Sos racisme - Africa Nouvelles

Bus apartheid? 

La ligne 69 relie Borgaro et Turin, et s'arrête aussi devant un campement gitan. Les passagers dénoncent des harcèlements et des vols, et donc la municipalité voudrait doubler la ligne: "C'est pas du racisme".

alt

La ligne 69 relie Borgaro et Turin, et s'arrête aussi devant un campement gitan. Les passagers dénoncent des harcèlements et des vols, et donc la municipalité voudrait doubler la ligne: "C'est pas du racisme". La ligne 69 relie Borgaro et Turin, et s'arrête aussi devant un campement gitan. Les passagers dénoncent des harcèlements et des vols, et donc la municipalité voudrait doubler la ligne: "C'est pas du racisme. Il faut deux lignes de bus, une pour nous et une pour eux», dit Claudio Gambino , maire PD (Parti Démocrate) de la ville de Borgare, à peine hors Turin. Luigi Spinelli, assesseur aux transports du parti SEL (Gauche, Ecologie et Liberté) est d'accord: «C'est la meilleure solution pour tout le monde."

«Eux», c'est les habitants du campement gitan, «nous», tous les autres.

L'inédit apartheid à la sauce de gauce devrait naitre sur le bus 69, qui relie le petit bourg au chef-lieu régional et il s'arrête également, près du campement gitan. Il est évident que plusieurs nomades le prennent, mais depuis des années, les autres passagers dénoncent d'etre victimes de harcèlements, chipages et vols qualifiés.

Après la controverse, la récolte de signatures et les protestations sur facebook et, après avoir tenté pendant deux semaines, d'envoyer les gardes municipaux à bord, le conseil communal veut maintenant doubler la ligne. Un 69 devrait faire le trajet habituel, un 69 "bis" s'arrêter uniquement que dans le campement des gitans.

"C'est pas du racisme", insistent Gambino et les siens, "c'est seulement une façon de résoudre un problème qui dure depuis trop longtemps."

Stop à l'esclavage!

Le parquet de Rosso a requis, lundi 29 décembre, 5 ans d'emprionnement contre Biram Ould Dah, président de l'Initiative de Résurgence Antiesclavagiste (IRA), jugé en mêm temps que 8 mebres de son organisation.

altLe parquet de Rosso a requis, lundi 29 décembre, 5 ans d'emprionnement contre Biram Ould Dah, président de l'Initiative de Résurgence Antiesclavagiste (IRA), jugé en mêm temps que 8 mebres de son organisation, depuis mercredi 24 décembre, dernier par la cour de Rosso pour «outrage aux forces de l'ordre et d'organisation d'un rassemblement public non autorisé». Dans son réquisitoire, le parquet a également requis la saisie des biens de l'organisation (IRA) non reconnue par l'Etat mauritanien.

Les inculpés avaient été arrêtés et écroués depuis le 11 novembre dernier, au moment où ils prenaient part à une caravane de sensibilisation contre l'expropriation des terres des anciens esclaves sur la rive droite du fleuve Sénégal.

Auparavant les accusés avaient unanimement nié les faits qui leur sont reprochés. Ils avaient estimé être arrêtés sur «instructions émanant du sommet de la hiérarchie de l'Etat».

Que justice soit faite! 

C'était il y a 4 mois. Le 4 août, Albert Ebossé, le joueur de l'AJS Kabylie avait perdu la vie sur un stade de foot. Officiellement, il aurait reçu sur la tête d'un morceau d'ardoise alors qu'il regagnait le vestiaire. 

alt

C'était il y a 4 mois. Le 4 août, Albert Ebossé, le joueur de l'AJS Kabylie avait perdu la vie sur un stade de foot. Officiellement, il aurait reçu sur la tête d'un morceau d'ardoise alors qu'il regagnait le vestiaire. Son avocat avait dévoilé qu'il avait été victime d'une véritable agression. Aujourd'hui, c'est au tour du docteur André Mouné, qui a réalisé une autopsie à la demande de la famille se sortir du silence. Pour lui, Ebossé est mort de coups dans les vestiaires,  après la rencontre. Voici son témoignage accablant qui risque de faire beaucoup de bruit: 

«Le scenario vraisemblable est qu'il est rentré vivant dans les vestiaires à Tizi-Ouzou. Il a été immobilisé, on lui a pris le bras gauche vers l'arrière et, en se débattant, son épaule s'est déboitée. Il a dû se débattre et a reçu un coup sur le crâne, sur la calotte crânienne. Cela a fait vaciller les os de la base du crâne, d'où la présence de liquide céphalo-rachidien». 

A suivre donc! 

Paix à son ame! 

Une manifestation a été organisée, lundi matin à 10 h locales (15h GMT) par la communauté noire résidant à Louisville (Kentucky), pour protester contre l'assassinat du taximan sénégalais Pape Mor Thiame. 

alt

Une manifestation a été organisée, lundi matin à 10 h locales (15h GMT) par la communauté noire résidant à Louisville (Kentucky), pour protester contre l'assassinat du taximan sénégalais Pape Mor Thiame. Agé de 31 ans, le chauffeur de taxi de nationalité sénégalaise a été tué le dimanche 16 novembre dernier a Louisville. Mayor Greg Fisher, l'officier de Louisville Metro Police Department (LMPD) et le councilwoman de Newburg, Barbara Shanklin, étaient présents pour accompagner les manifestants, ajoute la source ayant elle aussi pris part à la manifestation.

