Sports - Africa Nouvelles

Bravo! Gladiateur! 

La belle année 2015 de Franck Elemba s'est poursuivie le 29 octobre à Washington. Le double médaillé des Jeux africains, désigné meilleur athlète masculin de la compétition, a été honoré par l'association des comités olympiques nationaux. 

alt

Lors de la cérémonie des Awards de l'ANOC, sise dans la capitale américaine, le champion de France du lancer de poids a été honoré, devenant ainsi le premier Congolais à recevoir ce trophée. 

A 24 ans, le détenteur du record national de la discipline continue donc de marquer de son empreinte le sport congolais. Et malgré son échec aux derniers Mondiaux d'althlétisme, en août à Pékin, le Gladiateur veut poursuivre son ascension vers les sommets. Il prépare ainsi avec ambition les Jeux Olympiques 2016, à Rio. 

Eto'o...nnant! 

Nouvelle distinction pour Samuel Eto'o. L'attaquant camerounais a remporté le Golden Foot Award, lundi 21 septembre soir, à Monaco. Ce trophée honore les joueurs âgés d'au moins 28 ans pour l'ensemble de leur carrière ainsi que leur forme du moment.

alt

Eto'o, 34 ans, succède à l'Espagnol Andres Iniesta au palmarès. L'ancien attaquant du Real Madrid, de Barcelone, de l'Inter Milan, Chelsea et Everton, est passé cet été de la Sampdoria au club turc d'Antalyaspor. Et il brille. En 5 matchs, l'ex-capitaine des Lions indomptables a déjà marqué à 5 reprises.

C'est le 2ème Africain à remporter le Golden foot. L'Ivoirien Didier Drogba l'a obtenu en 2013. Lundi, d'autres anciens joueurs ont été mis à l'honneur. David Trezeguet, Gheorghe Hagi, Daniel Passarella et Rinat Dasaev sont ainsi entrés au Golden Foot Hall of Fame.

Le Palmarés du Golden Foot

2003 Roberto Baggio

2004 Pavel Nedved

2005 Andriy Shevchenko

2006 Ronaldo

2007 Alessandro del Piero

2008 Roberto Carlos

2009 Ronaldinho

2010 Francesco Totti

2011 Ryan Giggs

2012 Zlatan Ibrahimovic

2013 Didier Drogba

2014 Andrés Iniesta

2015 Samuel Eto'o

Au Gabon! Ah bon? 

Faux et faux ! Messi et ses proches démentent. Alors que plusieurs médias indiquent que l'attaquant argentin aurait perçu 3,5 millions d'euros en contrepartie de sa visite au Gabon samedi dernier, le clan du joueur du FC Barcelone est sorti du silence pour démentir cette information. 

alt

Ce dernier a indiqué auprès du quotidien espagnol El Mundo Deportivo que Messi n'a pas perçu 3,5 millions d'euros pour ce déplacement sur le continent africain.

Une réponse qui rejoint celle du chef de l'Etat gabonais. Celui-ci a laissé entendre que le quadruple Ballon d'or n'avait rien reçu pour se rendre au Gabon.

«Quand je m'étais rendu à Barcelone il y a quelques années, j'avais rencontré Messi qui m'avait indiqué qu'il viendrait me rendre visite à Libreville. C'est une promesse qu'il m'avait faite. C'est un homme d'honneur qui a juste tenu sa parole. Le calendrier faisait bien les choses, ça correspondait avec la pose de la première pierre», avait déclaré Ali Bongo à la presse.

Salaire géant pour Gyan! 

Un nouveau club pour Asamoah Gyan. L'attaquant ghanéen s'est officiellement engagé en faveur de Shanghai SIPG (actuel 2è du championnat chinois) pour 2 ans avec une année en option. Il quitte ainsi Al Ain et les Emirats Arabes Unis après 4 ans de bons et loyaux services. 

alt

«Je remercie Dieu, ma famille, mes anciens coéquipiers et tous les supporteurs d'Al Ain. J'en dirai plus sur cette nouvelle aventure lors de ma présentation officielle» , a indiqué Gyan sur son site internet officiel.

Une présentation qui devrait intervenir la semaine prochaine, mardi ou mercredi. L'équipe de Shanghai SIPG étant en déplacement ce week-end pour un match à Guangzhou.

Joueur africain le mieux payé !

Avant de signer son contrat, Gyan a passé avec succès la visite médicale après son arrivée en début de semaine. Selon les médias ghanéens, le capitaine des Black stars va émarger à près de 350.000 euros par semaine (soit 15 millions d'euros par an), faisant de lui le joueur africain le mieux payé et entrant dans le top 10 des joueurs les mieux rémunérés de la planète.

Lors de ces 4 dernières années à Al Ain, Gyan inscrit 95 buts en 83 rencontres, remportant à 3 reprises le titre de meilleur buteur du Golfe et autant de fois le championnat des Emirats Arabes Unis.

