Sports - Africa Nouvelles

Malheur à qui perd? 

Face au Syli, la Côte d’Ivoire doit sortir un grand jeu. Une seule fois vainqueur de l’épreuve, c’était en 1992, la Côte d’ Ivoire est toujours considérée, à chaque édition, comme l’un des favoris. Sortis en quart de finale de la CAN 2013, disputée en Afrique du Sud et remportée par le Nigeria, les Eléphants font leur entrée en compétition ce mercredi face à la Guinée. 

alt

Eléphants: Gervinho, Yaya Touré pour faire oublier Drogba? 

Les poulains d’Hervé Renard sont capables de relever leur niveau de jeu. Dos au mur lors des éliminatoires, Yaya Touré et ses coéquipiers ont réussi à composter leur ticket pour la phase finale. L’ancien sélectionneur de la Zambie, qui n’a pas la bénédiction de la Fédération Ivoirienne de Football, a une mission importante lors de cette édition: amener la formation à la victoire finale.  Il l’a déjà fait, souvenez-vous, c’était en 2012 avec les Chipolopolo de la Zambie. Et pour ça, les Eléphants ont des arguments, même avec ou sans Didier Drogba.

La première arme de la Côte d’Ivoire, c’est Gervinho. L’attaquant de l’AS Rome est capable de transpercer la défense adverse avec ses dribbles chaloupées. Autre atout majeur du secteur offensif des Oranges, Wilfried Bony. Dans l’ombre de Drogba, le néo-Citizen a plusieurs fois prouvé que l’on peut compter sur son réalisme devant le but.  En plus des autres, l’expérience du récent Ballon d’Or africain peut booster le moral du groupe. Yaya Touré sera le patron du milieu.

 Un Syli pas tantinet timoré

La Guinée retrouve la compétition, après avoir été absente lors de la dernière édition. Sa qualification à cette édition a été particulière. Les joueurs de Michel Dussuyer ont joué tous leurs matchs à l’extérieur pour cause de virus Ebola. Dans un groupe relevé composé du Ghana, du Togo, et de l’Ouganda, Ibrahima Traoré et ses coéquipiers ont démontré leur caractère à forcer les murailles.

Ce match contre la Côte d’Ivoire, permettra aux Guinéens, de dire que la lourde défaite (2-5) contre le Sénégal en amical, était un faux pas. Seydouba Soumah, auteur d’un triplé retentissant face au Togo sera le fer de lance de cette formation ambitieuse et imprévisible. Avec le retour de Kevin Constant, la Guinée ne sera pas tantinet timorée.

Une victoire pour commencer fera du bien à chacune des deux équipes. Celle qui perdra risque de quitter prématurément la messe continentale.

Bafana... Bafennecs?  

L’Algérie débute de la plus belle des manières sa CAN 2015 et rompt avec cette malédiction qui la poursuit depuis presque un quart de siècle.

alt

L’Algérie débute de la plus belle des manières sa CAN 2015 et rompt avec cette malédiction qui la poursuit depuis presque un quart de siècle. Après 25 ans de disette, l’Algérie s’impose lors d’un premier match de CAN. Les Fennecs ont confirmé leur statut de favoris en s’imposant devant les Bafana Bafana d’Afrique du Sud.

L’Algérie, l’un des candidats au titre, a réussi son entrée en lice ce lundi soir dans cette Coupe d’Afrique des nations. Les Fennecs ont toutefois souffert pour battre l’Afrique du Sud (3-1). Menés 1-0 puis confrontés à un penalty, les Fennecs, qui ont frôlé le 0-2 quand Rantie a trouvé la barre sur penalty, ont  su renverser la vapeur. Les Verts sont revenus sur un coup du sort et ont fait plier l’Afrique du Sud.  Les Fennecs ont réagi en provoquant un but contre son camp et en marquant par l’intermédiaire de Ghoulam et Slimani.

L’Afrique du Sud s’est montrée un peu trop joueuse alors que son gardien Keet est passé complètement à côté de sa fin de match.

Les Fennecs prennent la tête du groupe C grâce à une meilleure différence de buts par rapport au Sénégal, vainqueur 2-1 du Ghana en fin de journée.

(Vidéo des buts)

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=0nwcCgde72Q

1ère minute: 1er but! 