Le taximan sénégalais Papa Mor Thiam a été abattu à Garden Green Way (Newburg, Louisville) par trois adolescents dont l'âge est compris entre 15, et 17 ans, alors qu'il était à bord de son taxi. Les présumés assassins du Sénégalais sont arrêtés par la police depuis le lendemain du meurtre mais leurs noms n'ont pas été dévoilés.

A cours de la manifestation, Pape Ndiaye Guèye, le porte- parole de la communauté sénégalaise, a invité les autorités à mettre fin à cette série macabre. "Assez de ces crimes barbares! Plus jamais ça! Nous voulons la paix pour chacun des étrangers vivant à Louisville", a dit le porte-parole de la communauté.

La dépouille de Pape Thiam était attendue, mardi à 10h locales à l'aéroport Léopold Sedar Senghor, en provenance de Louisville.

Santa Madonna! 

Sur Instragam, la pop-star a lancé des slogans contre le parti d'extrême droite Front National! 

alt

Sur Instragam, la pop-star a lancé des slogans contre le parti d'extrême droite Front National! "Combat le fascisme, combat les discriminations, combat la haine, combat pour la liberté, vive la révolution de l'amour". Madonna n'a pas lésiné ses mots et, sur Instagram, elle a affiché la photo du quotidien français "Libération" avec en couverture le succès de Marine Le Pen aux élections européennes, lançant des slogans contre le boom du parti d'extrême droite Front National (FN) en France.

La photo sur Instagram est flanqué par une série de hashtags et commentaires dénonçant le fascisme et les discriminations: «Russie, Ukraine, Venezuela... et maintenant la France?!!!!!", a écrit Madonna. Entre la pop-star et Marine Le Pen, réémergent donc de vieilles rouilles. 

En 2012, en effet, Louise Veronica Ciccone avait passé, durant l'étape parisienne de sa tournée, une vidéo montrant une image de la leader du FN avec une croix gammée sur len front, pour accompagner la chanson "Nobody Knows Me" ("Personne ne me connaît»). Marine l'avait alors poursuivie pour insulte. Le... front belliqueux est toujours ouvert". 

Stupidité sans limite!  

Le maire a été sévèrement critiqué par ses collègues Giorgio Malaspina et Clara Scapin, mais il déclare toutefois: «Je n'ai fait qu'exprimer tout haut ce que les gens pensent tout bas", s'assumant toute la responsabilité de ses déclarations.

alt

Les paroles choquantes du maire de Concamarise (commune de 1.000 habitants dans la province de Vérone), Cristiano Zuliani, ont créé un vrai tsunami. En réponse à la présidente de la Chambre des Députés, Laura Boldrini, qui avait demander de "valoriser" la culture et les traditions Rom, le maire a au contraire rétorqué que les Roms devraient au contraire etre "thermo-valorisés" (dans les "thermo-valorisateurs": installations de récupération énergétique dérivant de la combustion des déchets urbains ndlr).

Le message raciste du maire, membre de la Lega Nord est paru sur son profil. 

Le maire a été sévèrement critiqué par ses collègues Giorgio Malaspina et Clara Scapin, mais il déclare: «Je n'ai fait qu'exprimer tout haut ce que les gens pensent tout bas", s'assumant toute la responsabilité de ses déclarations.

Vraiment... le con n'a pas honte! 

L'énigme raciste vient d'Andrea Della Puppa, secrétaire de la Lega Nord (Ligue du Nord) de Maserada à Treviso. Dans un autre message, il invoquait des lance-flammes contre les immigrés.

alt L'énigme raciste vient d'Andrea Della Puppasecrétaire de la Lega Nord (Ligue du Nord) de Maserada à TrevisoDans un autre message, il invoquait des lance-flammes contre les immigrés.  
 "Qu'est-ce qu'on lance à un gitan en train de se noyer?" "Sa femme et ses enfants», demande et répond sur Facebook, Andrea Della Puppa, secrétaire de la Lega Nord de Maserada (Treviso). Parmi ses amis, beaucoup apprécient, cliquant "j'aime". 

alt

L'énigme de Della Puppa, écrit sur ​​la photo d'un canard avec une cigarette dans sa bouche, est dans la lignée des autres contenus de sa page Facebook.

Deux jours auparavant, le membre de la Lega Nord avait publié un photomontage Cécile Kyenge dit que «les immigrés ont besoin de toute notre chaleur» et Adolf Hilter répond: "Alors balance-les moi, pardieu!" Et le triste tableau est complété par un soldat avec un lance-flammes

La polémique a bien sur été déclenchée. Beaucoup demandent que Della Puppa soit mis sous enquête pour racisme et meme le gouverneur de la Région Veneto, Luca Zaia, son collègue de parti, condamne l'épisode et l'exhorte à présenter des excuses.
.