Sos racisme - Africa Nouvelles

Une jeune fille hospitalisée pour brûlures sur le corps.
Sur le web, circulent des images choquantes.

 

Dans les vidéos montrants les affrontements entre forces de l'ordre et manifestants pacifiques, à l'Université de Davis, on note comment la police a utilisé contre la foule des nébuliseurs de gaz poivré, qui pique et picote la peau.

Le problème est que les jeunes ne faisaient rien de particulièrement dangereux sinon un sit-in de protestation, durant une manifestation de "Occupy Wall Street" (Occuper Wall Street).

«Les étudiants protestaient pacifiquement, e policier a donné trois minutes aux manifestants pour se disperser, autrement il serait intervenu. Les étudiants avaient le droit de rester sur le campus qui était ouvert et de s'y rassembler de manière pacifique", a écrit l'étudiant qui a posté la vidéo sur le Huffington Post.

Une fille a été hospitalisé pour des brûlures causées par le produit chimique. Dans la vidéo, on voit clairement que la police était en tenue anti-émeute, avec des matraques alors que les gens n'étaient pas armés.

Blanchissement de peau à l'indienne!

De Bombay à New Dehli, de plus en plus d’hommes indiens rêveraient d’avoir la peau plus claire. Cela a engendré un véritable boom de crèmes cosmétiques éclaircissantes.

Alors qu’au passé, c’étaient seulement les femmes qui se dépigmentaient la peau, à présent, ce sont leurs maris, fiancés et fils qui dépensent une fortune en crèmes et lotions, courant après le look "metrosexuel".
Le marché des produits éclaircissants pour hommes croit de  25% par an, trois fois plus que celui de la cosmétique féminine.

Depuis quelques années, les principales industries de produits cosmétiques ont engagé les plus célèbres acteurs de Bollywood pour publiciser les traitements éclaircissants, devenus très en vogue parmi les jeunes de la nouvelle classe émergente.

En fin de compte, y a en tout cas de quoi parler de délire, ou plutôt «Delhi...re» (vu qu’on est en Inde) collectif .

Milton Kwami

Fréquence des délits liés au trafic de drogue et à la maternité.

La première impression est qu'on se sentirait une sorte d'inviolabilité, un laissez-passer qui profite de la bonne foi.

"Allons, bon! Une maman trafiquante de drogue? Meuh, non!", se dirait-on. Et pourtant ça se passe comme ça avec certaines mères.

C'est le cas par exemple de deux mamans dont une, enceinte de 6 mois et l'autre avec un gosse de moins d'un an dans sa poussette. Elles ne s'attendaient pas à etre arretées, sures d'avoir un alibi parfait leur permettant de vendre la drogue, dans un bar de Parma. Elles cachaien la drogue sous la poussette du bébé, entraient dans le bar, reprenaient les doses et les distribuaient.

et ensuite entrés dans les bars de petite taille: parmi les machines de vidéo poker et a retiré le médicament de la poussette et la livraison aux clients. C'était un stratagème parfait. Mais les deux femmes ont été suivies, surveillées et arrêté par la brigade des stupéfiants de la police. 

La toute dernière, c'est cette jeune maman de 24 ans de Padova, qui a été arretée avec 21 joints de marijuana sous la poussette de son bébé.

La chose curieuse c'est qu'elle était à un concert du rapper milanais J-Ax (ex Articiolo 31) qui, il y a 10 ans, avait justement écrit un morceau ironique sur la marijuana.

Ces mamans sont de varies pushers à la poussette!

Ils prêchent le racisme et s'inspirent des idées d'Hitler. Le 28 octobre le premier meeting italien, organisé par les skinheads de Rome.

Musique et engagement politique au service des idéologies racistes, Le mouvement "Blood & Honour", fondé en Angleterre mais désormais transformé en réseau international, a son identité écrite dans son nom, rappel explicite de ce "Blut und Ehre", qui fut la devise de la Jeunesse hitlérienne.


Interdite, il y a quelques années en Allemagne pour activités éversives, “surveillé spécial" en Grande Bretagne pour ses liens avec les hoolingans et les actions anti-immigrés du groupe naziste C18, le mouvement débarque également en Italie.

Le 28 octobre, anniversaire de la marche fasciste sur Rome, se tiendra dans la capitale, le premier meeting de la collonne italienne de B&H.

Au milieu des croix celtiques, les bras tendus et les hymnes à la suprématie blanche. la manifestation sera abritée à la Casa Italia Colleverde, à via Monte Bianco, un espace géré par le groupe S.P.Q.R Skin. Un choix qui semble avoir divisé l'extrême droite si bien que "Veneto Fronte Skin" et "Casa Pound" prennewnt les distances.

Entre-temps B&H marchent sur Rome. Au rythme d'une musique qui ne fait tout autre que donner des frissons.

 

Elvio Pasca

 

Lui, elle et elle, l'autre! Il a fait venir sa deuxième femme en Italie!
A Treviso, grace à une bévue bureaucratique, un frère sénégalais a obtenu le regroupement familial avec sa seconde femme. Mais la première n'était pas d'accord et elle a fait un... coup de fil à la  Questura. (Hi hi hi!)

Deux femmes en Italie! Et avec l'ok du Bureau de l'Immigration! C'est le coup qu'avait réussi un frère sénégalais qui vit à Treviso. Mais l'affaire a été vanifiée par la jalousie de sa première femme.  
En effet notre bigame est actuellement marié avec deux épouses, une coutume légale au Sénégal, bien que pas très diffusée, vu les difficultés économiques (et non seulement celles-là) pour prendre à charge deux familles.

