AUTRICHE: Injures raciales à la première née de 2018 - Africa Nouvelles

TOUCHE PAS MON POTE

La petite Asel est née 47 mn après minuit, le 1er janvier 2018 à Vienna.  Mais au lieu des souhaits pour sa venue au monde (largement reportée par les médias autrichiens, comme d'habitude, au nouvel an), la nouveau-née a été accueillie par une onde de déclarations racistes, haine et insultes de divers genres.

Sa faute: être fille de musulmans, Naime et Alper Tamga, avec l’aggravante d’être apparue sur plusieurs Unes entre les bras de sa maman avec la tête volée. 

Les associations qui militent pour la défense des migrants et des réfugiés et pour les droits humains sur le web avaient déclaré de n'avoir Jamais rien vu de pareil. 

Les opérateurs qui travaillent avec les immigrés commentent la marée de haine contre une bébé dans l'Autriche guidée par un exécutif penché à droite.