Quand médaille... rime avec prime! 
Les salaires des plus grands footballeurs sont souvent mis au grand jour, de même que le montant que remporte chaque pays lors des compétitions comme le Mondial, la CAN, l'Euro, la Copa America et autres. Normal! 

alt

Comme on aime le dire, le football est le sport roi. Mais savez-vous combien gagnent les athlètes lorsqu'ils participent à leur «Coupe du monde» à eux? Peut-être pas. Actualité oblige, focalisons-nous un peu sur ce que toucheront les athlètes participants aux mondiaux de Pékin (Chine) qui a commencé le 22 août dernier et qui s'achève le 30.
D'après la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), plus de 7 millions de dollars seront distribués aux athlètes lors de cette compétition. Une médaille d'or rapportera à son gagnant 60 000 USD. Quant à l'argent et au bronze, ils rapporteront respectivement 30 000 et 20 000 USD. Ceux qui ne seront pas sur le podium n'auront pas trop de soucis à se faire. L'IAAF verse des primes pour les athlètes terminant dans le top 8. La 8ème place vaut un chèque de 4 000 USD.
Dans les épreuves de relais, un bonus de 80.000 USD est prévu pour le pays vainqueur. En somme, c'est 7,194 millions USD qui sont distribués pour l'ensemble des 47 disciplines des Mondiaux 2015.
Mais ce n'est pas fini. Une prime spéciale de 100 000 USD est réservée au record du monde. C'est cette prime que la Jamaïque, emmenée par Usain Bolt, a gagné lors des Mondiaux de 2011 après avoir remporté le relais 4×100 m en 37.04.

Visite "Messi...anique"? 

Lionel Messi, la star du FC Barcelone est au Gabon. Il a participé à la pose de la première pierre d'un stade de 20 000 places à Port-Gentil où se joueront des matchs de la CAN 2017 qu'organisera le Gabon. La star a été accueillie dans la capitale économique du Gabon, sur fond de polémique, malgré les nombreux supporters. 

alt

Sur le site du futur stade de Port-Gentil, Ali Bongo lui-même, au volant de sa voiture, a conduit Lionel Messi, qui lui a volé la vedette. Les enfants et les adolescents criaient son nom. L'attaquant du FC Barcelone se fait tout petit dans son bermuda. Mais sa présence passionne tous ceux qui ont effectué le déplacement. «Très content de recevoir Messi chez nous, à Port-Gentil», commente un homme du public. «C'est un grand footballeur, et il est là pour nous faire honneur», salue un autre.

Mais tous ne sont pas de cet avis. «Je n'ai pas besoin de Messi. Messi va nous coûter cher. C'est tout ça qui fait en sorte que le Gabon est pauvre», s'indigne une femme. «Il y a le chômage, l'école, c'est pas ça», ajoute une autre.

La star, pas très à l'aise durant les discours, est radieux quand Ali Bongo lui passe la truelle pour mettre du ciment et poser sa première pierre du futur stade de Port-Gentil. L'image est très forte.

Dans une conférence de presse, Ali Bongo n'échappe pas à la vive polémique que suscite la présence du footballeur au Gabon. «C'est une question ridicule. Après la Copa America il m'a indiqué qu'il venait à Libreville nous saluer. Ça correspondait à la pose de la première pierre du futur stade de Port-Gentil, auquel j'ai bien voulu l'associer», se justifie le président gabonais. Blaise Louembé, le ministre des Sports martèle: «nous avons rien payé et nous n'avons pas besoin de payer». 

Messi arrivé au Gabon à bord d'un jet privé a visité un institut de cancérologie et joué un match de gala avec des enfants à Libreville.

Y a pas deux sans trois! 

De retour au poste de sélectionneur, seulement depuis quelques semaines, Stephen Keshi a été de nouveau mis à la porte par la Fédération Nigériane de Football. Sous contrat avec le Nigéria jusqu'en 2017, le technicien a été officiellement viré pour «insuffisance de résultats». Mais selon la presse locale, Stephen Keshi a payé le fait d'avoir posé sa candidature pour le poste de sélectionneur de la Côte d'Ivoire.

alt

Depuis que son nom est apparu sur la liste des possibles successeurs de Hervé Renard à la tête de la sélection ivoirienne, Stephen Keshi a été objet d'une enquête de la part de la fédération du Nigéria. Cette dernière a décidé de le remercier, encore une fois, puisqu'il l'a été à deux reprises, une fois après la Coupe du Monde 2014 et une deuxième après avoir échoué à qualifier l'équipe à la Coupe d'Afrique des Nations 2015.

Pour justifier sa décision, la Fédération explique dans un communiqué avoir «fait le bilan des actions et des inactions de Stephen Keshi, et des devoirs vis-à-vis des Super Eagles en tant que sélectionneur» et avoir «conclu à un bilan insuffisant concernant l'attachement aux objectifs fixés».

En clair, comme le précise la presse locale, l'ancien coach du Mali et du Togo paie sa candidature au poste de sélectionneur de la Côte d'Ivoire. Keshi a en effet tenté de succéder au Français Hervé Renard, parti à Lille après avoir remporté la CAN 2015 avec les Eléphants.

Stephen Keshi sera remplacé par un duo Salisu Yusuf, actuel adjoint et DTN de la NFF, et l'éternel pompier de service Shaibu Amodu, passé par le banc des Super Eagles en 1994-1995, 1996-1997, 2001-2002, 2009-2010 et 2014. Premier match pour l'attelage Yusuf-Amodu, le 4 septembre face à la Tanzanie dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017