Sports - Africa Nouvelles

Qui succédera à Yaya Touré? 

36 footballeurs professionnels pour succéder au champion d'Afrique des Nations de la dernière Can 2015 et quadruple ballon d'or Africain, Touré Yaya Gnégnéry, capitaine des éléphants de Côte d'Ivoire, détecteur du titre du ballon d'or 2014, est encore en lice pour celui de 2015. 

alt

Au rang des favoris on devrait retrouver le quadruple tenant du titre Yaya Touré, vainqueur de la CAN 2015 avec la Côte d’Ivoire malgré une saison mi figue mi raisin à Manchester City. Pierre Emerick Aubameyang qui enfile les buts comme des perles au Borussia Dortmund ne devrait pas être loin du podium. Max-Alain Gradel, un des favoris, se retrouve blessé jusqu’en février, une très bonne CAN, une deuxième moitié de saison exceptionnelle à saint-Etienne et son transfert à Bournemouth.

L’indisponibilité de Gradel devrait ouvrir la porte à d’autres outsiders. Notamment Stéphane Mbia. Ce n’est pas le plus populaire mais l’un des plus constants ces deux dernières années. Vainqueur de la Ligue Europa avec Seville pour une deuxième fois consécutive avant de filer en Turquie. Il a été également promu capitaine du Cameroun.

Yacine Brahimi qui perpétue le bonne santé du Maghreb au FC Porto, Sadio Mané en verve à Southampton ou encore Yannick Bolasie qui a brillé pour sa première CAN, Andre Ayew finaliste en Guinée équatoriale et qui réalise des débuts tonitruants en Premier league, peuvent également se mêler à la lutte.

Contrairement à l'édition précédente, qui avait enregistré 24 joueurs nominés, ce ballon d'or 2015 connais une hausse de 13 footballeurs.

Pour le titre de meilleur joueur base sur le continent, la Caf a sélectionné 24 footballeurs, évoluant dans les championnats africains, notamment Gbohouo Sylvain, gardien des éléphants de Côte d'Ivoire et Assalé Roger, tous deux champions d'Afrique des nations (Can 2015).

Notons que la remise des Gio-Caf Awards aura lieu entre le 8 et le 11 janvier 2016 à Lagos, au Nigeria.

Le sceau des Lionceaux! 

Le Sénégal a décroché la médaille d'or du tournoi de football des 11emes jeux africains de Brazzaville après sa victoire obtenue en finale face au Burkina Faso (1-0). Moussa Seydi a propulsé le Sénégal sur la plus haute marche du podium en inscrivant l'unique but de la partie à la 2e minute de jeu. C'est la toute première victoire majeure du football sénégalais. La dernière fois que les Lions s'étaient adjugés de la médaille d'Or, c'était lors des Jeux de l'amitié de Dakar, ancêtres des Jeux africains inaugurés en 1965 à Brazzaville. 

alt

Le football sénégalais s'est paré d'or aux 11e Jeux africains avec la victoire des «Lions» olympiques qui se sont imposés face aux Etalons de Burkina Faso sur la marque étriquée de 1 à 0. L'équipe sénégalaise a trouvé le chemin de buts dés la 2e minute de jeu suite à un débordement suivi d'un centre de Cheikh Dieng. En embuscade, Ibrahima Sory Keita devance le portier adverse et talonne subtilement le ballon pour Moussa Seydi. Le sociétaire du Fc Metz surgit pour battre l'excellent portier Burkinabé. S'il parvient à gagner les duels au milieu de terrain et avoir une certaine mainmise sur le match, le Sénégal s'est toutefois donné quelques frayeurs avec un flottement noté au niveau de sa charnière centrale. Comme cet énorme cafouillage à la 27e minute et qui aura valu un pénalty contre le Sénégal. Mais les protégés de Serigne Saliou Dia, tiennent le bon bout pour maintenir leur avantage à la mi-temps. Au début de 2ème période, la rencontre change de physionomie.

Le Sénégal peine à retrouver toutes son efficacité offensive. Il ne tarde d'ailleurs pas à subir le jeu. Les Etalons vont se procurer des occasions franches. Mais ils se heurtent chaque fois au portier Pape Ndiaye, très vigilant dans sa surface. L'entraineur Saliou Dia opère des changements et relance successivement Silvain Badji à la place du buteur Moussa Seydi (65e min) et Dominique Mendy pour le passeur Cheikh Dieng et Abdoulaye Ba pour Samba Ndiaye.

