de la prévention ayant un impact positif sur la sécurité publique. Je souhaite à cette plate-forme et aux initiatives connexes le plus grand des succès, dans le but de réduire les accidents de la route, sensibiliser la conscience des chauffeurs immigrés et mieux connaitre l'Italie», avait dit Cécile Kyenge.

De son côté, le président de l'ANIA, Aldo Minucci, a dit: «La volonté de la Fondation ANIA est de porter une attention particulière à ces "nouveaux citoyens italiens" qui contribuent de fait à la croissance de notre pays, en améliorant leur connaissance des règles de la circulation et, donc, la sécurité sur nos routes. La mobilité est un facteur clé du développement et de l'intégration sociale. Pour que ce processus se réalise, il faut promouvoir la connaissance du code de la route italien et les règles qui y sont contenues. Pour cette raison, nous pensons mettre à disposition un cours de formation à la conduite, dans la langue d'origine des "nouveaux citoyens italiens" aussi, puisse promouvoir une cohésion accélérée et une intégration efficace dans le tissu social de notre pays».

"DRIVE IN ITALY" est l'une des initiatives les plus importantes du 10ème anniversaire de la Fondation ANIA pour la Sécurité Routière (www.fondazioneania.it), une Onlus (Organisme sans but lucratif), constitué en 2004 par les Compagnies d'Assurances pour lutter contre le grave problème des accidents routiers, à travers des projets et des actions concrètes visant à réduire les accidents et à sauver des vies.

Au fil des ans, des Protocoles d'accord ont été signés et des projets réalisés avec les Ministères de l'Intérieur, des Infrastructures et des Transports, de l'Education Nationale, des Politiques de la Jeunesse, la Gendarmerie (Carabinieri) et les divers corps de la Police Municipale.
Les collaborations naissent de la conviction que c'est seulement en faisant système qu'il est possible de réduire considérablement le nombre et la gravité des accidents.
C'est dans cet esprit que sous le patronage du Ministère de l'Intégration, naît DRIVE IN ITALY.

Unité et diversité! 

Les 6 et 7 Novembre, l'UNAR (Bureau National contre les Discriminations Raciales) organise le "Village Anti-Discriminations", dans les espaces de la "Città dell'Altra Economia" (Ville de l'Economie Alternative), à l'intérieur du Campo Boario de l'ex abattoir de Testaccio. Le Village sera ouvert du 6 novembre à 14h00 et se cloturera le 7 novembre soir. 

alt

Dans le cadre des initiatives promues à l'occasion de la présidence italienne du Conseil de l'Union Européenne (UE), le Département des Chances Egales (Dipartimento delle Pari Opportunità) - UNAR, parallèlement à l'évenement "Forger le futur des politiques égalitaires dans l'Union Européenne", organisé en collaboration avec la Commission Européenne, promeut le "Village Anti-discrimination".

Dans les structures de la "Città dell’Altraeconomia", à l'ancien abattoir de Testaccio à Rome, jeudi 6 novembre, les stands du Village Anti-discrimination seront ouverts, de 14h00 à 19,00 et vendredi 7 novembre, de 9h00 à 19h00.

Dans le cadre de cette initiative, de nombreuses associations et organisations, opérant à plusieurs niveaux de prévention et lutte contre la discrimination, auront l'occasion d'illustrer leurs activités au public et distribuer du matériel visant à sensibiliser et informer sur l'égalité de traitement.

Le Village sera en outre animé par une série d'évenements culturels, dans le but d'impliquer, informer et sensibiliser les écoles, les jeunes et les familles sur les questions anti-discriminatoires. 

INFOS

e-mail:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél:  06-67792267

(Cliquez sur la photo pour l'agrandir) 

Un outil utile aux étrangers, entreprises et familles.

