Variétès - Africa Nouvelles

Félicitations à la miss! 

L’apothéose du concours de beauté Awoulaba CI 2015 a consacré Kouacou Laéticia Ines Oussou (26 ans), Awoulaba Koumassi, lors de la finale le samedi 08 août au Palais de la Culture de Treichville. 

alt

Célibataire avec un enfant, elle est montée sur la plus haute marche du podium avec 162 points sur 210, succédant ainsi à Diane Kodia, Awoulaba CI 2014 qui fut également Awoulaba de la commune de Koumassi. La 1ère Saraman, Mme Kouacou Adjo Laéticia Noëlle (161 points), âgée de 29 ans, caissière de profession, est mariée. Elle représentait la région du Gbêkê. Quant à la 2ème Saraman, Pekacou Carmen Marie-Ange, âgée de 31 ans, a obtenu 159 points. Assistante de direction et célibataire avec un enfant, elle est l’élue de la commune du Plateau. Le prix du meilleur message a été décerné à Bla Kouamé Nadège, épouse Appagni.

Cette finale était placée sous le parrainage de la première Dame, Mme Dominique Ouattara représentée par Mme Anne Désirée Oulotto, ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant. Elle a remis à l’Awoulaba 2015 une enveloppe de 1,5 million de Fcfa. Les deux Saramans ont reçu chacune 1 million de Fcfa. Quant aux autres candidates finalistes, elles ont reçu la somme de 1,5 million de F cfa en partage. Et le comité Awoulaba CI, présidé par Jonas Lago, a reçu une enveloppe de 500 000 CFA.

La soirée s’est déroulée dans une belle ambiance. Elle a débuté par une parade des 18 candidates en boubou. Ensuite, le concours a démarré véritablement avec le premier passage en boubou, au cours duquel chacune des candidates a livré un message sur les bienfaits du planning familial. Après un intermède musical, le deuxième passage a dévoilé les candidates en tenue maxi. Enfin, au dernier passage, le public a apprécié d’autres atouts en elles dans la tenue traditionnelle. Dans l’ensemble, les candidates ont émerveillé la salle à travers leurs différentes tenues mettant en valeur les richesses culturelles de toutes les régions de la Côte d’Ivoire, et même de la sous-région. Ce passage terminé, JC Pluriel a marqué la scène de trois grandes prestations, avant d’arriver à la proclamation des résultats.

Le concours Awoulaba CI se veut une rencontre de la célébration des canons de la beauté africaine. À ce titre, les différentes personnalités qui se sont succédé lors des allocutions ont encouragé ces dames à vaincre le stress pour offrir le meilleur d’elles-mêmes lors de ce concours Awoulaba

La 4e édition de la caravane cycliste, promue par la compagnie aérienne nationale belge, a traversé le Cameroun en VTT, le long d'un trajet de 400 km, pour soutenir Mercy Ships. 40 employés Brussels Airlines sont partis dans le cadre de la b. foundation for Africa au Cameroun pour un tour de VTT de six jours. Avec les 200.000 € que Brussels Airlines entend collecter lors de cette 4ème édition de Bike for Africa, la compagnie soutient l'organisation internationale Mercy Ships ainsi que trois autres projets africains et belges. Au total, 15 CEO et dirigeants d'entreprises belges ont ensuite rejoint l'équipe pour entamer, avec les employés de Brussels Airlines, les 400 km à vélo à travers le pays qui porte, grâce à sa diversité de climats et de végétation, le surnom d’«Afrique en miniature».

Félicitations à la Miss!

Dorcas ANKWANDA a rempli 90% d'éléments imposés par le critérium. De la taille, en passant par la démarche et la beauté physique, jusqu'à la maitrise générale du concept francophonie, cette Congolaise de 19 ans a été à la hauteur des ententes d'un jury exigeant lors de la soirée élective de la plus belle fille Francophone d'Afrique tenue le 9 octobre 2015, en la salle Okapi, de l'Hôtel Venus, à Kinshasa.

Journée Nationale de la Cote d'Ivoire! 
 
Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a présidé, ce mardi 11 août 2015, à Milan, en Italie, la ‘’Journée Nationale de la Côte d’Ivoire’’, à l’occasion de l’Exposition universelle de Milan 2015. 

alt

Arrivé à Milan en milieu de matinée, en compagnie de la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA, le Chef de l’Etat a d’abord eu des entretiens avec les autorités italiennes, notamment Mme Paolo DI MICHELI, Sous- Secrétaire d’Etat à l’Economie et aux Finances.
Intervenant à cette occasion, le Président Alassane OUATTARA, a salué et remercié ses hôtes pour l’honneur fait à la Côte d’Ivoire à travers la "Journée spéciale " qui lui est dédiée.
A cet égard, il a tenu à féliciter tous ‘’les professionnels et les techniciens qui n’ont ménagé aucun effort pour concevoir, aménager et faire du pavillon de la Côte d’Ivoire, "un lieu qui permet d’offrir aux visiteurs de l’Expo Milan, le meilleur de la terre ivoirienne’’.
Le Président de la République, a par ailleurs mis en exergue les liens d’amitié entre la Côte d’Ivoire et l’Italie, "deux pays qui ont décidé de rechercher dans la solidarité et la confiance mutuelle, les solutions aux défis qui interpellent l’humanité, notamment la disponibilité de ressources alimentaires, saines et abondantes pour tous, à l’horizon 2050’’.
Abordant le thème de la présente édition de l’exposition universelle «Nourrir la Planète - Energie pour la Vie», le Chef de l’Etat a souligné qu’il était d’une importance capitale pour l’humanité, tant la faim et la malnutrition sévissent encore, hélas, dans de nombreuses régions du monde et particulièrement en Afrique. Aussi, a-t-il souhaité que cette exposition mette en évidence les solutions et les bonnes pratiques, adaptées aux réalités de nos pays et qu’elle contribue de manière significative à la réduction de la malnutrition et à la promotion du développement
durable.
Après s’être félicité de la contribution de notre pays pour nourrir le monde, grâce notamment au cacao dont il est le premier producteur mondial ou encore la banane ou l’ananas dont il est le premier producteur africain, le Président Alassane Ouattara a mis en exergue les performances de la Côte d’Ivoire au plan agricole, depuis la mise en œuvre du Programme National d’Investissement Agricole (PNIA), d’un montant global d’environ 3 milliards d’euros (plus de 2000 milliards CFA) pour la période 2012-2015.
A titre d’exemple, il a souligné que grâce au PNIA, le cumul des productions vivrières est passé d’environ 12 millions de tonnes en 2011 à 16 millions de tonnes en 2014, soit une augmentation de 33% en 4 ans.
Quant au riz qui constitue une denrée alimentaire consommée partout en Côte d’Ivoire, la production de riz blanchi a fait un bond spectaculaire de 793.000 tonnes, passant de 550.000 tonnes en 2011 à 1.343.000 tonnes en 2014.
C’est pourquoi, le Chef de l’Etat a ajouté qu’en venant à Milan, son objectif était de ‘’partager notre expérience et notre savoir-faire mais aussi marquer notre volonté de créer des opportunités pour notre commerce extérieur avec l’Italie’’.
Pour terminer, le Président de la République a invité les entreprises italiennes, dont le savoir-faire est reconnu, à saisir les importantes opportunités d’affaires qu’offre la Côte d’Ivoire et à contribuer ainsi à son développement.
Après cette cérémonie, le Chef de l’Etat, son épouse et la délégation qui les accompagnait, ont visité successivement les Pavillons de la Côte d’Ivoire et de l’Italie.