Special Can - Africa Nouvelles

Yes We... CAN! 

La CAN Orange "Guinée Equatoriale 2015" est lancée. Les 4 poules qui constitueront l'attraction de la Can 2015 en Guinée Equatoriale sont désormais connues.

alt

La CAN Orange "Guinée Equatoriale 2015" est lancée. Les 4 poules qui constitueront l'attraction de la Can 2015 en Guinée Equatoriale sont désormais connues. Les 16 pays participants ont appris à quelle sauce ils allaient manger ou seraient mangés, à l'issue d'un tirage au sort très attendu. La première impression qui se dégage est celle d'un grand équilibre de chacun des groupes même si les groupes C et D paraissent un peu plus costauds. La Guinée Equatoriale qui avait déjà co-organisé sa première Can avec le Gabon se retrouve dans le groupe A. Le tirage au sort livre des chocs épiques entre les équipes africaines. 

GROUPE A 

Le groupe A réunit la Guinée Equatoriale, pays organisateur, le Burkina Faso, finaliste malheureux mais inattendu de la dernière édition contre le Nigeria, le Gabon qui sera tout proche de sa frontière et le Congo, tombeur du champion en titre. Hormis le Nzalang Nacional qui possède peu de références ces derniers mois, les trois autres pays semblent proches les uns des autres. Le Burkina Faso et le Gabon étaient dans la même poule de qualification. Le Gabon s'était imposé chez lui (2-0) puis était allé chercher le nul à Ouagadougou (1-1). Une indication, pas un pronostic.

GROUPE B 

La Zambie, couronnée en 2012 lors de la CAN organisée conjointement par la Guinée Equatoriale et le Gabon, trouvera sur sa route la Tunisie, le Cap Vert et la RD Congo. Etrangement, comme pour le groupe précédent, la Zambie et le Cap Vert était dans la même poule qualificative. Le Cap Vert avait battu à Praia les Chipolopolo (2-1) puis s'était incliné au retour (0-1) dans un match sans signification puisque les Requins Bleus avaient déjà leur billet en poche pour le rendez-vous du mois de janvier. La Tunisie est un habitué des grands rendez-vous continentaux mais elle est souvent plus à l'aise dans la phase préliminaire que dans le tournoi final. Elle a d'ailleurs terminé en tête d'un groupe à trois stars avec le Sénégal et l'Egypte lors des éliminatoires.

La RD Congo a arraché sa qualification en qualité de meilleur 3ème. L'équipe, contrairement à son passé, compte aujourd'hui davantage sur ses joueurs locaux que sur ses expatriés. La participation de l'AS Vita Club à la finale de la Ligue des champions Orange semble donner raison au sélectionneur Florent Ibenge qui cumule ses fonctions nationales avec celles d'entraîneur du V.Club.

GROUPE C 

Le groupe C est très attractif avec l'Algérie, meilleure équipe d'Afrique depuis plusieurs mois, et dont le huitième de finale de Coupe du monde contre l'Allemagne a, semble-t-il transformé radicalement 'état d'esprit. Elle possède bien des atouts pour réussir, à condition qu'elle ne subisse pas les méfaits de la chaleur combinée à l'humidité. Le Ghana continue de piocher pour retrouver l'allant qui fut le sien en 2010 lors de la Coupe du monde et qu'il n'a pas su confirmer au Brésil.

Pour une fois il se présentera plus en challenger qu'en favori. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne réussira pas. Souvent cité parmi les candidats au titre, il n'a plus jamais gagné une CAN depuis 1982. L'Afrique du Sud est une équipe qui s'est fixé pour horizon 2022, selon son sélectionneur Ephraïm Shakes Mashaba, raison de plus pour se méfier. Enfin le Sénégal qui n'a jamais remporté l'épreuve serait bien placée au regard de son effectif, sans doute le plus dense actuellement, mais ce n'est pas la première fois.

