Sports - Africa Nouvelles

Aucun risque Ebola pour le Maroc pour 4 ans au moins! 

Le Maroc ne disputera pas les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de football de 2017 et 2019. Les Lions de l’Atlas ont été suspendus par la Confédération Africaine de football, cite le site officiel de l’Union Nord-Africaine de Football. 

alt

La Confédération Africaine de Football a lourdement sanctionné le Maroc. En plus de sa suspension des deux prochaines Coupes d’Afrique des Nations en 2017 et 2019, le Royaume Chérifien devra payer une amende de 1 million USD et 8 millions d’euros pour dommages causés à l’instance dirigeante du foot africain.

L’information fait bien sur débat dans les différents émissions sur des chaines internationales. 

Cette sanction est due au refus des dirigeants du football marocain, à deux mois du début, d’abriter la 30è édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Elles évoquaient Ebola malgré les garanties de la CAF.

Une situation qui a obligé l’instance dirigeante du football africain à se rabattre sur la Guinée Equatoriale. 

Une décision qui a embarrassé Issa Hayatou et ses membres de l’instance dirigeante du football africain, obligeant se rabattre sur la Guinée Equatoriale. 

 

La Guinée Equatoriale termine 4ème! 

La RD Congo termine sur le podium de la 30è édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football. Les Léopards se sont imposés 4-2 aux termes des séances de tirs au but, temps réglementaire (0-0). 

alt

Robert Kidiaba, qui joue son dernier match avec la sélection, a été le héros de cette épreuve. Le goal de TP Mazembe a arrêté deux tirs.

 Les deux équipes ont fait match nul et vierge à l’issue du temps réglementaire.

Les poulains de Florent Ibenge ont dominé pourtant la rencontre avec les chevauchés de Mabwaki et aussi de Bolasie. L’entrée de Dieumerci Mbokani n’a pas apporté un changement au niveau du tableau d’affichage.

La Guinée Equatoriale s’est montré dangereuse sur le coup de pied arrêté. Balboa Osa, qui a cadré sa frappe, a vu Robert Kidiaba sur sa trajectoire.

C’est la deuxième fois de son histoire que la RDC termine troisième d’une Coupe d’Afrique des Nations.

Le pays organisateur termine quatrième. 

(Vidéo du match)

https://www.youtube.com/watch?v=zj41PxAGKyU

La Fifa fait fi?  

Dans l'attente du délibéré de la Confédération Africaine de Football (CAF) concernant les sanctions à venir après l'imbroglio autour du report de la CAN 2015, le Maroc ne sera pas sanctionné par la FIFA. L'équipe pourra donc prendre part aux compétitions organisées par l'instance mondiale. 

alt

Sauf invraisemblable retournement de situation, le Maroc jouera bien les éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Dans l'attente des sanctions à venir de la part de la CAF pour s'être opposés au déroulement de la CAN 2015, au mois de janvier dans le royaume chérifien, le ministère des Sports et la Fédération marocaine ne seront pas inquiétés par la FIFA. 

Alors qu'il était possible pour l'instance mondiale du ballon rond de ratifier les sanctions qui seront prises par la CAF, cette dernière a informé Fouzi Lekjaa, président de la Fédération marocaine, que cette option ne serait pas étudiée. De quoi permettre aux Lions de l'Atlas de prendre part aux éliminatoires du Mondial 2018 prévu en Russie. Et ce, même en cas de suspension de la sélection nationale pour les compétitions organisées par la CAF. 

Pour rappel, après des rencontres entre les différentes parties, la CAF a mis son verdict en suspens en attendant le déroulement de la CAN 2015 qui a débuté le 17 janvier en Guinée Equatoriale. 

De son côté, le président Issa Hayatou avait fait part de sa volonté de faire un exemple avec le Maroc, qui pourrait notamment manquée les CAN 2017 et 2019 si les textes étaient appliqués à la lettre. 

Bravo Champion! 