Moins incisifs dans le jeu, les «Lions» olympiques se feront cependant fort de préserver précieusement leur court avantage, avant de sceller la victoire finale et s'installer sur la plus haute marche du tournoi de football. Les « Lions » entraient à cet instant au panthéon du football sénégalais et rejoignent en même temps leurs glorieux devanciers qui s'étaient taillés de la médaille d'or lors Jeux de l'Amitié de 1963. Seulement, c'est la première victoire du football sénégalais dans ces Jeux africains lancés en 1965 à Brazzaville.

Tout en dédiant ce succès à leur coéquipier Mamadou Salif Ndiaye, décédé en plein préparation au Sénégal, l'équipe du Sénégal des U23 a l'œil maintenant tourné vers les championnats d'Afrique des U23 prévus au Sénégal.

Les 3 premières équipes seront directement qualifiées aux Jeux olympiques.

Jave...lot de médailles!  
Le Kenya poursuit sa moisson de médailles aux Championnats du monde de Pékin. 

alt

Outre la victoire de Hyvin Kiyeng Jepkemoi sur 3000 m steeple, la performance est venue de Julius Yego. Auteur d'un jet à 92, 72m, il est devenu champion du monde du lancer du javelot.
Vice-champion du monde en 2013, Yego a impressionné son monde, établissant au passage un nouveau record d'Afrique et la 3ème meilleure performance de tous les temps avec ce jet. Il devance l'Egyptien Ihab El Sayed (88m 99). Le Finlandais Tero Pitkamaki complète le podium avec un jet à 87, 64m.
Les 92m72 du Kényan Julius Yego en finale du javelot sont la meilleure performance mondiale depuis 2001.

Victoire épique! 
Pour la première fois de son histoire, l'AS Tanda est devenu champion de Côte d'Ivoire à l'issue de la dernière journée de Ligue 1 disputée dimanche 16 aout. Dans un duel très serré avec l'ASEC mimosas, Tanda ne s'est adjugé le titre que lors de la dernière journée.

alt

Face au CO Korhogo, l'AS Tanda s'est imposé 2-1. Un score suffisant pour mettre la main sur le trophée de champion. car dans l'autre rencontre, l'ASEC Mimosas s'est également imposé 1-0 devant le Sc Gagnoa.
«Après tant d'effort, la joie est immense. Il faut dire sincèrement qu'on n'y croyait pas au début. Nous avons commencé à y croire lorsqu'à la trêve, nous nous sommes retrouvés à la tête que nous nous sommes rendus compte de la chance que nous avions. Rien ne fut facile, à l'image de ce match. Car toutes les journées éraient des finales. Je félicite mes joueurs qui ont été héroïques», a indiqué Cévérin Yoboua, président du club chez nos confrères de Sport Ivoire.
 
Au classement, l'AS Tanda totalise 51 et est suivi de l'ASEC (50 points). Les deux clubs disputeront la prochaine Ligue africaine des champions. Gagnoa, 3è avec 43 unités passe en Coupe de la Confédération de la CAF.
 
L'AS Tanda, dont c'est la 2ème saison dans l'élite, est le 3ème club de l'intérieur du pays à remporter le titre, après le Sporting Club de Gagnoa (1976) et le Séwé Sports de San Pedro, champion sortant, après 3 sacres consécutifs (2012, 2013, 2014).

Que de surprises! 
L’Afrique a vibré, ce week-end des 5 et 6 septembre, au rythme de la 2è journée des éliminatoires de la CAN 2017. Quelques surprises à noter avec la défaite de la Tunisie au Libéria, celle de l’Afrique du Sud en Mauritanie. Les matchs nuls de la Côte d’Ivoire devant la Sierra Léone et du Nigéria en Tanzanie. 
Bonne opération notamment pour le Togo, seul leader du groupe A et du Cameroun malgré un match difficile en Gambie. A noter aussi les cartons de l’Egypte au Tchad, de l’Algérie au Lesotho et du Maroc à Sao Tomé. 
alt
 
Groupe A 
 
Djibouti 0 Togo 2
 
Serge Akakpo, Floyd Ayité.
 