Premier match du groupe B de la CAN 2015. Au finish, la rencontre s’est soldée par un nul 1-1 entre la Zambie et la RD Congo. 

alt

Ceux qui étaient en retard n’ont certainement pas assisté au 1er but de la rencontre car il est intervenu très tôt, notamment à la 1ère minute de jeu. Sur un centre de la gauche repoussé par Kidiaba, le portier congolais, Singuluma récupère à l’entrée de la surface pour tromper le gardien d’une frappe enroulée du pied droit. 1-0 pour les Chipolopolo.

Sonnés par ce but très matinal, les Léopoards réagissent. Ils monopolisent le ballon et prennent d’assaut le camp zambien. Mais les tentatives répétées de Bolasie, Dieumerci Mbokani et Mbemba ne donneront rien en dépit des nettes occasions obtenues par la RD Congo. 1-0, score à la pause.

Au retour des vestiaires, la possession de la balle sera congolaise. Les Léopards repartent à l’assant du camp zambien et seront finalement récompensés à la 66ème minute, grâce à l’égalisation de Bolasie. Après la récupération du ballon aux 30 mètres, Mabwati déborde et centre en retrait pour Bolasie dont la frappe du plat du pied droit file dans la lucarne opposée. 1-1.

Complètement dominateurs, les Congolais presse pour un 2ème but, mais se heurtent à la défense zambienne qui tient en dépit des signes apparents de fatigue chez les Chipolopolos. Et c’est sur ce que les deux équipes vont se séparer.

On retiendra de ce match que la RD Congo se sent en confiance et méritait mieux que le nul. Quant à la Zambie, elle a montré beaucoup de signes de fatigue. Rendez-Vous le 22 janvier pour Zambie-Tunisie et RD Congo-Cap Vert. 

(Vidéo

https://mtc.cdn.vine.co/r/videos/67CFAB19FF1168628887174127616_37edb3c6dc1.1.5.17865059981951204098.mp4?versionId=atr933XaIKuXnk9ZixpSKuFwjDW5leXe

Les Panthères enterrent... les Etalons sous les talons! 

Gabon est costaud, très costaud ! Les hommes de Jorge Costa l’ont démontré face aux vice-champions d’Afrique d’Afrique en titre, les Etalons du Burkina Faso, qu’ils ont battu par deux buts à zéro (2-0).

alt

Le Gabon est costaud, très costaud ! Les hommes de Jorge Costa l’ont démontré face aux vice-champions d’Afrique d’Afrique en titre, les Etalons du Burkina Faso, qu’ils ont battu par deux buts à zéro (2-0). Tout a commencé à la 19ème minute où, sur une passe en profondeur de Madinda, Pierre-Emerick Aubameyang réceptionne le ballon entre deux défenseurs, bute contre le gardien adverse avant se temporiser et d’envoyer la balle dans les buts de Sanou. 1-0 pour les Panthères et ce serait le score à la pause.

Au retour des vestiaires, le Burkina Faso presse le jeu et tente d’égaliser mais se heurte à un très bon Didier Ovono qui, décidément, ne veut rien laisser passer ce soir. Alors qu’ils gachaient leurs occasions de but, les Etalons seront surpris à la 72ème minute par le seconde but des Gabonais. Bien servi par un centre bien ajusté de Bulot, Evouna s’envole et smashe le ballon au fond des filets de Sanou: 2-0 pour les Panthères et ce serait le score finale.

Les Etalons ont raté trop d’occasions et ne peuvent que le regretter. Ils ont l’impérieuse obligation de s’imposer contre la Guinée Equatoriale, lors de la 2ème journée.

Quant aux Gabonais, ils ont pris une bonne option pour le second tour et pointe seuls en tête du groupe A. Ils doivent confirmer contre le Congo le 21 janvier prochain. 

VIDEOS 

But d'Aubameyang (1-0)  

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=q9WtuIOlKro 

But d'Evouna (2-0) 

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=8K4axPEF2rU

 

Tiens! Le Cap-Vert tient! 

Mohamed Ali Moncer a permis à la Tunisie de mener à la 70è minute, mais le Cap-Vert est parvenu à égaliser suite à un penalty transformé par Heldon. 

alt

Il a fallu attendre la 2ème mi-temps pour voir des buts dans cette rencontre qui s’est déroulée au stade d’Ebebiyin, qui possède seulement 5.000 places assises. Le match se déroule dans la poule B de la CAN 2015.

