Sports - Africa Nouvelles

Chapeau! La FIFA a officialisé la formation des chapeaux du tirage au sort pour le 3è tour des éliminatoires de la Coupe du Monde, Russie 2018. La répartition des pays a été faite selon le classement FIFA dernier.

Bravo! Championne! 

L'athlète ivoirienne Marie José Talou a été élue meilleure athlète africaine de l’année 2015, par l'Association des Comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA). 

alt

Talou s'est distinguée, notamment, lors des 11ès jeux Africains de Brazzaville (septembre-2015) avec, comme résultat, deux médailles d'or sur le 100 et 200m.

Quelques semaines plus tôt, elle participait aux Mondiaux à Pékin, réussissant à se qualifier aux demi-finales du 100m.

Marie José Talou a reçu son prix, lors de la 20è assemblée générale de l’Association des Comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA), qui s'est tenue à Washington, du 27 au 30 octobre.

Néanmoins, l'athlète ivoirienne estime être lésée au niveau local par l’Etat ivoirien. "J’ai été championne, c’est tout, je n’ai rien reçu. Quand c’est comme ça, on se dit que c’est décevant pour un grand pays comme la Côte d’Ivoire à qui on ramène des médailles et qui n’est pas capable d’honorer ses athlètes", a-t-elle regretté dans un entretien à linfodrome.ci.

5ème titre! 

Le Tout Puissant Mazembe a remporté son 5ème titre de la Ligue des champions africaine, après sa victoire (2-0, 2-1), dimanche 8 novembre, contre le club algérien de l'USM Alger. Le public a attendu la 74e minute pour résolument être à la fête quand Mbwana Samatta, l'avant-centre tanzanien du TP Mazembe a ouvert le score sur penalty. 

alt

Le public a attendu la 74e minute pour résolument être à la fête quand Mbwana Samatta, l'avant-centre tanzanien du TP Mazembe a ouvert le score sur penalty. "Lelo nde lelo", traduisez "aujourd'hui c'est aujourd'hui", le refrain en swahili qui tardait à être repris en choeur par tous l'était enfin pour ce 7e but dans la compétition de l'avant-centre de Mazembe. 

Roger Assale, entré à la mi-temps à la place de Solomon Asante sera à l'origine du penalty. Parti en driblles au coeur de la défense de l'Usma d'Alger, il est fauché dans la surface de réparation. Bakary Papa Gassama désigne logiquement le point de penalty. Une éclaircie dans un match quelque peu monotone où l'Usma tenait bien le ballon sans se montrer très dangereux depuis le début de la partie. 

Les présidents des deux clubs s'inviteront d'ailleurs dans les vestiaires à la mi-temps. Est-ce à leur passage qu'on doit les changements effectués de part et d'autres avant l'entame de la seconde manche? Ce n'est pas pour autant que la physionomie du match va changer avec peu de prise d'initiatives de la part de l'équipe locale. 

Le happy end sera signé Roger Assale dans le temps additionnel. Après une déviation sur Mbwana Samatta à hauteur du milieu de terrain, ce dernier vae engager une chevauchée vers le but adverse, éliminer le gardien et laisser le soin à Roger Assale de la glisser au fond des filets, pour Mazembe 2 - Usma 0. 

(Vidéo du match) 

https://youtu.be/G_qRFF9CXrQ

Bravo! Gladiateur! 

La belle année 2015 de Franck Elemba s'est poursuivie le 29 octobre à Washington. Le double médaillé des Jeux africains, désigné meilleur athlète masculin de la compétition, a été honoré par l'association des comités olympiques nationaux. 

alt

Lors de la cérémonie des Awards de l'ANOC, sise dans la capitale américaine, le champion de France du lancer de poids a été honoré, devenant ainsi le premier Congolais à recevoir ce trophée. 

A 24 ans, le détenteur du record national de la discipline continue donc de marquer de son empreinte le sport congolais. Et malgré son échec aux derniers Mondiaux d'althlétisme, en août à Pékin, le Gladiateur veut poursuivre son ascension vers les sommets. Il prépare ainsi avec ambition les Jeux Olympiques 2016, à Rio. 

Eto'o...nnant! 