Le portail donne sur le territoire un accès direct à près de 8.000 services destinés aux immigrés et recueille des lois, des études et des guides. Créé par le Ministère du Travail en collaboration avec les administrations locales et les Associations, c’est un outil utile aux étrangers, entreprises et familles.


Orienter les immigrés ainsi que les entreprises, familles et opérateurs, à travers 8.000 services dédiés à l'intégration en Italie, grâce à une carte optimisée, constamment mise à jour et accessible à tous.

C’est l’objectif du site www.integrazionemigranti.gov.it, le portail créé par le Ministère du Travail et des Politiques Sociales, en collaboration avec les Ministères de l'Intérieur, de l'Education et de la Coopération et de l'intégration, avec le soutien de "Italia Lavoro" (Italie Travail). Une base de données créée avec la participation des Régions et des administrations locales, et rendant compte des initiatives prises par le tiers secteur, à commencer par les quelque 600 sujets inscrits dans le Registre National des Associations et des Institutions exerçant des activités en faveur des immigrés.

Les services sont distinguées selon les axes principaux du Plan National pour l'intégration, à savoir l'apprentissage de la langue italienne, le travail, le logement, les services essentiels et les mineurs et  la deuxième génération. Il y a également une section dédiée à la médiation interculturelle, qui embrasse transversalement tous ces domaines.

La navigation est ciblée; il y a en effet différents parcours pour les étrangers et les employeurs, mais aussi au niveau territorial, de manière à donner un soutien immédiat à qui recherche un service spécifique dans la province où il vit.

On peut donc découvrir, par exemple, quels cours d'italien sont actifs à Rome ou à quels guichets s'adresser pour un soutien dans la création d'une entreprise à Milano, le tout accompagné par des contacts et des cartes détaillées.

 

www.integrazionemigranti.gov.it a également une section dédiée à l’actualité, mise à jour quotidiennement, et une autre sur la normative nationale, régionale et européenne. Le portail recueille également des guides sur divers sujets, traduits en plusieurs langues comme, par exemple, les:

● "Manuel pour l'intégration" du Ministère du Travail ;

● "Guide de la sécurité au travail" de l’INAIL ;

● Brochures "InformaSalute" sur l'accès des étrangers au Service Sanitaire Nationale (Sécurité Sociale).

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec l'Internet, il y a à disposition un service téléphonique gratuit, géré par FORMEZ. Les opérateurs de "Linea Amica Immigrazione" répondent en italien, anglais, français ou espagnol (803 001 - option 3 sur téléphone fixe ou 828881 sur cellulaire). Ils donnent un coup de main pour naviguer sur le site et trouver les informations nécessaires, tout en recueillant  aussi des suggestions pour l'amélioration du service.

 

ù

 

Réseau National contre les violences envers les femmes.

Un service téléphonique 1522 en soutien aux femmes victimes de violence, à l'intérieur et hors de la famille ainsi que de stalking.

Le Département des Chances Egales du Conseil des Ministres a activé un système de soutien à l'émersion et au contraste de la violence envers les femmes, italiennes et étrangères, dans toutes ses formesau sein de la famille comme hors de la famille:

● physique;

● sexuelle;

● psychologique;

● économique;

● de coercision ou réduction de la liberté;

● stalking.

Dans le cadre de cette lutte contre les violences envers les femmes, il a été:

■ institué le Numéro public 1522, un service d'accueil téléphonique spécialement dédiée aux victimes de violence;

■ développé un Réseau National, opérant directement avec 28 ATR ("Ambiti Territoriali di Rete": Milieux Territoriaux de Réseau).

Le Réseau National Antiviolence, coordonnée par le Département des Chances Egales, est un réseau thématique constitué des Autorités centrales et des référents locaux des ATR, impliqués dans l'intégration entre service téléphonique national et opérations sur le territoire.