De plus la Guinée Equatoriale reste un très mauvais souvenir pour les Lions de la Teranga. En 2012, ils avaient été battus par la Zambie, la Guinée Equatoriale et la Libye. Trois défaites en trois matches.

GROUPE D 

Le Cameroun contre l'Afrique de l'Ouest. Ainsi pourrait se résumer le groupe D. Car outre le quadruple champion d'Afrique, on trouve la Côte d'Ivoire, le Mali et la Guinée. Cameroun - Côte d'Ivoire aura comme un parfum de revanche pour les Eléphants, dominés à Yaoundé (4-1) pendant la phase de poules et tenus en échecs ensuite à Abidjan (1-1) par les Lions Indomptables.

Le Mali n'a pas été très brillant lors des éliminatoires mais reste sur deux places de troisième lors des CAN précédentes. Enfin la Guinée a attendu une ultime victoire contre l'Ouganda avant de valider son billet pour la Guinée Equatoriale. Une poule à forte densité émotionnelle avec trois derbies de l'Ouest et les Lions Indomptables qui ont redressé leurs crinières depuis la catastrophique Coupe du monde brésilienne.

Le tirage au sort du 3 décembre 2014 est de ceux dont on sort en se disant, il va y avoir des surprises !

Renard "enn...hervé"?

Plus rien ne va entre Hervé Renard et la FIF (Fédération ivoirienne de football). Le technicien français a dévoilé ses états après la qualification des Eléphants pour la CAN 2015. Et le moins qu’on puisse est que Renard a des soucis avec ses dirigeants. 

alt

A la question de savoir si Hervé Renard ira en Guinée équatoriale, l’ancien de Sochaux hésite: «Tous les éléments ne sont pas réunis. Pour moi, le plus important c’est que la Côte d’Ivoire soit qualifiée pour la CAN. Aujourd’hui, j’ai un sentiment de soulagement». Le champion d’Afrique 2012 avec la Zambie dénonce notamment le manque de confiance des dirigeants de la FIF et regrette que malgré les dispositions, certains points de son contrat ne soient toujours pas remplis. Renard vit toujours à l’hôtel: «Beaucoup de gens sont au courant de cette situation, mais personne ne bouge. Certainement que l’on a attendu que cette qualification se passe et quelque part c’est un manque de confiance». 

Hervé Renard ne perd pour autant espoir et espère que tous ces détails seront réglés très rapidement: «C’est à moi de régler mes problèmes en tête à tête avec les personnes qui sont en charge de cette fédération. Je n’ai pas à faire part de mes sentiments à tout le monde». Ce n’est pas la première fois que l’ancien sélectionneur de l’Angola dénonce un malaise avec ses dirigeants. Il aurait eu en septembre dernier des arriérés de salaire. 

Pas une bonne presse à l’heure où son nom est cité du côté de Bastia.

Un scandale qui risque de se "rembourser" tôt ou tard! 

Un spectacle qui rappelle le "match de la honte" entre la RFA et l’Autriche lors du Mondial 82. Les deux équipes avaient produit un non match lors du dernier match de poule pour s’assurer la qualification et éliminer l’Algérie. 

alt

La fin du match de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations entre la Côte d’Ivoire et le Cameroun a tourné à la farce mercredi soir. Dans les dernières minutes, la Côte d’Ivoire tenant le point du nul qui lui manquait pour se qualifier (0-0), s’est contenté d’une passe à dix improvisée à l’entrée de sa surface. En face, le Cameroun déjà qualifié au coup d’envoi, n’a exercé aucun pressing jusqu’au coup de sifflet final.

Une parodie du football qui a décroché les moqueries du web. Infosport + a retweeté les images publiées sur un compte twitter où l’on voit ce spectacle affligeant de la qualification peu glorieuse des Eléphants. 

(Vidéo:  https://www.youtube.com/watch?v=C8vBKAwWG1k)

Togo to go out!