Nouvelle distinction pour Samuel Eto'o. L'attaquant camerounais a remporté le Golden Foot Award, lundi 21 septembre soir, à Monaco. Ce trophée honore les joueurs âgés d'au moins 28 ans pour l'ensemble de leur carrière ainsi que leur forme du moment.

alt

Eto'o, 34 ans, succède à l'Espagnol Andres Iniesta au palmarès. L'ancien attaquant du Real Madrid, de Barcelone, de l'Inter Milan, Chelsea et Everton, est passé cet été de la Sampdoria au club turc d'Antalyaspor. Et il brille. En 5 matchs, l'ex-capitaine des Lions indomptables a déjà marqué à 5 reprises.

C'est le 2ème Africain à remporter le Golden foot. L'Ivoirien Didier Drogba l'a obtenu en 2013. Lundi, d'autres anciens joueurs ont été mis à l'honneur. David Trezeguet, Gheorghe Hagi, Daniel Passarella et Rinat Dasaev sont ainsi entrés au Golden Foot Hall of Fame.

Le Palmarés du Golden Foot

2003 Roberto Baggio

2004 Pavel Nedved

2005 Andriy Shevchenko

2006 Ronaldo

2007 Alessandro del Piero

2008 Roberto Carlos

2009 Ronaldinho

2010 Francesco Totti

2011 Ryan Giggs

2012 Zlatan Ibrahimovic

2013 Didier Drogba

2014 Andrés Iniesta

2015 Samuel Eto'o

Quand médaille... rime avec prime! 
Les salaires des plus grands footballeurs sont souvent mis au grand jour, de même que le montant que remporte chaque pays lors des compétitions comme le Mondial, la CAN, l'Euro, la Copa America et autres. Normal! 

alt

Comme on aime le dire, le football est le sport roi. Mais savez-vous combien gagnent les athlètes lorsqu'ils participent à leur «Coupe du monde» à eux? Peut-être pas. Actualité oblige, focalisons-nous un peu sur ce que toucheront les athlètes participants aux mondiaux de Pékin (Chine) qui a commencé le 22 août dernier et qui s'achève le 30.
D'après la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), plus de 7 millions de dollars seront distribués aux athlètes lors de cette compétition. Une médaille d'or rapportera à son gagnant 60 000 USD. Quant à l'argent et au bronze, ils rapporteront respectivement 30 000 et 20 000 USD. Ceux qui ne seront pas sur le podium n'auront pas trop de soucis à se faire. L'IAAF verse des primes pour les athlètes terminant dans le top 8. La 8ème place vaut un chèque de 4 000 USD.
Dans les épreuves de relais, un bonus de 80.000 USD est prévu pour le pays vainqueur. En somme, c'est 7,194 millions USD qui sont distribués pour l'ensemble des 47 disciplines des Mondiaux 2015.
Mais ce n'est pas fini. Une prime spéciale de 100 000 USD est réservée au record du monde. C'est cette prime que la Jamaïque, emmenée par Usain Bolt, a gagné lors des Mondiaux de 2011 après avoir remporté le relais 4×100 m en 37.04.

Y a Yaya! Yaya Touré porte encore le continent. Déjà seul africain nommé parmi les 23 pour le Ballon d'or, l'Ivoirien est de nouveau l'unique représentant de l'Afrique parmi les nommés pour l'équipe de rêve de l'année 2015 (FIFA FIFPro World XI).

Que le meilleur gagne! 

Après l’attribution de la CAN 2017 au Gabon et le tirage au sort des éliminatoires effectué dans la foulée par la Confédération Africaine de Football (CAF), c’est au tour de la FIFA d’en faire de même avec la prochaine Coupe du monde 2018, programmée en Russie, du 14 juin au 15 juillet de la même année. Le Comité Exécutif de la CAF a approuvé le format des qualifications du Mondial, proposé par la maison mère. C’est un véritable parcours du combattant qui attend les 53 sélections membres de la CAF avec pas moins de deux tours préliminaires.

alt

Les favoris protégés

Au terme de ce marathon, les 20 formations encore en vie seront réparties en 5 groupes de 4 équipes qui se défieront en rencontres aller-retour. Les premiers de chaque groupe seront qualifiés pour l’aventure russe. Le tirage au sort qui a eu lieu à Saint-Pétersbourg a réservé un tirage clément aux gros favoris, exemptés de premier tour et préservés pour le second. 

Championne d’Afrique en titre, la Côte d’Ivoire était opposée au Liberia tandis que l'Algérie (meilleure équipe au classement FIFA d'alors) a hérité de la Tanzanie. La seule et unique affiche du 2ème tour mettait aux prises le Maroc et la Guinée Equatoriale. 

