Sports - Africa Nouvelles

L'enjeu l'a emporté sur le jeu! 

Au terme d'une parodie de football causée en partie par les conditions météorologiques dantesques, mais aussi par la piètre qualité de jeu des deux équipes, le Cap-Vert et la Zambie se sont quittés sur un match nul (0-0) qui élimine les deux sélections de la compétition. 

alt

Pour sa première apparition dans cette Coupe d’Afrique des Nations 2015, la pluie n’a pas fait les choses à moitié. Continue mais pas gênante en première période, elle s’est intensifiée au retour des vestiaires, jusqu’à se transformer en mini tempête pendant plus d’un quart d’heure. Résultat: une pelouse gorgée d’eau et impraticable qui n’a jamais permis aux deux équipes de pratiquer un jeu court et direct porté vers l’offensive.

Mais l’excuse des conditions ne tient pas complètement pour expliquer le piètre spectacle offert par le Cap-Vert et la Zambie, dans un match où l’enjeu l’a emporté sur le jeu. Alors qu’elles devaient marquer pour rejoindre les quarts de finale, les deux sélections n’ont jamais poussé et n’ont jamais su enflammer un match dans lequel on cherche encore, après le coup de sifflet final, une très grosse occasion de but.

Privés leur capitaine Babanco, touché contre la RD Congo au match précédent, les Requins Bleus ont manqué de génie, comme lors de leur précédente sortie, 4 jours auparavant (0-0).

La Zambie, vainqueur surprise en 2012, n’a encore pu compter que sur son capitaine Kabala, maître à jouer d’une sélection très limitée techniquement mais, pour une fois dans cette CAN, solide défensivement. Mieux vaut tard que jamais pour les Chipolopolos, mais trop tard pour continuer l’aventure en Guinée Equatoriale, qui s’arrête dès la phase de groupes. Comme pour le Cap-Vert, finalement décevant après un match inaugural encourageant contre la Tunisie.

Tout peut encore se jouer! 

Les Requins Bleus et les Léopards avaient fait un match nul tandis que la Tunisie a cueilli sa première victoire aux dépens de la Zambie, lors de leur deuxième sortie dans le groupe B de la Coupe d’Afrique des Nations de football.

alt

Dans la douleur, la Tunisie s'est réveillée 

Ça s'est confirmé! La Zambie n’avait jamais battu la Tunisie à la CAN et le scénario s’est répété. Les Aigles de Carthage ont battu les chipolopolo 2-1, signant du coup sa première victoire dans la CAN 2015.

Cette première rencontre de la 2ème journée dans le groupe B entre la Tunisie et la Zambie a, une fois de plus prouvé, que dominer un match n’est pas synonyme de victoire. Les Chipolopolos ont quasiment eu la main mise sur cette rencontre face aux Aigles de Carthage. Mais en fin de compte les Zambiens se sont inclinés.

De son côté,  la Tunisie est heureuse, dans tous les sens du terme. Malmenés pendant 70 minutes, les joueurs de George Leekens s’en sont sortis sur des détails. Les Tunisiens, qui auraient pu bénéficier d’un penalty, en tout début de match, ont ensuite été malmenés par la Zambie.

Les Aigles  peuvent remercier Mathlouthi, impérial dans son but. Le gardien tunisien a été décisif plusieurs fois et a permis aux siens de ne pas couler dans cette rencontre. Les Aigles de Carthage ont été  timorés et ils ont souffert face à la vitesse d’une Zambie pas assez réaliste pour prendre les devants. La Tunisie s’en est remise aux phases arrêtées pour revenir dans la partie. La Zambie s’est montrée trop laxiste alors qu’elle a eu de multiples occasions de tuer le match. Les Aigles de Carthage, menés au score, ont souffert mais ont trouvé les ressources pour renverser la vapeur. Ils ont fait une belle opération pour la qualification pour les quarts de finale.

Cap-Vert vs RD Congo, un match plutôt fade 

Mise à part la blessure de Mulumbu, il ne s’est rien passé dans cette rencontre entre le Cap-Vert et le RDC.  Le Cap Vert et la RD Congo se sont quittés sur un décevant match nul 0-0 dans ce groupe B. Les deux équipes se séparent sur une  rencontre de piètre qualité.