C’est bien terminé pour le Togo! Les Eperviers du Togo seront absents à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de football. Emmanuel Adebayor Sheyi et ses coéquipiers, qui rêvaient d’une victoire à Tamalé, se sont inclinés (1-3), mercredi 19 novembre après-midi, devant une équipe séduisante des Blacks Stars du Ghana, malgré les absences de Gyan Asamoah et d’André Ayew.

alt

Bien lancés dans le match, les poulains de Tchanilé Tchakalé ont vite été coupés dans leur élan suite à un but d'Abdoul Majeed, peu avant le premier quart d’heure. Perdus à cause de cette réalisation, le Togo encaisse le 2ème but, suite à un superbe lobe signé Mubarak Wakaso. Le milieu a vu la sortie d’Agassa Kossi.

Menés 2-0, les Eperviers croient toujours à un renversement. Et déjà après 2 minutes de la première mi-temps, ils réduisent le score par le truchement de Jonathan Ayité.

Cependant les Eperviers ont perdu leur pied et encaissent un but contre son camp, suite à un centre d’Emmanuel Badu. A trois buts à un, les carottes sont cuites pour les Togolais, qui verront la Coupe d’Afrique des Nations sur leurs petits écrans.

Dans ce groupe E, la Guinée, vainqueur de l’Ouganda 2-1, accompagne le Ghana pour la CAN 2015 en Guinée Equatoriale. 

(Vidéo:  https://www.youtube.com/watch?v=33KS-gWuOdg)

Seize à l'aise! 

Au soir de la 6e journée des éliminatoires de la CAN-2015, tous les participants du tournoi, prévu en Guinée équatoriale du 17 janvier au 8 février, étaient connus.

alt

Au soir de la 6e journée des éliminatoires de la CAN-2015, tous les participants du tournoi, prévu en Guinée équatoriale du 17 janvier au 8 février, étaient connus. Avec un absent de marque, puisque le Nigeria, tenant du titre, a été sorti. Dans la foulée d’une 5e journée riche en émotions, la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN-2015 a soigné le suspense jusque dans les derniers instants. En toute fin de soirée, c’est la RD Congo qui a obtenu le dernier billet qualificatif pour la compétition, à la faveur de la défaite de l’Égypte face à la Tunisie (2-1).

Les Congolais, qui avaient dominé plus tôt la Sierra Leone (3-1), ont obtenu leur qualification en qualité de meilleur 3ème des éliminatoires. Les Égyptiens, en revanche, ont une nouvelle fois échoué à se qualifier pour la grand-messe footballistique continentale.

Plus tôt dans la journée, c’était la Côte d’Ivoire, autre grand nom du football continental, qui avait composté son billet au terme d’un triste match nul face au Cameroun (0-0). Une qualification obtenue sans gloire, et surtout au terme d’une fin de match surprenante, qui a vu les Éléphants jouer à la "passe à 10" durant près de 5 minutes devant des Camerounais visiblement pressés de rentrer aux vestiaires.

Le Nigeria reste à quai

Un triste spectacle heureusement chassé par d’autres rencontres plus spectaculaires. Dans la foulée, c’est le Ghana qui a validé son billet pour la Guinée équatoriale en dominant le Togo à domicile (3-1). Les Black Stars ont été imités quelques minutes plus tard par la Guinée, qui a surclassé l’Ouganda (2-0), puis le Mali, surprenant vainqueur de l’Algérie (2-0).

Et derrière, le Congo a lui aussi confirmé sa présence à la CAN-2015 en s’imposant au Soudan (0-1) tandis que le Nigeria, accroché par l’Afrique du Sud (2-2), a manqué la dernière marche. Une énorme surprise puisque les Super Eagles, tenants du titre, faisaient partie des favoris de la compétition.

