ITALIE: Massacre raciste de Castel Volturno - Confirmée la prison à vie pour les assassins - Africa Nouvelles

TOUCHE PAS MON POTE

Le verdict dicte!

Le 18 Septembre 2008, Giuseppe Setola et ses complices ont tué 6 immigrés africains et un autre grièvement blessé. Aucune des victimes avaient des liens avec le crime.

altDans la soirée du 18 Septembre 2008, un groupe de tueurs du clan des Casalesi clan, dirigé par Giuseppe Setola, a ouvert le feu contre 7 immigrés africains qui se trouvaient devant l'atelier de couture "Ob Ob Exactions Fashions" de Castel Volturno.

Mourirent les ghanéens Kwame Antwi Julius Francis, Affun Yeboa et Eric Christopher Adams, les togolais El Hadji Abeba et Samuel Kwako et le libérien Jeemes Alex. Joseph Ayimbora, ghanéen, fut grièvement blessé et est mort naturellement en 2012m, mais c'est surtout grâce à son témoignage courageux que les assassins ont été identifiés et arrêtés.

La Cour suprême a rejeté les recours des accusés et a confirmé la prison à perpétuité pour Setola, David Granato, Alessandro Cirillo et Giovanni Letizia et 28 ans et 6 mois de prison pour Antonio Alluce.

On a reconnu la circonstance aggravante du massacre, mais pas celle du terrorisme, reconnue seulement au premier degré du procès. Les enquêtes ont confirmé que les victimes n'avaient aucun lien avec le clan des Casalesi, avec la criminalité nigériane. Les tueurs ont tiré sur "un groupe quelconque d'africains", probablement pour envoyer un message d'intimidation à toutes les communautés d'immigrés de la région.

Le verdict d'appel confirmée par la Cour Suprême a ordonné une indemnité de 200.000 euros à Ayimbora, argent qui reviendront à ses héritiers.

On a également reconnu les dommages aux villes de Castel Volturno et Casal di Principe, au Centre social autogéré Ex Canapaficio et à l'Association "Mo Basta", qui se sont constitués comme parties civiles , mais la quantification aura lieu dans les procédures civiles.