Actuellement les ATR sont à: Aosta, Agrigento, Bologna, Catania, Cosenza, Faenza, Isernia, Latina, Napoli, Nuoro, Palermo, Pescara, Potenza, Prato, Ravenna, Reggio Emilia, Torino, Trieste, Venezia, Province di Ancona, Bari, Barletta-Andria-Trani, Caserta, Crotone, Genova, Pesaro–Urbino, Teramo et Province autonome di Bolzano.

 

CONTACTS

Numéro gratuit: 1522

Email: info(at)antiviolenzadonna

Question de... réponses!

Vous avez des questions? Linea Amica répond gratuitement: 803001 et touche 2 sur téléphone fixe, 06828881 sur portable

altPermis de séjour, nationalité, assistance sanitaire, emploi... pour dissiper vos doutes, utilisez le service de l'Administration publique qui parle italien, anglais, français, espagnol et arabe. Ou visitez également le site www.lineaamica.gov.it

«Je dois demander le renouvellement du permis de séjour, je ne sais pas quels sont les documents à joindre ...» «Je veux choisir le médecin de famille, où dois-je aller?» «Je me demande si ma femme peut me rejoindre en Italie ... » «Quand dois-je inscrire mon enfant à l'école?» «A quel point est le dossier de ma demande de nationalité?» «Je suis travailleur domestique, dois-je payer moi-meme mes contributions?»

Ces questions et tant d'autres doutes trottent tous les jours dans la tête de millions de citoyens étrangers  en Italie. Et chaque jour, plusieurs de ces questions trouvent gratuitement une réponse auprès des opérateurs spécialisés de Linea Amica Immigrazione, le service de l'administration publique qui parle italien, anglais, français, espagnol et arabe.

Il y a plusieurs canaux pour entrer en contact avec Linea Amica Immigrazione, à commencer par un simple coup de fil. Sur téléphone fixe, vous devez appeler le numéro vert gratuit 803001, puis tapez sur la touche 2. Sur portable, composez le 06828881. Appelant du lundi au vendredi de 9 à 18, vous pouvez parler directement avec un opérateur, sinon laisser un message et vous serez recontacté.

Une autre fenêtre ouverte est le site www.lineaamica.gov.it, avec les réponses aux questions les plus fréquentes, une chat active durant les mêmes heures du centre d'appels et la possibilité à n’importe quel moment d’envoyer une question, en remplissant un formulaire dans la section «Chiedo ad un esperto» (L’expert répond), qui répondra dès que possible. Enfin, sur SKYPE, vous pouvez contacter lineamicapa.

Les opérateurs guident également  les usagers à travers les contenus du site www.integrazionemigranti.gov.it, le portail de l'intégration du portail, qui illustre tous les services territoriaux offerts aux étrangers en Italie: du social au sanitaire et aux cours d'italien, de la formation professionnelle aux guichets de la médiation interculturelle. Le portail est également disponible en anglais et publie des bulletins mensuels en albanais, arabe, chinois, français, anglais, punjabi, russe, espagnol, tagalog et ukrainien.

En bref, c’est tout un monde d'informations que Linea Amica Immigrazione met à votre service. Il vous suffit à peine d’un coup de fil ou d’un simple clic!

Des informations et un support gratuit aux citoyens étrangers qui se trouvent en Italie et aux employeurs. Par téléphone (803.001 o 06828881) et par courriel.

Les immigrés sont les usagers qui ont davantage besoin d'assistance dans les relations avec l'administration publique.

Pour répondre à ces exigences est né Linea Amica Immigration, le centre de contact qui fournit informations et assistance aux citoyens étrangers et italiens sur les thèmes de l'immigration et sur les relations avec l'administration publique.

Depuis le réseau fixe, vous pouvez composer le numéro gratuit 803.001 en appuyant sur la touche 3 (depuis votre mobile composez le numéro 06 828881, au prix d'un appel urbain).Le service est gratuit, disponible en 5 langues en plus de l'italien - anglais, français, espagnol, russe et chinois - actif du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 (pour le chinois de 9.00h à 13.30h).  Au-delà de ces horaires et pendant le week-end, si vous laissez un message sur le répondeur, vous serez rappelé. Vous pouvez également poser des questions par courriel à l'adresse www.lineaamica.gov.it dans la section chiedo assistenza (demande d’assistence).