Seize pays seront donc invités à en découdre dès le 17 janvier en Guinée équatoriale. Il s’agit, outre le pays hôte, de l'Afrique du Sud, du Sénégal, du Cameroun, de la Zambie, du Burkina Faso, du Gabon, de l'Algérie, du Cap-Vert, de la Tunisie, de la Côte d'Ivoire, du Ghana, du Mali, de la Guinée, du Congo et de la RD Congo.

Eléphantastiques! 

La Côte d’Ivoire s’est qualifiée pour la CAN 2015 en faisant match nul 0-0 contre le Cameroun. Battue (4-1) à l’aller à Yaoundé, la Côte d’Ivoire avait à cœur de réagir sur sa pelouse du Stade Félix Félix Houphouët-Boigny, à Abidjan.

alt

La Côte d’Ivoire s’est qualifiée pour la CAN 2015 en faisant match nul 0-0 contre le Cameroun. Battue (4-1) à l’aller à Yaoundé, la Côte d’Ivoire avait à cœur de réagir sur sa pelouse du Stade Félix Félix Houphouët-Boigny, à Abidjan. D’autant qu’un revers pouvait lui coûter sa place à la Coupe d’Afrique des Nations 2015 en Guinée Équatoriale. Les Ivoiriens avaient besoin d’un nul et d’un point. La Côte d’Ivoire a pris le point qui lui manquait face au Cameroun (0-0) mercredi pour se qualifier pour la phase finale de la CAN 2015 (17 janvier-8 février en Guinée équatoriale).

Les Éléphants d’Hervé Renard conservent ainsi leur seconde place du groupe D, derrière le Cameroun qui était déjà qualifié, et un point devant la RD Congo (vainqueur de la Sierra Leone 3-1).

La Côte d’Ivoire est le 11ème qualifié pour la compétition-phare du continent africain (17 janvier-8 février), après l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Burkina Faso, le Gabon, le Cameroun, le Cap-Vert, la Zambie, la Tunisie, le Sénégal et le pays-hôte, la Guinée équatoriale, qui a repris l’organisation initialement prévue au Maroc.

Le tirage au sort aura lieu le 3 décembre à Malabo, capitale équato-guinéenne.

Eperviers? Non parvenus! 

Historique! Jamais le Togo n’avait pris autant de buts dans son stade de Kégué à Lomé. 

alt

Historique! Jamais le Togo n’avait pris autant de buts dans son stade de Kégué à Lomé. Samedi 15 novembre, les Eperviers ont été méconnaissables devant leur public face à la Guinée lors de la 5è journée des éliminatoires de la CAN 2015. Emmanuel Adebayor et les siens ont été humiliés 1-4 par de jeunes Syli très volontaires.

Avec la possession de balle, la Guinée pose, dès les premières minutes de jeu des problèmes au Togo. Un quart d’heure plus tard, Idrissa Sylla profite d’une sortie hasardeuse de Djehani N’Guissan, le goal des Eperviers, pour ouvrir le score. Derrière, le Togo tente de réagir, Adebayor est fauché dans la surface de réparation mais Floyd Ayité rate le penalty. Avant la pause, la Guinée profite pour corser l’addition avec une nouvelle sortie à la rue de Djehani. Cette fois-ci, c’est Seydouba Soumah qui en profite.

Le joueur de Brastilava sera même l’homme du match. Auteur d’un triplé, il inscrira 2 autres buts en seconde partie, devant une formation togolaise à la peine, abandonné par un sélectionneur en manque de nouvelle stratégie tactique. 4-0 après l’heure de jeu. les carottes sont cuites mais Adebayor donne une lueur d’espoir à son public, en transformant un second penalty obtenu. Malgré son envie, plus rien ne sera marqué.

Le Togo se complique la tâche dans le groupe E. Avec désormais 6 points, les Eperviers sont derniers. Le Ghana, battu à Kampala garde la tête avec 8 points, mais se trouve à portée des Cranes et de la Guinée (7 points). Mercredi, la 6è journée sera décisive dans ce groupe.