Sports - Africa Nouvelles

Les Panthères enterrent... les Etalons sous les talons! 

Gabon est costaud, très costaud ! Les hommes de Jorge Costa l’ont démontré face aux vice-champions d’Afrique d’Afrique en titre, les Etalons du Burkina Faso, qu’ils ont battu par deux buts à zéro (2-0).

alt

Le Gabon est costaud, très costaud ! Les hommes de Jorge Costa l’ont démontré face aux vice-champions d’Afrique d’Afrique en titre, les Etalons du Burkina Faso, qu’ils ont battu par deux buts à zéro (2-0). Tout a commencé à la 19ème minute où, sur une passe en profondeur de Madinda, Pierre-Emerick Aubameyang réceptionne le ballon entre deux défenseurs, bute contre le gardien adverse avant se temporiser et d’envoyer la balle dans les buts de Sanou. 1-0 pour les Panthères et ce serait le score à la pause.

Au retour des vestiaires, le Burkina Faso presse le jeu et tente d’égaliser mais se heurte à un très bon Didier Ovono qui, décidément, ne veut rien laisser passer ce soir. Alors qu’ils gachaient leurs occasions de but, les Etalons seront surpris à la 72ème minute par le seconde but des Gabonais. Bien servi par un centre bien ajusté de Bulot, Evouna s’envole et smashe le ballon au fond des filets de Sanou: 2-0 pour les Panthères et ce serait le score finale.

Les Etalons ont raté trop d’occasions et ne peuvent que le regretter. Ils ont l’impérieuse obligation de s’imposer contre la Guinée Equatoriale, lors de la 2ème journée.

Quant aux Gabonais, ils ont pris une bonne option pour le second tour et pointe seuls en tête du groupe A. Ils doivent confirmer contre le Congo le 21 janvier prochain. 

VIDEOS 

But d'Aubameyang (1-0)  

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=q9WtuIOlKro 

But d'Evouna (2-0) 

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=8K4axPEF2rU

 

Ne serait-ce pas aussi pour la perte de la CAN 2015 pour... Ebola? 

Le ministre marocain de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Ouzzine, a été démis de ses fonctions, mercredi 7 janvier par le roi Mohammed VI, à la suite d'une enquête sur des dysfonctionnements enregistrés dans l’organisation de la Coupe du monde des clubs (10 au 20 décembre dernier) au Maroc. 

alt

Le roi Mohammed VI limoge son ministre de la Jeunesse et des Sports. Selon la MAP, cette démission fait suite à une enquête ouverte au sujet des dysfonctionnements lors d'un match de la Coupe du monde des clubs au complexe sportif Prince Moulay Abdellah, à Rabat. Lors de ce tournoi remporté par le Réal Madrid, la FIFA avait été contrainte de délocaliser en urgence à Marrakech l’une des demi-finales, à cause d’une pelouse détrempée par de fortes pluies et un problème de drainage. L'enquête a établi ‘’la responsabilité politique et administrative directe du ministère de la Jeunesse et des Sports, ainsi que celle de l’entreprise, dans les dysfonctionnements enregistrés lors de ce tournoi'', selon la MAP. 

L'agence d'information officielle cite entre autres raisons de ce limogeage ‘’ des défauts dans la réalisation des travaux de drainage des eaux, l’aménagement de la pelouse du stade qui ne respectait pas le cahier des charges, les lacunes dans la qualité des travaux réalisés par l’entreprise en charge du projet’’.

Statue en cire, ballons dédicacés, affiches, photos et vidéos!

«J’ai voulu faire un musée pour mes fans, un endroit où ils pourront admirer les trophées que j’ai obtenu au long de onze années de carrière professionnelle», avait expliqué Cristiano Ronaldo, lors de l’inauguration de son propre musée, situé dans sa ville natale à Madère. 

alt

«J’ai voulu faire un musée pour mes fans, un endroit où ils pourront admirer les trophées que j’ai obtenu au long de onze années de carrière professionnelle», avait expliqué Cristiano Ronaldo, lors de l’inauguration de son propre musée, situé dans sa ville natale à Madère. Ballons dédicacés, affiches, photos et vidéos retraçant les principaux moments de sa carrière, ainsi qu’une centaine de trophées, parmi lesquels le ballon d’or 2008, figurent également en bonne place. Sans oublier son dernier bijou, sa statue en cire dévoilée, une semaine plus tot. 