2ème TOUR (ALLER - RETOUR)

Mercredi 11 novembre

Mozambique – Gabon : 1-0

Soudan – Zambie : 0-1

Jeudi 12 novembre

Namibie – Guinée : 0-1

Togo – Ouganda : 0-1

Burundi – RDC : 2-3

Bénin – Burkina Faso : 2-1

Maroc – Guinée-Equatoriale : 2-0

Vendredi 13 novembre

Madagascar – Sénégal : 2-2

Comores – Ghana : 0-0

Kenya – Cap Vert : 1-0

Libye – Rwanda : 1-0

Angola – Afrique du Sud : 1-3

Niger – Cameroun : 0-3

Liberia – Côte d’Ivoire : 0-1

Mauritanie – Tunisie : 1-2

Swaziland – Nigeria : 0-0

Samedi 14 novembre

Ethiopie – Congo : 3-4

Tanzanie – Algérie : 2-2

Tchad – Egypte : 1-0

Botswana – Mali : 2-1

Gabon – Mozambique : 1-0 (4-2 aux TAB)

Dimanche 15 novembre

Ouganda – Togo : 3-0

Zambie – Soudan : 2-0

RDC – Burundi : 2-2

Guinée-Equatoriale – Maroc : 1-0

Guinée – Namibie : 2-0

Mardi 17 novembre

Rwanda – Libye : 1-3

Cameroun – Niger : 0-0

Congo – Ethiopie : 2-1

Ghana – Comores : 2-0

Nigeria – Swaziland : 2-0

Egypte – Tchad (4-0)

Tunisie – Mauritanie (2-1)

Afrique du Sud – Angola (1-0)

Côte d’Ivoire – Liberia (3-0)

Burkina Faso – Bénin (2-0)

Algérie – Tanzanie (7-0)

Cap Vert – Kenya (2-0)

Mali – Botswana (2-0)

Sénégal – Madagascar (3-0)

Tous les qualifiés pour le 3è tour des éliminatoires du Mondial 2018:

Sénégal, Cap-Vert, Mali, Gabon, Ouganda, Congo, Afrique du Sud, Egypte, Algérie, Burkina Faso, Zambie, RD Congo, Maroc, Nigéria, Cameroun, Ghana, Tunisie, Côte d'Ivoire, Guinée. 

Les 20 nations qualifiées se retrouveront pour un 3ème et dernier tour. Elles seront réparties en 5 poules de 4 équipes. Le 1er de chaque groupe sera qualifié pour la Coupe du monde 2018.

 

 

5ème sacre! 

Le Nigeria a remporté pour la cinquième fois la Coupe du monde des moins de 17 ans, le 8 novembre 2015 au Chili. Les Nigérians ont fait plier des Maliens qui rêvaient de décrocher le premier titre mondial de leur pays, en football. 

alt

Le Nigéria est décidément trop fort au Mondial U17. Pour la 5è fois de leur histoire, les Golden eaglets se sont imposés en Coupe du monde des moins de 17 ans. Victorieux il y a deux ans devant le Mexique aux Emirats arabes Unis, les hommes d'Emmanuel Amunike ont battu dimanche au Chili, le Mali 2-0.

Les Golden Eaglets auraient pu se faciliter la tâche dans cette rencontre si Ebere avait transformé le penalty obtenu dès la 4è minute de jeu. Samuel Diarra, le goal des Aiglonnets sort le grand jeu. 0-0 à la pause.

Au retour des vestiaires, le Nigéria prend l'avantage grâce à son goléador, Victor Osimhen, qui inscrit son 10è but de la compétition.Trois minutes plus tard, Funsho Bamgboye double la mise et douche les espoirs du Mali. Malgré quelques raids d'Ally Malle ou encore Sekou Koita, les hommes de Baye Ba ne reviendront pas au score.

Le Nigeria décroche ainsi le 5ème titre mondial U-17 de son histoire, après ses victoires à RP Chine 1985, Japon 1993, Corée 2007 et E.A.U. 2013. S'y ajoutent les titres de vice-champion à Canada 1987, Trinité-et-Tobago 2001 et Nigeria 2009.

En match pour la 3è place de ce Mondial U17, la Belgique s'est imposée 3-2 devant le Mexique.