Sports - Africa Nouvelles

Tous à égalité! 

A l'issue de la 1ère journée, jouée le 20 janvier, toutes les 4 équipes du groupe D (Cameoun, Cote d'Ivoire, Guinée et Mali) sont exactement dans la meme situation de classement, points et buts.  Toutes les quatre sélections entament donc la 2ème journée avec les memes chances de qualification. Mais.... malheur à qui devrait perdre! 

alt

(Cliquez sur la figure pour agrandir Svp)

 

 

Une autre journée de surprises? 

La première journée de chaque poule de  la CAN 2015 s’est achevée, mardi 20 janvier, avec le groupe D et l’entrée en jeu de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Mali et du Cameroun. Après 4 jours de compétitions, que retenir? Bilan du groupe D. 

alt

Voilà aussi un groupe difficile à départager et qui a montré que rien n’est encore décidé.

Contre le Mali, le Cameroun n’a pas confirmé la forme qu’il a présentée dans les éliminatoires. Les Lions ont souffert après l’ouverture du score du Mali avant d’arracher l’égalisation. Sûrement qu’il reste des choses à corriger. Volker Finke s’y attèlera avant le match contre la Guinée.

Le Mali, lui, a fait bonne impression. S’il reprend le même match contre la Côte d’Ivoire, il donnera du fil à retordre aux Eléphants.

Ces derniers ont montré lors de cette première journée qu’ils sont vraiment une équipe en reconstruction. La grosse erreur consécutive à l’énervement de Gervinho sur le terrain et la preuve que les anciens coaquipiers de Drogba ne sont pas dans leur peau. La suite ne sera pas facile. 

Le groupe D a marqué 4 buts.

Super Kidiaba! 
C’est le 2ème match nul des deux équipes dans cette compétition. 

alt

Le Cap-Vert va regretter ses nombreuses occasions de fin de rencontre. Sur un corner frappé de la droite par Heldon, Varela place une tête à bout portant, sauvée d’un réflexe par Kidiaba. Le gardien se relève et s’impose à nouveau face à Stopira, qui avait suivi ! 
La RD Congo peut dire merci à Kidiaba ! C’est vrai que c’est le dernier rempart, mais Robert Kidiaba a fait son match. A deux minutes de la fin, le goal de TP Mazembe a sorti une balle de but.  
L’attaquant Heldon s’était ouvert le chemin du but après s’être débarrassé de son défenseur. Sa frappe du gauche à 10 mètres à été détournée d’une main ferme par le gardien de la RDC, qui sauve encore les siens. 
La première mi-temps de la rencontre entre la RD Congo et le Cap Vert n’a pas été prolifique en occasion. Une chose à retenir en première mi-temps, la sortie sur blessure de Youssuf Mulumbu. 
Lors de la dernière journée, la RD Congo va affronter la Tunisie, vainqueur de la Zambie (2-1), alors que le Cap Vert s’oppose aux Chipolopolos.

Congo... tout de go! 

L’équipe du Congo a fait un grand pas vers une qualification en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations, ce 21 janvier à Bata, en battant le Gabon 1-0. Les Gabonais, eux, restent deuxièmes du groupe A. Mais ils devront décrocher leur billet pour le second tour le 25 janvier contre la Guinée équatoriale, l’équipe hôte de cette CAN 2015. 

alt

«Certains élèves apprennent très vite», avait assuré avec malice Claude Le Roy, juste après le tirage au sort de la CAN 2015. Le Français voyait bien son équipe du Congo, novice en Coupe d’Afrique des nations, déjouer les pronostics dans le groupe A de cette phase finale. Et, pour le moment, les faits lui donnent raison. Après avoir arraché le nul 1-1 face à la Guinée équatoriale, l’équipe hôte du tournoi, les Congolais ont donné une leçon de réalisme aux Gabonais, ce 21 janvier à Bata.

En première période, les Gabonais laissent l’initiative du jeu aux Congolais, mais ils se procurent les meilleures occasions. A la 4e minute, l’attaquant Frédéric Bulot fait rugir de plaisir les nombreux supporters gabonais présents dans l’Estadio de Bata avec une reprise de demi-volée puissante. La remise en retrait signée Malick Evouna n’était pas moins belle. Mais Christoffer Mafoumbi, le gardien adverse, était à la parade. A la 19e minute, lancé dans l’axe, l’attaquant Malick Evouna résiste à une charge de Dimitri Magnokele mais perd son duel face à Mafoumbi. Les milieux de terrain André Biyogo Poko (22e) et Levy Madinda (42e) tentent aussi leur chance. Enfin, l’attaquant Pierre-Emerick Aubameyang cadre un coup franc dans les arrêts de jeu (45e+3).

La boulette d’Ecuele Manga

A force de s’exposer, l’équipe du Gabon finit toutefois par le payer. Juste après la pause, sur un coup franc, les défenseurs Francis Nganga et Bruno Ecuele Manga se gênent. Ecuele Manga dévie le ballon vers Prince Oniangué, qui ouvre le score d’une reprise de demi-volée croisée: 0-1, 48e. Oniangué n’est ensuite pas loin du doublé avec une belle de reprise de volée. Mais, cette fois, Didier Ovono, est à la parade (54e).