Les Cap-Verdiens se sont montrés les plus entreprenants et le Cap-Vert peut regretter ses deux grosses occasions manquées en fin de match. Brouillons jusqu’au bout, les Léopards peuvent remercier leur gardien de but, Kidiaba, décisif. Les deux équipes se sont séparées sur un score vierge, après un match assez insipide.

Après ce match nul, Capverdiens et Congolais comptent 2 points et conservent leurs chances de qualification derrière la Tunisie qui domine le groupe B avec 4 unités, et devant la Zambie qui ne compte qu’un seul point.

Tout se joue donc, lundi 26 janvier, à Ebebiyin contre la Zambie pour le Cap Vert et à Bata face à la Tunisie pour la RD Congo. Il faudra certainement mieux jouer qu'à la 2ème journée.

Gyan... géant! 

Opération réussie! Le Ghana a réalisé un hold-up en marquant un but décisif dans le temps additionnel du match qui l'opposait à l'Algérie. Avec un précieux but de Gyan Asamoah, les Blacks Stars se relancent ainsi dans la poule C de la CAN, en vue d'une place en quarts de finale. 

alt

La sélection algérienne de football s'est inclinée face à son homologue ghanéenne sur le score de 1 à 0 en match disputé vendredi à Mongomo pour le compte de la deuxième journée dans le groupe C de la Coupe d'Afrique des Nations CAN-2015. Le but de la victoire a été inscrit par le capitaine Gyan Asamoah dans le temps additionnel (90+3) pour les Black Stars. 

Une rencontre qui a manqué de rythme et au cours de laquelle l'enjeu a tué le jeu. Et pour cause, l'Algérie vainqueur de l'Afrique du Sud (3-1), lors de la première journée, de ce groupe était en quête d'une deuxième victoire pour avoir les deux pieds en quart de finale avant la lettre.

De son côté, le Ghana a concédé une défaite lors de sa première sortie et n'avait plus droit à l'erreur. Une défaite signifie une élimination des Blacks stars (4 fois champions d'Afrique) avant même la dernière journée. On comprend alors pourquoi, les spectateurs, très souvent friands du bon football n'ont pas beaucoup de choses à mettre sous la dent. Dans ce duel entre ces deux équipes talentueuses, le déclic est venu de Gyan Assamoah (90+2) qui avait manqué le premier match. 

Les Black Stars et Gyan ont surpris la lourde défense centrale algérienne en toute fin de match. Le Ghana s’impose dans les dernières secondes! Prenant de vitesse Medjani sur un long ballon, Asamoah Gyan croise parfaitement sa frappe et loge sa balle au fond des filets de M'bolhi, ouvrant le score et donnant la victoire aux Ghana. Les hommes de Grant, qui avaient besoin d’une victoire pour rester dans la course à la qualification, ont beaucoup poussé en seconde période. Ils ont été libérés par un but de leur capitaine, Asamoah Gyan.  Les hommes de Gourcuff n’ont pas assez osé et peuvent s’en vouloir.

Asamoah Gyan relance le Ghana dans la course à la qualification aux quarts de finale. Le choc de cette seconde journée dans le groupe C a tourné en faveur des Black Stars. Le Ghana a fini par punir le favori Algérien, trop timoré malgré une seconde période mieux maîtrisée. Les Blacks Stars ont désormais le même nombre de points (3) que les Fennecs et conservent toutes leurs chances d’accéder aux quarts de finale. 

Lors de la 3ème journée, prévue le mardi 27 janvier, l'Algérie affrontera le Sénégal et le Ghana jouera contre l'Afrique du Sud. 

VIDEOS

But d'Asamoah Gyan (Ghana)   

https://www.youtube.com/watch?x-yt-cl=84503534&feature=player_embedded&v=SQ-dPi1OSm4&x-yt-ts=1421914688 

Résumé du match 

https://www.youtube.com/watch?v=rj8fe2th018

 

Go Congo! 