Le boxeur gabonais Taylor Mabika vient d’inscrire le Gabon sur la liste des grandes nations africaines de boxe. Il a battu samedi l’américain Tyler Seever  et détient désormais  la ceinture du championnat du monde professionnel version IBU, catégorie lourds-légers.  Taylor Mabika devient le premier gabonais champion du monde dans cette version IBU. 

alt

L’adversaire du jour, Seever ne connaissait pas grande chose sur le Gabonais. Avant la compétition il a indiqué que ce handicap ne l’empêchera pas de remporter le titre.

«Je suis heureux d’être à Libreville. Je me sens bien et j’ai préparé sereinement le combat de ce samedi. Je n’avais pas une bonne connaissance de mon adversaire, ni de sa forme physique, mais cela ne m’empêchera pas de conquérir ce titre», avait-il déclaré.

La victoire de Taylor Mabika est saluée plus au sommet de l’Etat. Le président gabonais Ali Bongo a adressé un message de félicitation à son compatriote qu’il qualifie de modèle pour la jeunesse.

«Après un match dominé de bout en bout, Taylor Mabika officiel s’empare de la ceinture IBU des lourds-légers en battant par KO technique, au troisième round, l’Américain Tyler Seever ! J’adresse mes vives félicitations à notre champion, qui envoie un très beau signal à la jeunesse gabonaise : la persévérance et le travail paient toujours», a publié le président Bongo sur sa page Facebook.

Champion... d'à fric? 

Le coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations  (CAN 2015 ) a été donné ce 17 janvier 2015 en Guinée Equatoriale. 

alt

Le coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations  (CAN 2015 ) a été donné ce 17 janvier 2015 en Guinée Equatoriale.  Les 16 pays repartis en 4 poules de 4 équipes ont rivalisé d’ardeur pour succéder au Nigeria, absent du tournoi.

Selon les primes de la compétition dévoilées par la Confédération Africaine de Football (CAF), une somme de 1,5 million USD reviendra au vainqueur.

La clé de répartition des primes de la Coupe d’Afrique des Nations 2015 se base sur une enveloppe de 10 millions USD, qui sera distribuée entre les 16 équipes ayant pris part à la phase finale, selon leurs performances dans la compétition.

REPARTITION 

Vainqueur  

1, 500,000 USD

Finaliste  

1, 000,000 USD

Demi-finaliste 

750, 000 USD

Quart de finaliste  

600, 000 USD

3ème de groupe 

500, 000 USD

4ème de groupe 

400, 000 USD

Des stats allant droit au... but! 

La CAF (Confédération Africaine de Football) a dévoilé toutes les statistiques de la CAN 2015, avant l’entame des demi-finales prévues mercredi. 

alt

NOMBRES DE BUTS

Phases 

Sur les 28 rencontres, 13 se sont soldées par un résultat nul dont 10 sur le score de 1 à 1. 

1er tour: 45 buts 

Moyenne 1er tour: 1,87 buts 

Quarts de finale: 16 buts

Total général: 61 buts

Moyenne générale: 2,17 buts 

Poules 

Groupe A:  10

Groupe B:  09

Groupe C: 15

Groupe D:  11

MEILLEURS BUTEURS 

3 buts: 

Ahmed Akaïchi (TUNISIE), Thievy Bifouma (CONGO), Javier Balboa (GUINEE EQUATORIALE)

2 buts

Wilfried Bony, Max Alain Gradel (COTE D'IVOIRE), André Ayew, Christian Atsu (GHANA),

Jérémy Bokila, Dieumerci Mbokani (R.D. CONGO)

