ITALIE - Oups! Le contrôleur de train qui avait accusé un jeune noir de l'avoir poignardé à la main, avait en réalité tout inventé!!! - Africa Nouvelles

TOUCHE PAS MON POTE

"Con...trolleur de balles"! Il aurait tout inventé, Davide Feltri, le fameux contrôleur de train qui, mercredi 19 juillet, avait dénoncé d'avoir été poignardé à la main par «un homme de couleur» sur le train régional Trenord de 7h, de Piacenza à Milano Greco Pirelli. Les forces de l'ordre avaient également parlé de "suspects", sans toutefois qu'ils ne fussent ensuite vraiment liés à l'agression. 

La "victime" avait été secourue par la police, avec le couteau enfoncé dans la main. Il avait  raconté que l'agresseur avait fui, «forçant les portes du train», et le décrivant comme «grand, noir, aux dreadlocks». De là, s'était déclenchée une chasse à l'homme. Sans résultat.

Qu'il s'agissait d'une mise en scène, c'est le procureur de la République de Lodi, Domenico Chiaro, qui l'a expliqué. Selon les rapports des enquêteurs, le cas aurait été résolu en peu de jours par la police de Lodi laquelle, avec la brigade scientifique, a analysé tous les films des caméras des lignes ferroviaires, ne trouvant aucune vérification de l'agression.

Le contrôleur de train est enquêté pour calomnie et simulation de délit. Selon les enquêteurs, il «se serait blessé de lui-même, tout seul».

La nouvelle de l'agression avait créé une alerte de sûreté, notamment parmi les employés de Trenord, qui avaient immédiatement proclamé une grève pour revendiquer une majeure protection du personnel voyageur.

Les syndicats s'étaient tout de suite catapultés et, le 24 juillet donc, tous les trains de la Lombardie se sont bloqués pendant 4 heures. L'adhésion a été très grande. Non seulement, toujours en thème de sûreté, une table ronde spéciale avait été convoquée à la préfecture pour discuter de nouvelles mesures.

Au vu des balles qu'il a "trollées", le contrôleur s'est plutôt révélé un  "con... trolleur de balles"!