Il est arrivé en Italie, il y a 10 ans et a trouvé un boulot comme ouvrier. Il a ensuite fait venir sa première femmme, qui lui a donné deux jumelles.

Jusque-là tout ok, sauf qu'il y a quelques semaines de cela, sa seconde femme a débarqué elle aussi en Italie, avec deux fils sur son dos. Comment est-ce possible? Avec un simple regrouoement familial, bien que la loi exclue clairement de pouvoir porter en Italie plus d'un conjoint(e).

On parle d'une bévue bureaucratique: le  premier mariage n'a jamais été enregistré à l'état civil, et la commune n'a jamais communiqué à l'ambassade italienne au Sénégal.

La seconde épouse a ainsi eu l'ok (et avec elle, ses deux fiks de 16 et 17 ans) parce que son mari ne résultait pas etre déjà marié avec une autre femme, en plus d'elle.

Le beau, c'est que tout aurait marché à merveille si sa première femme, jalousement jalouse, ne lui avait pas mis les batons dans les roues, et sur conseil  de ses patrons, elle a dénoncé l'anomalie conjugale à la Questura.

Reste à savoir à présent qui des deux femmes pliera bagages pour retourner au Sénégal. Une des deux épouses (qui  sait quel sera le critère de choix) ou l'imprudent mari?

 

Milton Kwami



Trafic de faux contrats en échange de permis de séjour.

Les  extracommunautaires payaient en tout 3.500 euros au couple, pour chaque dossier.


Le mari et sa femme, accusés d'avoir vendu de faux contrats de travail à des immigrés qui ont ensuite utilisé ces documents pour obtenir le permis de séjour, ont été arretés par la Police, qui a effectué des arrestations préventives contre les tunisiens Radhouane Lamlouni (42 ans) et Anna Fontana (33 ans).
Ces derniers doivent répondre de laprésentation des fausses dénonces d'émersion et d'exploitation de l'immigration clandestine.

Les immigrés payaient au couple 3.500 euros pour chaque dossier. Les faits ont été commis dans les villes d'Avola et Siracusa, de juin 2009 jusqu'à mars 2010.


Elvio Pasca

Les produits cosmétiques éclaircissants continuent de menacer la santé.
Les produits cosmétiques éclaircissants sont largement utilisés dans le monde mais ils sont plus utilisés dans les pays africains. Pourtant, ces produits constituent une menace pour la santé de la population, plus spécialement des femmes qui les utilisent dans la grande majorité.

 

C'est depuis le 17ème siècle, avec la colonisation que le complexe de la peau noire a été inculqué aux Noirs dans le but de les dominer. À cette époque, la peau noire était considérée comme une malédiction et les Noirs comme des sous-hommes.

Pour concurrencer les Occidentaux ou pour devenir un canon en beauté, les femmes noires ont pris l'habitude d'appliquer les produits éclaircissants qui, malheureusement, sont nuisibles pour la peau. Il s'agit souvent de gammes complètes des produits à l'hydroquinone comprenant savon, crème, lotion, etc.

Certaines, pour accentuer ou accélérer l'effet des produits, se lancent dans des expériences encore plus dangereuses. Elles utilisent du shampoing des cheveux, de l'eau de javel mélangée au lait de beauté.

D'autres types de produits ont fait leur apparition avec l'avancée technologique. Il s'agit des produits injectables et autres utilisés comme suppositoires. Pour les parties difficiles à éclaircir comme le cou, les fesses, les coudes, les dos, , les utilisateurs vont même jusqu'à utiliser des produits comme l'oxygène.

Certains ignorent que ce sont des méthodes qui ont de graves conséquences pour la santé. Ces produits éclaircissants provoquent en effet des troubles cutanés, de cancers, et les effets secondaires de ces produits semblent nombreux et variés. Et tous ne sont pas connus.

Ces produits éclaircissants sont des combinaisons diverses composées, généralement pas ou peu connus de l'utilisateur mais ils sont toujours néfastes pour la santé quand ils sont mal utilisés.

 

Plusieurs études ont démontré que l'application régulière des produits éclaircissants entraîne la plupart des cas des effets épidermiques parfois définitifs.

Et ces effets entraînent l'hyper dépigmentation, la vergeture, des difficultés pour la cicatrisation, des peaux qui se changent en plusieurs teintes au gré des agressions solaires, une fragilisation de la peau en cas des problèmes sanitaires comme mors des interventions chirurgicales.

Parmi ces problèmes sanitaires, il y a aussi des atteintes rénales. En plus de ces affections, on répertorie aussi l'hématurie, c'est-à-dire la présence du sang dans les urines, l'hypertension artérielle et plusieurs autres maladies.


Malgré les conséquences de ces produits, les femmes noires complexées de leur teint s'adonnent toujours à l'utilisation de ces produits éclaircissants. Le fait qu'on les trouve en vente libre et en abondance sur le marché favorise encore cette situation.

Un vendeur de ces produits au marché central de Kinshasa explique : «Je me suis fait beaucoup d'argent en vendant ces produits, car beaucoup de femmes dépensent une fortune pour se faire belle en achetant ces produits. Elles adorent changer de teint».

Une utilisatrice raconte: «Je m'éclaircis pour concurrencer ma rivale. L'épouse de mon amant est de teint claire. Je m'éclaircis pour qu'elle comprenne qu'elle n'a pas le monopole de la beauté».

B. T.