Sports - Africa Nouvelles

Un champion "Tony...que"! 

FIBA-Europe vient de dévoiler l’identité du lauréat de son prix du Joueur européen de l’année 2014. Il s’agit du meneur français Tony Parker.

alt

Quand bien même, il n’a pas été avec les Bleus à la campagne de la Coupe du monde FIBA de basket durant l’été, Tony Parker recueille la plus forte moyenne pondérée du vote des experts et des fans.

Champion NBA avec les Spurs de San Antonio, Parker devance sur le podium le Serbe Miklos Teodosic et son coéquipier Boris Diaw.

Déjà sacré en 2013, Tony Parker égale au palmarès l’Espagne Paul Gasol, l’Allemand Dirk Nowitzki et le Russe Andrei Kirilenko.

«Cela me rend vraiment fier. Ce trophée récompense notre belle saison avec les Spurs, qui s’est terminé par un titre.  Revenir aussi fort après la défaite que nous avions eu face au Heat en 2013 c’est vraiment incroyable. Nous avons montré un style de basket presque parfait. Je suis joueur de l’année européen pour la seconde fois de suite et c’est un grand honneur», s’est réjoui TP, second européen à être couronnée pour la seconde fois de suite après Paul Gasol.

Les résultats des votes pour le prix FIBA-Europe de Joueur de l’année 2014

 

Joueur                         Votes de fans   Votes des Experts          Calcul combiné (fan + experts)

Tony Parker                      10 666                  382                                     0,1910

Milos Teodosic                  29 191                  248                                     0,1800

Boriw Diaw                          9 440                  287                                     0,1471

Goran Dragic                      9 678                  185                                      0,0876

Bogdan Bogdanovic         29 094                  116                                      0,0742

Paul Gasol                          5 879                  144                                      0,0668

Dirk Nowitzki                      5 994                   131                                      0,0613

Sergio Rodriguez               4 976                     71                                      0,0347

Jonas Valanciunas            8 863                     52                                       0,0300

Alessandro Gentile            5 645                     12                                       0,0099

Partie mal partie... pour la Guinée! 

La Guinée n’a jamais battu le Ghana en Coupe d’Afrique des Nations (2 nuls, 3 défaites). Cette statistique est-elle sur le point de se confirmer ? A la mi-temps du quart de finale Ghana-Guinée, ce sont les Black stars qui mènent 2-0. 

alt

Le premier but ghanéen est intervenu à la 4ème minute. Il est consécutif à la première incursion des Black stars dans la surface guinéenne. Trouvé par Appiah, Ayew, dos au but, talonne le ballon. Seul au second poteau, Atsu le pousse au fond des filets. 1-0.

En dehors de ce but marqué très tôt, pas grand-chose à retenir de cette première partie jusqu’à la 44ème minute.  Décisif sur le premier but, Kwesi Appiah profite d’une passe en retrait manquée par Sankoh pour se saisir du ballon et tromper Yattara. 2-0 pour le Ghana. La Guinée, qui venait de perdre Sylla sur blessure, était en infériorité numérique. C’est le score à la mi-temps. Avec un milieu inexistant et qui a du mal à se comprendre, le Syli national doit mieux se comporter en seconde partie pour espérer revenir dans le match.

Et "Kin chassa" Brazza de la coupe! 

Le derby congolais tourne en faveur des Léopards de la RD Congo. Quel renversement de situation de la part des hommes de Florent Ibenge !  Après avoir été menée 2-0 jusqu’à la 65e minute, la RD Congo a gagné 4-2 contre le Congo et se qualifie pour le dernier carré de la CAN2015. Un match complètement fou !

alt

Alors que la première mi-temps a été  tendue, et qu’aucune des deux équipes n’a pris le moindre risque pour éviter de laisser des espaces à l’adversaire, la deuxième période a été une autre histoire. Ça n’arrête pas d’un but à l’autre. Le match est complètement dingue. Autant en première période, le match était très fermé, autant en seconde période, il s’emballe.

La RD Congo est parvenue à retourner le sens de la rencontre et a su réagir aux deux buts congolais en début de 2ème période. Pourtant, tout avait mal commencé pour les Léopards lorsque Doré ouvrait le score (1-0, 55e) avant que Thievy Bifouma ne double la mise (2-0, 62e). Mais c’était sans compter sur la réaction des Léopards qui, par Mbokani (2-1, 65e), Bokila (2-2, 75e) et Kimwaki (2-3, 81e) ainsi qu’une dernière réalisation de Mbokani (2-4, 90e+1) cherchent leur billet pour le dernier carré.

Les Léopards de la RD Congo se qualifient pour une demi-finale où ils affronteront le vainqueur de Côte d’Ivoire-Algérie.

Y a pas eu match!  

Le Ghana a été appliqué, réaliste et très bon ce soir. Pas donc étonnant qu’il obtienne son ticket pour la demi-finale de la CAN 2015 en battant la Guinée 3-0 lors du premier quart de finale de ce dimanche.

 

alt

Le premier but ghanéen est intervenu à la 4ème minute. Il est consécutif à la première incursion des Black stars dans la surface guinéenne. Trouvé par Appiah, Ayew, dos au but, talonne le ballon. Seul au second poteau, Atsu le pousse au fond des filets. 1-0. Dans une première mi-temps maîtrisée sans aucune occasion nette pour la Guinée, les Black stars vont doubler la mise juste avant la pause (44ème minute). Kwesi Appiah profite d’une passe en retrait manquée par Sankoh pour se saisir du ballon et tromper Yattara. 2-0 pour le Ghana. Puis 3-0 un peu plus d’un quart d’heure après l’entame de la seconde partie grâce un second but de Chrisitian Atsu. Un but exceptionnel ! Le long de la ligne de touche, côté droit, le joueur d’Everton efface un défenseur et voit Yattara avancé. Il enroule alors parfaitement son ballon et lobe le gardien guinéen. 3-0, ce sera le score final.

