Sports - Africa Nouvelles

Utilisée pas comme il faut, la banane, ça fait... très mal!    

Le président de la FIGC (Fédération Italienne de Football), Carlo Tavecchio, sera ineleggiile pour une mission internationale, pendant 6 mois. «La discrimination n'a pas sa place dans le football". 

altTout autre que blague! Les paroles de Carlo Tavecchio sur les "Opti Poba qui, en Afrique, mangeaint des bananes» (référées à l'international franco-gambien Paul Pogba, joueur de la Juventus) sont des «propos racistes», même par la plus haute instance dirigeante du football mondial.

Le comité de discipline de la FIFA (Fédération Internationale Football Association) a étendu au niveau international les sanctions déjà infligées par l'UEFA (Union Européenne des Fédérations de Football) au président de la FIGC. ''Tavecchio est donc inéligible pour toute charge FIFA pour une période de 6 mois, à partir du 7 Octobre 2014'', dit un communiqué indiquant que la "décision a été notifiée à l'intéressé".
 
La FIFA explique que sa position ''contre toutes les formes de discrimination est sans équivoque ». Article 3 du Statut de la FIFA interdit expressément toute discrimination d'aucune sorte envers les personnes sur la base de la race, la couleur de la peau, l'origine ethnique, nationale ou sociale, le sexe, la langue, la religion, les opinions politiques, la santé, la naissance ou l'orientation sexuelle. La détermination dans la lutte contre le racisme et la discrimination implique la nécessité de sanctions plus sévères pour lancer un message fort: la discrimination n'a pas sa place dans le football. FIFA travaille en étroite entente avec ses associations à travers le monde entier, pour éduquer et inspirer un message d'égalité et de respect, '' conclut le communiqué.

Sanctions CAF: vrais... "Rabat"-joies pour le Maroc!   

Disqualifié de la CAN 2015 pour refus de maintenir la compétition aux dates prévues (17 janvier-8 février), le Maroc attend d’autres sanctions de la CAF (Confédération africaine de football). Cependant, le pays ne compte pas rester les bras croisés. D’ores et déjà, Mohamed Ouzzine, le ministre des Sports est intervenu en réaction aux décisions de la CAF. 

alt

Disqualifié de la CAN 2015 pour refus de maintenir la compétition aux dates prévues (17 janvier-8 février), le Maroc attend d’autres sanctions de la CAF (Confédération africaine de football). Cependant, le pays ne compte pas rester les bras croisés. D’ores et déjà, Mohamed Ouzzine, le ministre des Sports est intervenu en réaction aux décisions de la CAF. «Tout pays a le droit de prendre des précautions pour garantir la sécurité de ses citoyens. Le Maroc n’a pas refusé d’organiser la CAN. Nous faisons face à une épidémie dangereuse que le monde entier a du mal à juguler», a t-il indiqué. Pas plus choqué que cela de la disqualification des Lions de l’Atlas, Ouzzine relativise: «Le Maroc ne va pas participer et c’est quelque part normal: nous étions qualifiés en tant que pays organisateur« .

Selon les informations, un bras de fer juridique s’annonce entre le Maroc et la CAF. Le royaume chérifien s’est déjà doté d’avocats pour plaider le «cas de force majeur» en ce qui concerne sa demande de report de la CAN 2015. Tandis que tout porte à croire que l’instance continentale s’apprête à dévoiler des sanctions complémentaires lourdes à l’encontre du pays. On parle d’une disqualification des 2 prochaines CAN et d’une amende de 50.000 USD.

Le courage du geste! 

Cheick Diabaté, ce «joueur typique africain» qui a contribué samedi à la victoire des Girondins de Bordeaux (2-0) face au RC Lens. Faisant fi des propos jugés racistes de Willy Sagnol, l’international malien s’est jeté dans les bras de son coach. De quoi arracher quelques larmes. 

alt

Cheick Diabaté, ce «joueur typique africain» qui a contribué samedi à la victoire des Girondins de Bordeaux (2-0) face au RC Lens. Faisant fi des propos jugés racistes de Willy Sagnol, l’international malien s’est jeté dans les bras de son coach. De quoi arracher quelques larmes. Samedi, Bordeaux a battu Lens sur le score de 2-0, avec notamment un but de Cheick Diabaté. Le Malien s’est précipité dans les bras de son entraîneur Willy Sagnol, rejoint par ses coéquipiers. Sagnol, englué dans une polémique après ses propos sur les joueurs africains, a ensuite fondu en larmes. «Ça m’arrive tout le temps d’aller voir le banc après avoir marqué. Je suis allé voir tout le monde sur le banc, si on arrive à gagner, ce sera une victoire pour nous tous. Sagnol a pleuré ? Ah bon… je suis concentré sur le match, je veux qu’on le termine bien. Je ne veux parler que de ce match« , a expliqué Diabaté à la mi-temps du match. 

L’entraîneur bordelais a suscité de vives polémiques suite à ses déclarations sur le joueur typique africain. Ce samedi, Diabaté a tout simplement que les joueurs de couleur sont fiers d’être noirs et qu’en matière de talent ou de compétence, la couleur de la peau importe peu. Fin de la polémique?