Le service est structuré en deux niveaux: dans la plupart des cas la réponse est immédiate, au cas où il faut approfondir une question avec l'administration, Linea Amica Immigration analyse le problème et rappelle l'usager après avoir trouvé une solution, dans la plupart des cas dans les deux jours ouvrables.

Une antenne et un numéro gratuit contre la discrimination raciale.
L’U.N.A.R., Ufficio Nazionale Antidiscriminazioni Razziali (Bureau National Antidiscriminations Raciales), a le devoir de contrôler et garantir le principe de l’égalité de traitement à quiconque est victime d’une discrimination raciale ou d’une vexation, à cause de sa propre origine ethnique ou raciale. Le nouveau Bureau est un point de repère pour tous ceux qui veulent sauvegarder leurs propres droits contre toute forme de discrimination raciale.

 

UN NUMÉRO GRATUIT CONTRE LA DISCRIMINATION RACIALE

800.90.10.10

L’U.N.A.R. a institué le numéro vert gratuit 800.90.10.10, ouvert tous les jours, de 10h00 à 20h00. Le Contact Center (Centre de Contact) est à disposition en italien, anglais, français, espagnol, arabe, russe, roumain, chinois mandarin et il fournit des informations, des orientations et le soutien aux victimes de discriminations raciales.
En appelant le numéro vert, on a la possibilité de signaler des dénonces et des témoignages sur les faits, les évènements, les procédures et les actions portant préjudice à l’égalité de traitement entre les personnes, pour des raisons de race ou d’origine ethnique. 
Le Contact Center procède à la résolution des cas ou alors accompagne, à travers  l’expertise du Bureau, l’intéressé discriminé dans la tutelle de ses droits.

 

L’ACTION DE L’UNAR

Quand il reçoit des nouvelles sur des actions ou des comportements discriminatoires, l’UNAR fournit l’assistance et le soutien dans les procédures juridiques ou administratives et il peut mener des enquêtes, de façon autonome, afin de vérifier l’existence de phénomènes discriminatoires. Le Bureau exerce en outre une conciliation formelle afin d’éviter le recours juridique dans l’objectif extrême d’éliminer rapidement tout comportement ou disposition discriminatoire.
L’UNAR est en outre engagé dans les activités suivantes: prévention, promotion, contrôle et vérification.

 

PRÉVENTION

L’UNAR s’adresse à l’opinion publique à travers des campagnes de sensibilisation, D’Education dans les écoles et d’informations sur les lieux de travail. L’objectif est d’empêcher la naissance et la formation des comportements et actes discriminatoires pour faire en sorte que le principe de l’égalité de traitement devienne un élément du patrimoine éducatif et culturel de chaque individu.

 

PROMOTION

L’UNAR promeut des projets et des actions positives destinées à éliminer à la base, les situations désavantageuses dues à l’origine ethnique ou raciale. Le Bureau favorise la réalisation d’études, recherches, cours de formation et échanges d’expériences, pour éliminer les obstacles à l’accès des services publics et privés ainsi que le plein et conscient exercice des droits civils et sociaux.

 

MONITORAGE ET VÉRIFICATION

Chaque année, l’UNAR remet une relation au parlement sur l’effective application du principe d’égalité de traitement et l’efficacité des mécanismes de sauvegarde et une relation au président du conseil des ministre, sur l’activité accomplie pour porter à la connaissance des organes publics et de l’opinion publique, les progrès et les problématiques rencontrées dans l’action de lutte contre les discriminations raciales.

Pour plus de renseignements, visiter le site www.pariopportunita.gov.it, cliquant sur le link de l’UNAR.