Liberia1 Tunisie 0
 
Classement: 1. Togo, 6 pts (+3). 2. Tunisie, 3 pts (+6). 3. Liberia, 3 pts. 4. Djibouti, 0 pt (-9).
 
Groupe B 
 
Centrafrique 2 RD Congo 0
 
Buts : Vianney Mabidé, Junior Gourrier
 
Madagascar 0 Angola 0
 
Classement: 1. Angola, 4 pts (+4). 2. RD Congo, 3 pts (-1). 3. Centrafrique, 3 pts (-2). 4. Madagascar, 1 pt (-1).
 
Groupe C 
 
Soudan du Sud 1 Guinée équatoriale 0
 
Bénin 1 Mali 1
 
Buts : Abdoulaye Diaby- Jordan Adeoti
 
Classement: 1. Mali, 4 pts (+2). 2. Soudan 3 pts (-1). 3. Bénin, 1 pt (0). 4. Guinée Equatoriale, 1 pts (-1).
 
Groupe D 
 
Comores 0 Ouganda 1
 
Buts : Tony Mawejje
 
Botswana 1 Burkina Faso 0
 
Classement: 1. Ouganda, 6 pts (+3), 2. Burkina Faso, 3 pts (+1). 3. Botswana 3 pts (-1). 4. Comores, 0 pt (-3).
 
Groupe E 
 
Kenya 1 Zambie 2
 
Buts: Michael Olunga – Winston Kalengo (28e), Collins Mbesuma (42e)
 
Guinée Bissau 2 Congo 4
 
Buts : Fode Dore x4
 
Classement: 1. Congo, 4 pts (+2), 2. Zambie 4 pts (+1), 3. Kenya, 1 pt (-1), 4. Guinée Bissau, 1 pt (-2).
 
Groupe F 
 
Libye 1 Cap Vert 2
 
Sao Tomé e Principe 0 Maroc 3
 
Classement: 1. Cap-Vert, 6 pts (+7), Maroc , 6 pts (+4). 3. Libye, 0 pt (-2), Sao Tomé e Principe, 0 pt (-9).
 
Groupe G 
 
Tchad 1 Egypte 5
 
Buts : Bassem Morsi x3, Mohamed Salah, Kahraba
 
Tanzanie 0 Nigéria 0
 
Classement: 1. Egypte, 6 pts (+7). 2. Nigeria, 4 pts (+2). 3. Tanzanie, 1 pt (-3), 4. Tchad, 0 pt (-6)
 
Groupe H
 
Ile Maurice 1 Mozambique 0
 
But : Fabien Pithia
 
Rwanda 0 Ghana 1
 
Buts : Wakaso
 
Classement: 1. Ghana, 6 pts (+7). 2. Rwanda, 3 pts. 3. Ile Maurice, 3 pts (-6). 4. Mozambique, 0 pt (-2).
 
Groupe I 
 
Gabon 4 Soudan 0 (match amical)
 
Buts: Evouna (x2), Mbingui et Aubameyang
 
Sierra Leone 0 Côte d’Ivoire 0
 
But : Agab (79eme sp).
 
Classement: 1. Soudan, 3 pts (+1). 2. Sierra Leone, 1 pts (-1) / Côte d’Ivoire : 1 pts
 
Groupe J 
 
Lesotho 1 Algérie 3
 
Buts : Ghoulam, Soudani x2
 
Seychelles 1 Ethiopie 1
 
Classement: 1. Algérie, 6 pts (+6). 2. Ethiopie, 4 pts (+1). 3. Seychelles, 1 pt (-4). 4. Lesotho, 1 pt (-3)
 
Groupe K 
 
Namibie 0 Sénégal 2
 
Buts : Cheikhou Kouyaté, Sadio Mané
 
Burundi 2 Niger 0
 
Buts: Fiston Abdoul Razak, Abassi Nshimirimana
 
Buts : Dela Sacko (39eme sp).
 
Classement: 1. Sénégal, 6 pts (+4). 2. Burundi, 3 pts. 3. Niger, 3 pts (-1). 4. Namibie, 0 pt (-3).
 