Après le but congolais, les rôles s’inversent: les «Panthères» se lancent à l’assaut du camp adverse tandis que les «Diables rouges» procèdent par contre-attaques. Ce changement de stratégie sourit presque lorsqu’un ballon revient vers Malick Evouna qui frappe. La balle ricoche sur l’extérieur du montant gauche congolais (68e). Une dizaine de minutes plus tard, Levy Madinda frappe en force de l’extérieur du pied. Le ballon rase la lucarne. Le milieu de terrain remet encore ça à la 82e minute. Toujours en vain. Le Congo remporte son premier match de CAN depuis 1974…

Voilà le Gabon condamné à vivre un derby bouillant et à fort enjeu face au voisin équato-guinéen, le 25 janvier à Bata. Le même jour, à Ebibeyin, les Congolais tenteront de prendre le point qui leur manque pour créer la sensation. 

VIDEOS

But d'Oniangué (Congo)

https://www.youtube.com/watch?v=Yk9ZOxtiKjY 

Résumé du match 

https://www.youtube.com/watch?v=Yk9ZOxtiKjY

 

 

Encore deux chocs!  

Après le match d’un niveau très peu élevé qu'ont offert le Cap-Vert et la RD Congo, jeudi soir dans la dernière rencontre de la 2ème journée du groupe B de la CAN 2015, place au groupe C considéré comme le groupe de la mort.

alt

Un groupe de qui on peut espérer deux matchs beaucoup plus plaisants et beaucoup moins ennuyeux. La raison est toute simple: cette poule est composée du Sénégal, du Ghana, de l’Algérie et de l’Afrique du sud, 4 nations dont le niveau de jeu a été très élevé mardi dernier au cours de la premier journée.

Souvenez-vous, dans le premier match, le Sénégal est venu à bout du Ghana (2-1), alors que l’Algérie a battu l’Afrique du Sud (3-1) dans la seconde rencontre.

Cette fois, les deux rencontres de ce vendredi opposent le Ghana à l’Algérie d’une part et l’Afrique du Sud au Sénégal de l’autre.

Les Fennecs et les Lions de la Téranga doivent confirmer. Quant aux Black Stars et aux Bafana Bafana, ils doivent éviter toute nouvelle défaite pour éviter de quitter prématurément le tournoi.

Coup dur aux "zambie...tions" des Chipolopolos! 

Quelle Tunisie! Quel match! Alors qu’on s’acheminait vers la fin de la rencontre sur un nul (1-1), les Tunisiens ont cueilli à froid les Zambiens, en inscrivant un 2ème but pour la victoire. Les Aigles de Carthage ont pris alors une très belle avance pour la qualification. 

alt

Le but de Mayuka pour la Zambie 

Et pourtant, ce sont les Chipolopolos qui ont ouvert le score, suite à un tir à bout portant d’Emmanuel Mayuka. L’attaquant a profité de la passivité de la défense tunisienne pour prendre de l’avance (62è). Les hommes de Janza Honour ont continué leur pression sur leurs adversaires, sans toutefois concrétiser les occasions qu’ils se sont procurées.

 La réaction des Aigles de Carthage 

Sonnée par les Chipolopolo, la Tunisie a réussi à renverser complètement le jeu. Les changements opérés par le technicien belge ont été pour quelque chose dans cette victoire. D’abord, l’égalisation d’Ahmed Akaichi à la 70è minute. Les Aigles de Carthage subissent toujours les assauts des Zambiens mais arrivent à avoir quelques occasions. Ainsi, Yassine Chikhaoui dévie un centre de Msakni et double la marque pour la Tunisie.

La Tunisie, du coup, prend une avance sérieuse pour la qualification avec 4 points en 2 matchs. La Zambie occupe la 3ème place avec un point. 

(Vidéo du match)

 https://www.youtube.com/watch?v=77bw5nMlCec 

Diable d'un Congo! 

Les Diablews Rouges du Congo a battu les Panthères du Gabon sur un score de 1-0 après un match nul lors d'une 1ère mi-temps combative. Le Congo s'en est bien tiré à l'issue de cette 2ème journée du groupe A. 

alt

Après une première mi-temps stérile, où les Gabonais se sont procurés la seule occasion à la 19ème minute, Malick Evouna échouant de peu devant l'excellent portier congolais, Christopher Mafoumbi, la rencontre s'est emballée en seconde période.

Chaque équipe a alors cherché avec plus d'engagement à faire la décision, les Congolais y parviendront finalement grâce à Prince Oniangué, reprenant victorieusement une balle mal renvoyée par la défense gabonaise à la 48ème minute.

Dès lors, l'équipe gabonaise va jeter toutes ses forces dans la bataille pour revenir dans le match, sans succès, face à des Congolais déterminés.

Cette victoire permet au Congo, tenu en échec par la Guinée équatoriale pour son premier match (1-1), de prendre la tête du groupe A, suivi de sa victime du jour, le Gabon, et de la Guinée équatoriale, le Burkina fermant la marche. 

La bande à Pierre Aubameyang du Gabon devra continuer sur la même lancée que leur premier match pour décrocher leur ticket en quart de final 

CLASSEMENT 

1er Congo 4 pts ( 1),

2e Gabon 3 pts ( 1),

3e Guinée équatoriale 2 pts (0),

4e Burkina Faso 1 pt (-2).

PROCHAINE JOURNEE

dimanche 25 janvier:

Gabon - Guinée équatoriale

Congo - Burkina Faso