CECILE KYENGE: "Trêves de macumba, c'est plutôt moi qui suis la personne persécutée"! - Africa Nouvelles

TOUCHE PAS MON POTE

Institution de la superstition dans les institutions?  

L'ex ministre de l'Intégration: «Au lieu de courir après les superstitions, le vice-président du Sénat ferait mieux de penser au procès pour racisme".

alt

L'ex ministre de l'Intégration: «Tout d'abord, le rite en question n'était pas une macumba. Au lieu de courirprès les superstitions, Calderoli ferait mieux de penser au procès pour lequel il est accusé de racisme".

Cécile Kyenge en a marre. D'abord, Calderoni l'a comparée à un orang-outan, et pour cela il subira un procès pour racisme, et ensuite, il soutient être victime d'une malédiction que lui aurait collée le papa de l'ex ministre.

"Je me demande bien quelle religion pratique le sénateur Calderoni. Moi, je suis catholique et donc, ces trucs-là, ça n'existe pas de ces choses», avait relaché l'ex ministre dans une interview, expliquant ensuite que le rite accompli par son père "a été un geste de pardon et d'accueil".

Et Kyenge de rappeller à Calderoli un rencart. "Le 30 septembre, il y a le processus et on se retrouve là-bas. Je ne voudrais pas d'autres choses soient ajoutées. Il me semble que quelqu'un, qui a un rôle institutionnel, continue de n'avoir aucun respect, ni de son propre rôle, ni des autres personnes"

Et d'insister: "Le 30, le sénateur déclaration sera certainement jugé pour déclaration aggravée par la haine raciale. Il me semble que la persécution continue. Et dans toute cette situation, c'est au contraire moi qui suis la personne persécutée"!