Le feu follet de l'As Roma! 

Gervinho refait parler de lui. Si plusieurs performances en football sont prises en compte, notamment le nombre de passes, le nombre de buts, d’autres paramètres sont aussi à considérer. Le nombre de dribbles réalisé au cours d’un match. 

alt

Gervinho refait parler de lui. Si plusieurs performances en football sont prises en compte, notamment le nombre de passes, le nombre de buts, d’autres paramètres sont aussi à considérer. Le nombre de dribbles réalisé au cours d’un match.Voilà dans quoi, Gervinho se montre pétillant. L’international ivoirien, considéré déjà comme le joueur le plus rapide de la Série A, vient d’être distingué, le joueur ayant réalisé le plus grand nombre de dribbles dans un match de football. 

Pour le match de la 9e journée de la Série A contre Cesena (2-0), l’attaquant de l’AS Rome a mis en contribution ses feintes. Selon Whoscored, il a fait 9 dribbles avec succès. 

Au-delà des dribbles réussis, il a réalisé une passe décisive pour l'ouverture du score par son co-équipier Matteo Destro.  

Retraite définitive! 

Retenu par Hervé Renard malgré sa retraite internationale, Didier Zokora a décidé de ne pas répondre à l’invitation.

alt

Retenu par Hervé Renard malgré sa retraite internationale, Didier Zokora a décidé de ne pas répondre à l’invitation. Dans un communiqué dévoilé par Sport-ivoire, le milieu de terrain confirme sa retraite internationale. «Au sujet de ma convocation en sélection nationale, pour les rencontres du 14 et 19 novembre comptant pour les éliminatoires de la CAN 2015, je ne serai pas présent avec les Eléphants. En tout cas pas sur le terrain«, peut-on lire. Le rappel de Zokora constituait avec celui de Kolo Touré, les deux surprises de la liste dévoilé par Hervé Renard, en fin de semaine dernière, pour les derniers matchs des éliminatoires de la CAN 2015.

«C’est avec fierté que j’ai porté le maillot national. Mais, c’est une page de ma carrière qui est définitivement terminée« , a réitéré Zokora qu’on ne devrait plus voir sous les tunique des Eléphants.

La Côte d’ivoire est dos au mur dans les éliminatoires. Troisième de son groupe avec 6 points, la bande à Yaya Touré doit battre la Sierra Léone (le 15 novembre) et le Cameroun (le 19) pour se qualifier.

Première convocation officielle avec les Lions! 

Arrivé à West Ham cette saison, Diafra Sakho fait son trou dans le monde de la Premier League. Le joueur âgé de 24 ans, vient d'être élu joueur du mois d'octobre. 

alt

Arrivé à West Ham cette saison, Diafra Sakho fait son trou dans le monde de la Premier League. Le joueur âgé de 24 ans, vient d'être élu joueur du mois d'octobre. L'attaquant sénégalais de 24 ans a été élu joueur du mois d'octobre, durant lequel il a marqué trois buts et donné une passe décisive en trois rencontres. Ce qui en fait de lui le 5ème meilleur buteur, et mérite donc amplement son titre. 

Son entraîneur Sam Allardyce a remporté le titre de manager du mois. 

L'ancien messin est convoqué officiellement pour sa première fois en sélection du Sénégal pour affronter l'Egypte et le Botswana dans le cadre des deux dernières rencontres des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations de football.

Doublé kenyan! 

La Kenyane Mary Keitany a remporté, dimanche 2 novembre, le marathon de New York pour la première fois de sa carrière. Elle s'est imposée en 2h25'07'' devant sa compatriote Jemima Sumgong et la Portugaise Sara Moreira. 

alt

La Kenyane Mary Keitany a remporté, dimanche 2 novembre, le marathon de New York pour la première fois de sa carrière. Elle s'est imposée en 2h25'07'' devant sa compatriote Jemima Sumgong et la Portugaise Sara Moreira. Mary Keitany succède à Priscah Jeptoo au palmarès du marathon de New York. 

Mary Keitany n'avait plus couru un marathon depuis 2 ans. Après les Jeux Olympiques de Londres, la Kenyane avait fait une pause dans sa carrière pour fonder une famille. Dimanche, elle n'a pas manqué son retour, enlevant le prestigieux marathon new-yorkais et complétant ainsi un palmarès déjà riche de deux victoires à Londres (2011, 2012). Longtemps aux avant-postes, dans un groupe compact, Mary Keitany a faussé compagnie à ses adversaires au 35e kilomètre, accompagnée de la seule Jemima Sumgong, une de ses compatriotes.

Sumgong a tenté sa chance à 2 kilomètres de l'arrivée, plaçant une accélération qui lui a permis de s'échapper quelque peu. Mais Keitany a aussitôt réagi et a attaqué à son tour. Sa rivale n'a pas su répondre. A l'arrivée, elle s'est imposée en 2h25'07''. Jemima Sumgong a, elle, terminé trois secondes plus loin.

La troisième place est revenue à la Portugaise Sara Moreira (2h26'00''), qui disputait à New York le premier marathon de sa carrière.