«Tous ces trophées sont importants mais j’espère en gagner beaucoup d’autres», a confié l’attaquant du Real Madrid.

 

Platini pousserait pour un Allemand! 

"Ballon d’Or, quand tu nous divises!" Michel Platini s’est mis à dos toute la capitale espagnole en soutenant publiquement les Allemands champions du Monde dans la course au Fifa Ballon d’Or

alt

Michel Platini, le président de l’UEFA, a déclenché la colère du Real Madrid. Le club merengue, qui milite évidemment pour sa star Cristiano Ronaldo, reproche notamment à l’ancien numéro 10 français de prendre parti pour les Allemands, dans l’attribution du Ballon d’Or FIFA 2014. Après Carlo Ancelotti en conférence, c’est la direction merengue qui s’est exprimée via un communiqué publié sur le site officiel. 

«Face aux manifestations répétées du président de l’Uefa Michel Platini au sujet du Ballon d’Or, le Real Madrid exprime sa surprise à la lecture des nombreuses réactions concernant le Ballon d’Or, particulièrement puisque il est le principal responsable du football européen et, selon nous, devrait respecter une stricte neutralité. Par ailleurs, le Ballon d’Or est une distinction individuelle et non collective qui couronne le meilleur joueur de l’année et nous pensons que, pour que ce trophée garde son prestige, les participants à l’élection ne doivent prendre en compte que les mérites professionnels et individuels des joueurs. Enfin, nous pensons sans aucun doute que Cristiano Ronaldo a fait la meilleure année, à titre individuel, de sa carrière, gagnant la Champions League, le Soulier d’Or, la Coupe du Roi et décrochant les titres de meilleur buteur de la Liga et battant le record du nombre de buts inscrits sur une édition de Ligue des Champions. Cette saison, il a gagné la Supercoupe d’Europe en inscrivant un doublé et il affiche des statistiques spectaculaires avec 20 buts en 12 journées de Liga qui confirment son excellente forme et qui font de lui, plus que jamais, le joueur qui mérite le Ballon d’Or», peut-on lire sur le site officiel du Real Madrid. 

Sur les traces de Beckam? 

L’argent, l’honneur, la gloire, tout sourit à Cristiano Ronaldo. L’attaquant du Real Madrid a en effet sa propre marque. Avec l’appui financier du styliste italien Emporio Armani, Cristiano  a lancé sa propre marque de sous-vêtements. CR7 sur les traces de Beckam?

alt

CR7: héritier de Beckam? 

Sous vêtements CR7: successeur de David Beckham à Manchester United puis au Real Madrid, Cristiano Ronaldo aurait-il copié ou simplement été influencé par l’Anglais? Quelles que soient les réponses, les deux légendes du football ont des points communs. Ils ont tous les deux joué au Real Madrid ou porté le numéro 7, répondront les amateurs de football. Ils ont aussi tous les deux un corps d’athlète, suggèrera la gent féminine. Ils ont tous les deux lancé leur marque de sous-vêtements, rétorqueront les experts du marketing sportif.

«Je ne copie personne. J’ai mon propre style et cela reste une pure coïncidence», a lâché CR7 dans une interview au magazine Sport & Style. Certes, mais les observateurs auront également remarqué que l’attaquant du Real Madrid a succédé à David Beckham comme égérie du styliste italien Emporio Armani. «Cristiano Ronaldo a un tel ego que, pour lui, il ne marche sur les plates-bandes de personne», explique Gilles Bertoni, président de Bertoni & Co, structure de conseil marketing. Voilà déjà une différence avec le Britannique qu’on présente volontiers comme un gentleman.

CR7: Le narcissiste! 