1 but

Nabil Bentaleb, Faouzi Ghoulam, Riyad Mahrez, Islam Slimani, Hilal Soudani (ALGERIE), Aristide Bancé (BURKINA), Benjamin  Moukandjo, Ambroise Oyongo Bitolo (CAMEROUN), Heldon (CAP-VERT), Doré Fodébory, Fabrice Ondama, Prince Oniangue (CONGO), Gervinho, Seydou Doumbia (COTE D'IVOIRE), Iban Edu, Emilio Nsue (GUINEE EQUATORIALE), Pierre-Emerick Aubameyang, Malick Evouna (GABON), Kwesi Appiah, Gyan Asamoah, John  Boye (GHANA), Kevin Constant, Ibrahima Traoré, Mohamed Yattara (GUINEE), Modibo Maïga, Bakary Sako, Sambou Yatabare (MALI), Yannick Bolasie, Joël Kimwaki (RD CONGO), Oupa Manyisa, Mandla Masango, Thuso Phala (AFRIQUE DU SUD), Mame Biram Diouf, Kara Mbodji, Moussa Sow (SENEGAL), Mohamed Ali Moncer, Yassine Chikhaoui  (TUNISIE), Emmanuel Mayuka, Given Singuluma (ZAMBIE)

BUTS PARTICULIERS 

But contre son camp

Thulani Hlastshwayo (RSA) contre l’Algérie

But le plus rapide

Given Singuluma (ZAM) 1’04 contre la RD Congo

But le plus tardif

Gervinho (CIV) 90+4, conre l’Algérie - Javier Balboa (EQG) 90+3, penalty contre la Tunisie

Moussa Sow (SEN)  90+3 contre le Ghana - Gyan Asamoah (GHA) 90+2 contre l’Algérie

PENALTIES 

7 penalties ont été tentés, 5 ont été réussis, 2 manqués

Réussis :

Heldon (CPV) contre la Tunisie - André Ayew (GHA) contre le Sénégal -

Javier Balboa (EQG) contre le Gabon - Kevin Constant (GUI) contre le Mali -

Javier Balboa (EQG) contre la Tunisie

Manqués :

Tokelo Rantie (RSA) contre l’Algérie - Seydou Keita (MLI) contre la Guinée

BUTS PAR QUARTS D'HEURE 

1-15 :   7

16-30 :   4

31-45 :   5

46-60 : 11

61-75 : 16

76-90 : 12

Temps additionnel : 5

Prolongations : 1

Soit 16 buts en première période, 44 après la mi-temps et 1 pendant les prolongations

MOYENNE DE BUTS DEPUIS 1996 

Année  Nombre de buts     Moyenne/match    Equipes   Matches

                                         2013             69                           2,15                 16            32 

                                         2012             76                           2,37                 16            32 

                                         2010             71                           2,21                 15            29 

                                         2008             99                             3                    16            32 

                                         2006             72                           2,25                 16            32 

                                         2004             88                           2,73                 16            32 

                                         2002             51                           1,59                 16            32 

                                         2000             73                           2,28                 16            32 

                                         1998             93                           2,9                   16            32 

                                         1996             78                           2,68                 15            29 

 

Super Balboa! 

La Guinée Equatoriale revient de très loin ! Quel match ! C’est tout un pays qui jubile ! Le stade s’est enflammé. Incroyablement, le Nzalang s’est qualifié in extremis pour les demi-finales de la Coupe d’ Afrique des Nations de football. 

alt

Balboa Osa a cloué au pilori les espoirs des Tunisiens en réalisant un doublé, d’abord à l’ultime minute du temps réglementaire et au cours des prolongations.

Le match! 

Et pourtant c’est les Aigles de Carthage qui ont ouvert le score grâce à Akaichi à la 70è minute. Dans l’axe, Chikhaoui décale à droite Mathlouthi. Le latéral centre en première intention et Akaichi coupe la trajectoire du ballon au premier poteau et trompe Ovono !

Un penalty contesté, vient basculer tout ! Balboa ne se pose pas de question en prenant à contre pieds Mathlouthi.

L’arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires pour les prolongations.

Les poulains de Becker Esteban enfoncent le clou, grâce à un coup franc somptueux de Balboa Osa.

Plus d'articles...