JEUX AFRICAINS DE BRAZZAVILLE: Les Lionceaux sénégalais médaillés d'or du football - Africa Nouvelles

AFRIQUE

Le sceau des Lionceaux! 

Le Sénégal a décroché la médaille d'or du tournoi de football des 11emes jeux africains de Brazzaville après sa victoire obtenue en finale face au Burkina Faso (1-0). Moussa Seydi a propulsé le Sénégal sur la plus haute marche du podium en inscrivant l'unique but de la partie à la 2e minute de jeu. C'est la toute première victoire majeure du football sénégalais. La dernière fois que les Lions s'étaient adjugés de la médaille d'Or, c'était lors des Jeux de l'amitié de Dakar, ancêtres des Jeux africains inaugurés en 1965 à Brazzaville. 

alt

Le football sénégalais s'est paré d'or aux 11e Jeux africains avec la victoire des «Lions» olympiques qui se sont imposés face aux Etalons de Burkina Faso sur la marque étriquée de 1 à 0. L'équipe sénégalaise a trouvé le chemin de buts dés la 2e minute de jeu suite à un débordement suivi d'un centre de Cheikh Dieng. En embuscade, Ibrahima Sory Keita devance le portier adverse et talonne subtilement le ballon pour Moussa Seydi. Le sociétaire du Fc Metz surgit pour battre l'excellent portier Burkinabé. S'il parvient à gagner les duels au milieu de terrain et avoir une certaine mainmise sur le match, le Sénégal s'est toutefois donné quelques frayeurs avec un flottement noté au niveau de sa charnière centrale. Comme cet énorme cafouillage à la 27e minute et qui aura valu un pénalty contre le Sénégal. Mais les protégés de Serigne Saliou Dia, tiennent le bon bout pour maintenir leur avantage à la mi-temps. Au début de 2ème période, la rencontre change de physionomie.

Le Sénégal peine à retrouver toutes son efficacité offensive. Il ne tarde d'ailleurs pas à subir le jeu. Les Etalons vont se procurer des occasions franches. Mais ils se heurtent chaque fois au portier Pape Ndiaye, très vigilant dans sa surface. L'entraineur Saliou Dia opère des changements et relance successivement Silvain Badji à la place du buteur Moussa Seydi (65e min) et Dominique Mendy pour le passeur Cheikh Dieng et Abdoulaye Ba pour Samba Ndiaye.

Moins incisifs dans le jeu, les «Lions» olympiques se feront cependant fort de préserver précieusement leur court avantage, avant de sceller la victoire finale et s'installer sur la plus haute marche du tournoi de football. Les « Lions » entraient à cet instant au panthéon du football sénégalais et rejoignent en même temps leurs glorieux devanciers qui s'étaient taillés de la médaille d'or lors Jeux de l'Amitié de 1963. Seulement, c'est la première victoire du football sénégalais dans ces Jeux africains lancés en 1965 à Brazzaville.

Tout en dédiant ce succès à leur coéquipier Mamadou Salif Ndiaye, décédé en plein préparation au Sénégal, l'équipe du Sénégal des U23 a l'œil maintenant tourné vers les championnats d'Afrique des U23 prévus au Sénégal.

Les 3 premières équipes seront directement qualifiées aux Jeux olympiques.