MATTEO SALVINI: Le leader de la Lega Nord refoulé par les immigrés à Porto Recanati - Africa Nouvelles

TOUCHE PAS MON POTE

Get off the ghetto! 

Le leader della Lega Nord, en campagne pré-électorale, n'avait pas réussi à entrer dans l’Hotel House, l'immeuble résidentiel le plus pluriethnique d'Italie.

alt

Accueil des moins chaleureux à l’Hôtel House de Porto Recanati, pour Matteo Salvini, en campagne dans les Marches, pour les élections régionales de fin mai.

Matteo Salvini avait jugé bon faire étape à l'énorme immeuble,  devenu célèbre parce que 90% des 2.000 résidents sont des étrangers, venant de 40 pays différents, et parce que souvent discuté pour des controverses liées à des questions de dégradation.

Sur Facebook, Salvini l'avait présenté ainsi: «Un gratte-ciel résidentiel pluriethnique peuplé et occupé par 2.000 personnes, envahie par les dealers et les criminels, où a récemment été  arrêté un terroriste présumé d'Al-Qaïda ...».

Mais quand, l'après-midi, il s'est présenté devant le bâtiment, il n'a pas réussi à y rentrer. Devant l'Hôtel House, le secrétaire de la Ligue du Nord a trouvé une centaine de résidents.

C'étaient la plupart des immigrés qui ont bloqué les accès et l'ont accueilli en le sifflant et lui criant: «Dégage!» et «T'as pas honte?».

Il y avait aussi une manifestation anti-Ligue du Nord convoquée par le centre-gauche.

Il y a eu des moments tendus,  mais la police a empêché le contact entre les manifestants et Salvini, qui a préféré rebrousser chemin et aller à un autre rendez-vous à Macerata.

«Les manifestants du PD (Parti Démocratique) et du syndicat CGIL ont, ensemble avec les locateurs au noir et les centres sociaux, bloqué l'entrée du bâtiment», a soutenu Salvini sur Facebook, ajoutant: «ça leur va la pagaille et le trafic de drogue? Et penser que ce sont les africains honnêtes eux-mêmes qui ont sollicité l'aide de la Ligue  du Nord! La solution pour certaines gens? Bulldozer!»