Sports - Africa Nouvelles

Aucune... "Gènes" à débourser 25 millions euros? 

Samuel Eto'o aurait dépensé 25 millions pour une magnifique villa à Gênes, dont la légende raconte qu'elle serait maudite. 

alt

Arrivé à Gênes, où il a été transféré à la Sampdoria cet hiver, Samuel Eto'o se serait payé une maison à 25 millions d'euros. Rien d'extraordinaire quand on dispose du portefeuille du Camerounais, ancien footballeur le mieux payé au monde quand il évoluait à Anzhi. Mais ce que l'ancien du Barça ne savait peut-être pas, c'est que la Villa Altachiara est réputée pour sa malédiction. 

"La malédiction du pharaon"

La légende raconte que Lord Carnavaron, ancien propriétaire de la demeure, a découvert le tombeau de Toutânkhamon. Les 56 personnes impliquées dans cette découverte ont été frappées par une malédiction, "la malédiction du pharaon". Parmi elle, huit sont décédées de manière prématurée et dans des conditions étranges: chute mortelle dans les escaliers, disparition inexpliquée sur le toit, ...

Le Lord, lui, a succombé à une piqûre d'insecte. "La vengeance de l'Empereur", disent certains.

C'est ce dernier qui a découvert le tombeau du Pharaon Toutânkhamon. Sur les 58 personnes impliquées dans cette découverte, 8 sont décédées, suffisant pour lancer une légende noire autour de l'expédition. Par la suite, Lord Carnavaron décédera mystérieusement dans la Villa Altachiara, tout comme son neveu ou encore une ancienne modèle.

Samuel Eto'o n'en a que cure des superstitions. C'est là que l'ancien joueur de Chelsea résiderait depuis qu'il a signé cet hiver à la Sampdoria de Gènes. 

 

Top 11! 

alt

Après la victoire de la Côte d’Ivoire à la Coupe d’Afrique des Nations de football qui a été disputée en Guinée Equatoriale, la Confédération Africaine de Football a rendu publique son équipe type de la compétition. Les Eléphants se sont taillé la part du lion. Mais surprise! on ne retrouve pas le meilleur joueur du tournoi. 

EQUIPE-TYPE DE LA CAN 2015 (CAF)

Gardien 

Aymen Mathlouthi (Tunisie)

Défenseurs  

Aissa Mandi (Algérie), Kolo Touré (Côte d’Ivoire), Jonathan Mensah (Ghana), Henri Bedimo (Cameroun)

Milieux 

Geoffrey Serey Die (Côte d’Ivoire), Yaya Touré (Côte d’Ivoire), Sibusiso Vilakazi (Afrique du Sud)

Attaquants  

Gervinho (Côte d’Ivoire), André Ayew (Ghana), Wilfried Bony (Côte d’Ivoire)

 

Ce veinard d'un Renard!  

Hervé Renard est depuis dimanche le héros de la Côte d'Ivoire, en ramenant le 2ème titre continental aux Eléphants, 23 ans après le premier sacre. 

alt

Le président Alassane Ouattara ne pouvait être insensible à cela. Après l'accueil triomphal réservé aux héros de Bata, le président de la République ivoirienne a traduit sa joie en acte en offrant au sélectionneur blanc une enveloppe financière de 75 millions CFA. 

De plus, le président a remis à chaque joueur 60 millions CFA (soit une villa d'une valeur de 30 millions et 30 millions en espèces). Le staff technique et administratif reçoit 300 millions CFA. 

Le comité exécutif de la fédération ivoirienne de football s'en sort avec 250 millions CFA, tandis que le comité national de soutien aux Eléphants reçoit 35 millions CFA et 20 millions CFA pour les journalistes qui étaient en Guinée Équatoriale. 

En remportant la finale de la CAN 2015 face au Ghana dimanche dernier, Hervé Renard se présente désormais comme le premier entraîneur expatrié à avoir gagné le trophée continental avec deux pays africains en 3 ans. 

Bentornato Gaby! 

Gaby Mudingayi peut désormais renouer avec la compétition. L’ancien international belge d’origine congolaise va se relancer en Serie A. 

alt

Gaby Mudingayi a trouvé un accord avec l’AS Cesena, pensionnaire de la 1ère division italienne. Le joueur retrouve un champion qu’il connait très bien. Un temps cité en Espagne, Gaby Mudingayi n’a pas pu être engagé par le club de Elche (D1 espagnole) avec lequel il s’entraînait depuis fin octobre. En effet, le club de la Liga est interdit de transfert en raison de ses soucis financiers. Résultat, le deal n’avait pu se conclure malgré l’envie du joueur et du coach Fran Escriba de collaborer. Gaby Mudingayi s’est entraîné pendant plus de 3 mois avec le club de D1 espagnol où l’entraîneur avait fait du défenseur belgo-congolais sa priorité maximale.

Gaby Mudingayi est arrivé, il y a plus de 10 ans en Italie, lors de son transfert de la Gantoise vers Torino en 2004. Il avait ensuite porté le maillot de la Lazio, de Bologne et de l’Inter Milan, club qui l’avait libéré de son contrat.

La tâche de Gaby Mudingayi sera donc désormais d’aider Cesena à se sauver en D1.

International belge à 17 reprises, il était sans club, depuis la fin de son contrat en juin 2014.