Avec un milieu inexistant, qui a du mal à se comprendre et une défense assez perméable, la Guinée, tiré au sort en faveur du Mali, n’a pas su montrer grand-chose ce soir sur le terrain, contrairement aux Ghanéens qui ont réagi après leur défaite lors de leur premier match contre le Sénégal. Le Ghana affrontera la Guinée Equatoriale en demi-finale. Ce match aura lieu le 5 février à Malabo.

A qui l'unique quart 100% ouest-africain?  

Les premiers quarts de finale de la CAN 2015 ont été joués, samedi 31 janvier, avec les qualifications de la RD Congo (victoire sur le Congo 4-2) et de la Guinée Equatoriale (vainqueur de la Tunisie 2-1). La polémique liée à l’arbitrage dans le match Tunisie-Guinée Equatoriale n’empêchera pas le déroulement des deux derniers quarts de finale. 

alt

Le premier a lieu à 16 heures GMT entre le Ghana et la Guinée. Battus par le Sénégal dans le groupe C lors de la première journée, les Black Stars ont su se ressaisir dans les deux rencontres qui ont suivi. Ils ont d’abord battu in extremis l’Algérie lors de leur seconde sortie avant de l’emporter devant l’Afrique du Sud dans la troisième rencontre de poule. Avec les quarts de finale, c’est une autre compétition qui commence pour Gyan Asamaoh et les siens. Finaliste en 2010, le Ghana a occupé la 4ème place, lors des deux dernières éditions. Quoi de plus normal que de vouloir mieux faire au cours de cette 30ème édition, et pourquoi pas, remporter cette coupe qui fuit les Brésiliens d’Afrique depuis 1982. 

Mais pour y arriver, encore faut-il que le Ghana l’emporte sur la Guinée, un adversaire certes facile sur le papier, mais difficile à manœuvrer sur le terrain. Désigné 2ème du groupe D de la CAN 2015 après un tirage au sort qui leur a été favorable, le Syli national n’a perdu aucun match depuis le début de cette compétition. En tout, Ibrahima Traoré et ses coéquipiers ont fait 3 matchs nuls, respectivement contre la Côte d’Ivoire, le Cameroun et le Mali. Des adversaires difficiles. Voilà qui met en confiance le Syli national, qui compte tenir tête aux Black Stars qu’ils ont affrontés 3 fois au cours des 3 dernières années. Par ailleurs, les Guinéens avaient tenu tête aux Ghanéens 1-1 lors de la phase de groupes de la CAN 2012, à Franceville au Gabon. Plus récemment, les choses n’ont pas été faciles pour les Ghanéens en éliminatoires de la CAN 2015, lorsqu’ils ont joué la Guinée. 

«On les a surtout affrontés il y a 3 mois, en éliminatoires. Quand on avait joué contre eux au Maroc, on leur avait posé beaucoup de problèmes (1-1). Ils nous avaient ensuite été supérieurs quand on avait joué le match retour. On sait que le Ghana a une grande équipe. Et la Guinée n’a pas battu de grande équipe depuis certains temps. Mais pour aller loin dans une grande compétition, il faut forcément battre une grande équipe», souligne Ibrahima Traoré, qui dissimule difficilement son envie d’éliminer le pays d’Abedi Pelé ce soir. 

Ghana-Guinée, qui va rester  Comme hier, ce sera un match plein entre deux équipes qui ne vont vouloir laisser aucune marge de manœuvre à l’adversaire. Le match est à suivre! 

Les deux Congos... "brazza-bras" dans le fair-play? 

La RDC rencontre, ce samedi 31 janvier 2015 à Bata, le Congo-Brazzaville en quart de finale de la 30e édition de la Coupe d'Afrique des nations-Guinée Equatoriale 2015. Pour l'histoire, Diables Rouges et Léopards vont marquer les retrouvailles pour la 4e fois, 41 ans après, dans l'histoire de la compétition. 

alt

La RDC rencontre, ce samedi 31 janvier 2015 à Bata, le Congo-Brazzaville en quart de finale de la 30e édition de la Coupe d'Afrique des nations-Guinée Equatoriale 2015. Pour l'histoire, Diables Rouges et Léopards  vont marquer les retrouvailles pour la 4e fois, 41 ans après, dans l'histoire de la compétition.

Respectivement premier du groupe A et deuxième du groupe B de la CAN 2015, le Congo et le la RD Congo s'affrontent en quart de finale dans un match qu'on peut considérer comme un derby, les deux pays étant des Etats voisins et leurs capitales étant les plus rapprochées du monde.

Revenu à la Coupe d'Afrique des Nations après 15 ans d'absence, le Congo de Claude Leroy est parvenu à se hisser en tête de son groupe alors qu'il est resté 41 ans sans victoire lors d'une phase finale de CAN. De quoi se rendre compte que l'état d'esprit a changé au niveau des Diables rouges. Raison suffisante pour que Florent Ibenge, le sélectionneur de la RD Congo, soit prudent, surtout que son adversaire de samedi prochain est dirigé par l'un des entraîneurs les plus expérimentés. Le Roy est à sa huitième participation à une phase finale de Coupe d'Afrique.

«Le 'Congo-Brazza' est un adversaire redoutable avec un entraîneur (Claude Le Roy) plus que confirmé», confie Florent Ibenge, qui pense que cette rencontre sera un match de famille.