Les Aigles de Carthage, vainqueurs de la CAN 2004, chez eux, ont ouvert le score grâce à Mohamed ALi Moncer qui profite du centre en retrait d’Ali Maaloul. La défense des Requins se déploie pour freiner le ballon très appuyé de l’attaquant tunisien, en vain.

 Un penalty contesté !

Le Cap-Vert est revenu au score, après un penalty transformé par Heldon Ramos. Le capitaine des Requins a trouvé le petit filet opposé, bien que le gardien ait suivi le ballon. L’arbitre a-t-il pris la bonne décision suite à ce penalty. La vidéo de l’action pourrait départager. Syam Ben Youssef a fauché l’attaquant qui était pratiquement sur la ligne de la largeur du grand rectangle.

L’entrée de Mendes, attaquant de Lille, n’a rien changé à l’issue de la rencontre. Une balle de match de la tunisie dans les dernières seconde du match n’a non plus rien donné.

Conséquence de ce nul, rien n’est joué dans cette poule. Les quatre sélections ont chacune un point.

Un nul qui n'arrange personne? 

Match nul 1-1 entre la Guinée équatoriale et le Congo pour le match d’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations 2015. Le pays organisateur, est mis en échec par une équipe du Congo qui ne s’est réveillée qu’en 2ème partie de rencontre. 

alt

Les Equato-Guinéens ont mené lors de 80 minutes avant de craquer, dépassés physiquement par les Diables Rouge du Congo. Poussée par un public entièrement acquis à sa cause, la Guinée équatoriale, plus agressive et technique a logiquement mené à la pause (1-0). Emilio Nsué, lancé en profondeur dans la surface du Congo par Kike Boula, n’a eu qu’à ajuster sa reprise à ras de terre pour tromper Mafumbi! Kike Boula avait pris tout le monde de vitesse sur le côté droit. Guinée Equatoriale 1-0 Congo! C’est le score à la mi-temps. Le Congo est comme anesthésié et peine à jouer son football.

Mais durant la seconde période et surtout vers la fin de la rencontre, les Diables Rouges vont se reveiller. Car la Guinée Equatoriale a fini par payer sa débauche d’énergie de la première période. Le Congo a su se reprendre pour éviter la défaite. A la 87ème minutes, bien servi par un coéquipier sur le côté droit de la surface, Thiévy Bifouma prend la défense de la Guinée équatoriale de vitesse et trompe Ovono Ovono d’une frappe du droit à ras de terre ! Le Congo revient dans le money-time ! Guinée équatoriale 1-1 Congo !

Dominatrice lors de la première période, la Guinée équatoriale a fléchi en fin de match avant de concéder logiquement l’égalisation face à une équipe du Congo plus solide physiquement.

Le Congo peut remercier Mafoumbi, auteur de plusieurs grosses parades.

Ce match nul n’arrange personne.

Vidéo des buts

(https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=jXIrJ3ANXDo)

Ne serait-ce pas aussi pour la perte de la CAN 2015 pour... Ebola? 

Le ministre marocain de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Ouzzine, a été démis de ses fonctions, mercredi 7 janvier par le roi Mohammed VI, à la suite d'une enquête sur des dysfonctionnements enregistrés dans l’organisation de la Coupe du monde des clubs (10 au 20 décembre dernier) au Maroc. 

alt

Le roi Mohammed VI limoge son ministre de la Jeunesse et des Sports. Selon la MAP, cette démission fait suite à une enquête ouverte au sujet des dysfonctionnements lors d'un match de la Coupe du monde des clubs au complexe sportif Prince Moulay Abdellah, à Rabat. Lors de ce tournoi remporté par le Réal Madrid, la FIFA avait été contrainte de délocaliser en urgence à Marrakech l’une des demi-finales, à cause d’une pelouse détrempée par de fortes pluies et un problème de drainage. L'enquête a établi ‘’la responsabilité politique et administrative directe du ministère de la Jeunesse et des Sports, ainsi que celle de l’entreprise, dans les dysfonctionnements enregistrés lors de ce tournoi'', selon la MAP. 

L'agence d'information officielle cite entre autres raisons de ce limogeage ‘’ des défauts dans la réalisation des travaux de drainage des eaux, l’aménagement de la pelouse du stade qui ne respectait pas le cahier des charges, les lacunes dans la qualité des travaux réalisés par l’entreprise en charge du projet’’.