Récompenses méritées! 

Après leur avoir réservé un accueil triomphal, le lundi 9 février (déclaré férié chômé payé), les Éléphants de Côte d'Ivoire, champions d'Afrique 2015, ont été reçus, mardi 10 février 2015, au Palais présidentiel, d'Abidjan-Plateau. 

alt

Le président de la République, Alassane Ouattara a offert à chacun des joueurs une villa d'une valeur de 30 millions CFA et une somme de 30 millions CFA également, soit un total de 60 millions CFA à chaque joueur.

L'entraîneur Hervé Renard a perçu une somme de 75 millions CFA.

Le Comité exécutif de la Fédération a reçu également une somme de 250 millions CFA, 300 millions CFA pour le staff technique et administratif.

Les autres membres de la délégation ivoirienne à cette coupe d'Afrique en Guinée équatoriale n'ont pas été oubliés. Ainsi, le comité national de soutien aux Eléphants(le 12ème homme) a reçu une somme de 35 millions CFA et la presse nationale, qui était de cette mission, a reçu 20 millions CFA. C'est donc un total de 2 milliards F cfa qui a été distribué par le chef de l'État.

Mais avant, les héros de Bata (capitale équato-guinéenne) ont été décorés dans l'ordre du mérite sportif ivoirien.

Ainsi, les membres du comité exécutif de la Fédération ivoirienne de football (Sidy Diallo, Sory Diabaté, Abinan Pascal, Bamba Cheick Daniel Kesse Fêh et Djédjé Benjamain) ont été faits commandeurs de l'ordre national , 4 joueurs qui avaient déjà été décorés en 2006 après la finale perdu au Caire (Egypte) ont été faits officiés de l'ordre national. Il s'agit des frères Touré ( Kolo et Yaya), Tiéné Siaka (Chico) et le gardien Copa Barry. A cela s'ajoute l'entraîneur Hervé Renard, qui a été également fait officier, pour le travail remarquable abattu à la tête de la sélection nationale en si peu de temps. Les autres joueurs et l'encadrement technique ont été faits chevaliers de l'ordre du mérite sportif ivoirien.

West Ham pris en... "Sakhoche"? 

La Fifa a infligé, mercredi 4 février une amende au club anglais de West Ham, coupable d'avoir fait jouer Diafra Sakho, déclaré forfait pour la Coupe d'Afrique des Nations quelques jours avant de jouer avec son club. Au bout de son enquête, l'instance du football mondial a requis une amende de 100.000 francs suisses (environ 57 millions CFA) au club londonien. Le joueur sénégalais s'en est sorti avec un blâme. 

alt

En faisant jouer Diafra Sakho alors qu'il avait été annoncé forfait pour la Coupe d'Afrique des Nations, West Ham est tombé sous le coup de la sanction par la Fifa, pour non respect des règles en rapport avec les sélections nationales. L'instance du football mondial a confirmé sur son site la décision d'infliger au club une amende de 100 000 francs suisse (57 millions CFA). Cette mesure est assortie d'un blâme à son joueur. La Commission de discipline de la Fifa a estimé que le joueur et son club avaient tout bonnement enfreint l'art. 5 de l'annexe 1 du règlement du statut et du transfert des joueurs de la Fifa, lorsque le joueur a joué pour son club le 25 janvier. En effet, Diafra Sakho avait été convoqué par la fédération sénégalaise pour le stage d'entraînement de l'équipe organisé au Maroc du 5 au 16 janvier en vue de participer à la Can (17 janvier - 8 février). Mais il avait été déclaré indisponible 6 semaines par son club pour une blessure au dos.

La fédération sénégalaise a été informée par West Ham qu'en raison d'une blessure, Diafra Sakho ne pouvait pas jouer ni prendre l'avion. Ce qui ne l'avait pas empêché, contre toute attente, de rejouer avec West Ham le 25 janvier dernier contre Bristol City (1-0) pour le 4e tour de la Coupe d'Angleterre et d'être même l'auteur de l'unique buteur qui avait qualifié West Ham.

Cette nouvelle donne a été toutefois mal accueillie par les supporters sénégalais et surtout au niveau des réseaux sociaux.

«Mon absence de cette CAN 2015, de ma première CAN n'a pas été sans peine. Le rêve de contribuer à la victoire de mon pays s'est envolé pour cette année mais n'est pas mort !...Ne doutez jamais du lion qui sommeil en moi, comme je ne douterai jamais de la passion qui brûle en vous», avait tenté de se dédouaner le joueur. Mais il n'avait nullement réussi à convaincre.

«Je suis très surpris d'apprendre qu'il joue, parce que quand vous ne pouvez pas prendre l'avion pendant 6 semaines, vous ne pouvez pas jouer au football", avait réagit depuis Mongomo, Alain Giresse, désormais sélectionneur du Sénégal. "Les Anglais ont peut-être une médecine miraculeuse. Si des faits comme ça passent sous silence, ça devient grave pour les sélections nationales et on peut se retrouver avec beaucoup de joueurs qui ne peuvent pas voyager mais qui peuvent jouer au football », avait-il ajouté.

La fédération sénégalaise, qui soupçonnait dès le départ une «blessure diplomatique» du joueur avait indiqué que des actions seraient menées auprès de la Fifa pour obtenir dédommagements.