Le Portugais est connu pour avoir une haute estime de lui-même et aime partager le reflet de son image avec ses fans. Cristiano Ronaldo peut compter sur 70 millions de fans Facebook (contre 32 millions pour Beckham), 24 millions de followers sur Twitter (contre environ 400.000 pour l’Anglais) et plus de 3 millions sur Instagram. C’est pourquoi la vedette du Real Madrid a lancé, il y a maintenant un an, son propre réseau social, «Viva Ronaldo». Il a aussi son propre musée, qui accueille ses Ballons d’Or. Un édifice de 440 mètres carrés qui a nécessité un investissement de 1,5 million d’euros.

«J’ai voulu faire un musée pour mes fans, un endroit où ils pourront admirer les trophées que j’ai obtenus au long de 11 années de carrière professionnelle», avait déclaré Cristiano Ronaldo, lors de l’inauguration du musée situé à Funchal, sur son île natale de Madère.

«Ronaldo peut s’appuyer sur un élément incontournable dans la communication des sportifs que n’avait pas Beckham à son époque: les réseaux sociaux. Il tisse sa toile de manière très intelligente», indique Gilles Bertoni.

A 28 ans, le Portugais possède, par ailleurs, une marge de progression financière importante. «Pour l’instant, il a attiré principalement des marques se situant Beckam Mannequindans l’univers du sport (Nike, Konami, Castrol…), déclare François Guyot, co-fondateur de Sportmarket, agence de marketing et sponsoring sportifs. Parce qu’il brille essentiellement par ses performances sportives».

Surtout, le modèle économique qu’il est en train de construire n’en est qu’à ses débuts. Mais ses bases sont solides. Outre son importante base de fans sur les réseaux sociaux, Cristiano Ronaldo peut aussi compter sur la vente de produits dérivés. Depuis qu’il est au Real Madrid, le Portugais fait vendre au club en moyenne 1,5 million de maillots par an, contre un million lorsque Beckham évoluait lui aussi au sein de la «Maison Blanche».

Un bronze de 3m40.

Ronaldo est allé découvrir et recevoir la médaille du mérite de Madère et inaugurer une statue à son effigie.

altPas de temps pour Cristiano Ronaldo. Juste après avoir gagné la Coupe du monde des clubs avec le Real Madrid samedi 20 décembre, voici l’attaquant portugais dans sa ville natale, Funchal le lendemain. Ronaldo est allé découvrir et recevoir la médaille du mérite de Madère et inaugurer une statue à son effigie.

Tout en bronze, la statue est haute de 3m40. C’est le musée du joueur à Madère qui a permis son installation. Et forcément, ça plait à Ronaldo.

«C’est un moment très spécial pour moi d’avoir une statue de mon vivant , a-t-il déclaré.

Geste... platéal contre Platini! 

«Cristiano Ronaldo et Lionel Messi sont indiscutablement les meilleurs joueurs du monde. Mais le vainqueur, ça devrait être un Allemand, quelqu’un qui a gagné la Coupe du monde. Neuer? Pourquoi pas? Ce serait très bien».

alt

Ces propos ont été tenus il y a quelques semaines par Michel Platini concernant l’attribution du prochain Ballon d’Or en janvier. Et c’est peut-être la raison pour laquelle le président de l’Uefa n’a pas été salué par Cristiano Ronaldo, samedi 20 décembre, après la finale de la Coupe du monde des clubs, gagnée par le Real Madrid contre San Lorenzo.

En effet, lors de la remise du trophée, l’attaquant madrilène n’a pas serré la main à Platini. Il a profité du fait que Carlo Ancelotti parlait avec le patron de l’UEFA pour le snober. Et naturellement, cette attitude a attiré l’attention des journalistes qui assistaient à la cérémonie. Comme quoi, Ronaldo tient à gagner le trophée pour la 3ème fois. Et il ne semble pas apprécier cette manière de voir de Platini.

En tout cas, on connaîtra le vainqueur du Ballon d’Or, le 12 janvier prochain.

(Vidéo - https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=KN24iAmTp3g