C’est fait! Les Diables Rouges du Congo décrochent leur billet pour les quarts de finale de la CAN 2015. Quelle superbe performance pour les hommes de Claude Le Roy qui élimine du coup le vice-champion d’Afrique le Burkina Faso.

alt

Le Congo s’impose (2-1) et se qualifie pour le second tour de la compétition. C’est une grande première pour la sélection dirigée par Claude Le Roy depuis 1972 qui termine même à la première place du groupe.

Thievy  Bifouma ouvrait la marque (51e) pour les Diables Rouge avant que Bancé n’égalise pour le Burkina (86e). Mais c’est finalement N’Guessi (88e) qui scelle le score de la rencontre et permet au Congo d’assurer sa première place du groupe A.

Au classement, le Congo termine en tête de son groupe avec 7 points devant la Guinée Equatoriale (5 points). Avec respectivement 3 points  et 1 point, le Gabon et le Burkina Faso quittent la compétition.

A Gênes... sans gènes! 

Un nouveau défi pour Samuel Eto’o. Annoncé depuis plusieurs semaines, le transfert de Samuel Eto’o à la Sampdoria de Gènes est enfin officiel. 

alt

Un nouveau défi pour Samuel Eto’o. Annoncé depuis plusieurs semaines, le transfert de Samuel Eto’o à la Sampdoria de Gènes et enfin officiel. L’attaquant camerounais quitte Everton qu’il a rejoint en août 2014 après la fin de la son contrat avec Chelsea. Eto’o jouait très peu avec Everton depuis l’entame de la saison mais c’est le désir de se rapprocher de sa famille qui est le leitmotiv premier de ce mouvement. Toutefois, l’ancien Barcelonais a toujours faim et veut titiller le haut niveau.

«Je veux atteindre l’objectif fixé par le président et que cette ville mérite (Sampdoria): accéder à la Ligue des Champions", a t-il confié, après sa signature de contrat.

Samuel Eto’o retourne en Italie après avoir déjà évolué à l’Inter Milan.

Match à ne pas perdre ! 

Le Ghana affronte l’Algérie. Il s’agit d’une affiche qui met aux prises deux candidats au titre pour la CAN 2015. Mais c’est avec des objectifs différents que les Black Stars et les Fennecs abordent cette rencontre. 

alt

En effet, défaits par le Sénégal au bout du temps additionnel (1-2) alors qu’ils avaient ouverts le score sur pénalty, les Ghanéens sont déjà dans une situation inconfortable à l’heure de recevoir un autre favori à la victoire finale. Il est clair que face au Sénégal, les observateurs n’ont pas reconnu cette formation des  Black Stars. Elle n’était qu’une pâle copie par rapport à ses devancières. Elle a été tout simplement asphyxiée par un très bon ensemble sénégalais. Ceci dit, et en dépit de cette contre-performance, les Ghanéens d’André Ayew demeurent très dangereux. Et  les Black Stars doivent impérativement s’imposer pour ne pas compromettre leurs chances de qualification pour la suite de cette CAN 2015. Les Ghanéens sont dos au mur désormais puisqu’une défaite les renverrait quasiment à la maison, ce qui constituerait un coup de tonnerre non négligeable.

L’Algérie a quant à elle parfaitement réagi après l’ouverture du score sud-africaine en début de seconde période, et aurait pu être menée 2-0 sans un pénalty manqué par Rantie. Les Algériens peuvent remercier leur gardien Mbohli, qui leur a permis de s’imposer finalement 3 buts à 1.  Difficile vainqueur lors de son entrée en lice dans la CAN 2015 lundi dernier, après avoir été dominée durant pratiquement toute la partie, les joueurs de Christian Gourcuff ont su trouver les ressources mentales pour forcer le destin, et surtout ils ont fait le job en capitalisant trois points, un butin non négligeable vu le format de la compétition et ces trois matches de poule. L’Algérie est appelée à vaincre et convaincre devant des Ghanéens. Les Fennecs pourraient déjà valider leur billet pour les quarts de la CAN 2015 en cas de succès face au Ghana.

Les Algériens présentent un visage résolument offensif sous l’ère Gourcuff et leurs matchs génèrent logiquement beaucoup de buts. C’est également le cas du Ghana, qui refuse rarement le jeu. De quoi nous garantir un match spectaculaire à Mongomo!