Groupe L 
 
Swaziland 2 Malawi 2
 
Zimbabwe 1 Guinée 1
 
Buts : Karuru 34e – Id. Sylla 2e,
 
Classement: 1. Swaziland, Zimbabwe, 4 pts (+1). 3. Malawi, Guinée 1 pts (-1).
 
Groupe M 
 
Gambie 0 Cameroun 1
 
But: Vincent Aboubakar
 
Mauritanie 3 Afrique du Sud 1
 
But : Aly Abeid, Beyguili, Bessam – Gabuza
 
Classement: 1. Cameroun, 6 pts (+2). 2. Mauritanie 3 (+1), 3. Gambie, 1 pt (-1). 4. Afrique du Sud, 1 pts (-2)

Premier érythréen et plus jeune de tous les temps! 
A 19 ans, Ghirmay Ghebreslassie entre dans l'histoire en grimpant sur le toit du marathon mondial. Les Mondiaux de Pékin ont démarré par un premier exploit marquant. L'Erythréen Ghirmay Ghebreslassie est en effet devenu, le plus jeune champion du monde du marathon, pour sa 3ème expérience seulement sur la distance (42,195 km). 

alt

Il a surpris tous les favoris sous le soleil pékinois pour décrocher son premier succès dans un grand marathon. Ghirmay Ghebreslassie a devancé, en 2 heures 12 minutes 27 secondes, l'Ethiopien Yemane Tsegay (2h13.07) et l'Ougandais Munyo Solomon Mutai (2h13:29), médailles d'argent et de bronze. 
Après une première partie de course où les cadors se sont marqués (1h6'55" à mi-marathon), et où un des grands favoris, Dennis Kimetto, a rapidement disparu des radars, Ghebreslassie a placé son accélération au bout de 34 km, croquant d'abord le coureur du Lesotho Tsepo Mathibelle, avant de filer seul (2h12'28"). L'Ethiopien Yemane Tsegay est revenu un temps sur ses talons, mais il a dû lâcher prise rapidement, notamment à cause de maux d'estomac, et se contenter de la deuxième place (2h13'08").
«C'est aussi la première médaille d'or (aux Mondiaux d'athlétisme) de mon pays et cela compte pour notre histoire. Mes parents voulaient faire de moi un brillant étudiant, et moi je voulais devenir un grand athlète», a expliqué Ghirmay Ghebreslassie.

Sport avec transport! 

Essan Amoin Marie-Laure, présidente de «Gym santé», est la première présidente de la Fédération ivoirienne des randonnées pédestres et sport pour tous (Firapes).Seule candidate en lice, elle a été élue par acclamations par les 29 clubs de cette organisation. 

alt

C'était au cours de la première Assemblée générale élective qui a eu lieu à Abidjan-Yopougon. Deux commissaires aux comptes ont été également élus. Il s'agit de Kouamé Konan Marcel (1er commissaire aux comptes) et Samaké Tiékoura (2è commissaire aux comptes). Kougoulin Dela Bruno, chef de cabinet, représentant le ministre des Sports et Loisirs, s'est félicité de l'élection de la présidente de cette fédération avant de souhaiter qu'elle travaille à la vulgarisation de cette discipline.

«Le sport dont vous faite la promotion, bienque pratiqué par tous, est,cependant, méconnu du grand public. Jusque-là, les gens le pratiquent de façon informelle mais aujourd'hui vous venez de le rendre formel », a-t-il indiqué. Selon lui, le ministère des Sports est disposé à accompagner cette nouvelle fédération car «à un certain âge, on ne peut plus faire de sport de compétition mais on peut faire le sport d'entretien qui permet d'éviter certaines maladies».

Pour ses premiers mots, la présidente de la Firapes a tenu à remercier ses pairs pour la confiance placée en elle. «Avec la mise en place de cette fédération de "sport pour tous",nous venons d'entrer dans l'histoire de la Côte d'Ivoire et nous invitons les autres clubs à nous rejoindre », dira Mme Essan selon qui, tout le monde doit pratiquer le sport (les malades, les prisonniers, etc.).

La FIRAPES prend en compte tout ce qui est randonnée pédestre, gymnastique, fitness, sport et bien-être, sport et éducation.